Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Adios San Mamés

Modififié
San Mamès, la légendaire « cathédrale » de l'Athletic Bilbao, est en cours de démolition. Construit le 20 janvier 1913, le stade, reconnaissable à son architecture particulière, était la seule enceinte à avoir vécu toutes les éditions du championnat d'Espagne. Symbole du club respecté des socios comme des joueurs rivaux, San Mamés était apprécié pour son caractère historique, qui lui conférait un aspect mythique.


Interrogés par le site de la FIFA, certains socios comme Anton Miralles (59 ans) ont tenu à rendre hommage au vétuste écrin :

« J'ai vécu des moments magiques à San Mamés. Dans aucun autre stade, je n'ai vu tant d'enthousiasme. Quand le latéral montait, il y avait le long de la tribune une clameur qui te donnait la chair de poule. À Boca Juniors en Argentine, ils disent que Boca n'est pas un club, mais un sentiment. Je dirais la même chose de l'Athletic. »

Derrière les tribunes de l'enceinte actuelle, s'élève déjà le nouveau stade, le San Mamés Barria, où l'Athletic évoluera la saison prochaine. Le budget final de ce déménagement s'élève à un peu moins de 218 millions d'euros. Une dépense couverte à parts égales par le club, une banque basque et des financements publics.

« Le stade change, mais l'esprit reste, explique Diego, un autre socio. Une des réussites du nouveau San Mamés, c'est qu'il restera au cœur de la ville, à côté de l'ancien. À cela s'ajoutent les lumières qui s'allumeront selon que l'Athletic y jouera ou pas, et les vues qu'on aura du stade depuis le fleuve. Tout cela va sans doute compenser le charme de l'ancien stade avec son arche mythique. »

Le premier match de l'Athletic Bilbao dans sa nouvelle cathédrale aura lieu le samedi 24 août contre Osasuna. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
PSG : Une offre pour Salvio