1. // Euro 2016
  2. // Groupe A

Adil Rami : « C'est difficile pour les jardiniers »

Modififié
0 19
Dans une interview accordée à Sport24, Adil Rami est revenu sur ses performances récentes en équipe de France.

Le défenseur du FC Séville a évoqué le match face à la Suisse, et l'état de la pelouse du stade Pierre-Mauroy. À la question : Quels sont les points à améliorer selon vous ? il a ainsi répondu : « Une meilleure maîtrise collective. Être plus attentifs sur certains contres aussi. Après, je ne veux pas tout justifier par l'état du terrain, mais ça joue quand même beaucoup. C'est dur de jouer notre football sur un terrain comme ça. Il faut jouer simple. C'est difficile pour les jardiniers. Je le sais, je l'ai été. »

Oui, pour la ville de Fréjus, juste avant de commencer sa carrière professionnelle.

RS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Mehmet Scholl Niveau : CFA
Nan c'est pas difficile, c'est juste que la majorité des terrains en France ne sont pas détenus par les clubs, donc c'est la municipalité qui s'occupe de l'entretien, faut donc pas s'attendre à voir l'investissement nécessaire pour avoir une belle pelouse. J'en veux pour preuve les 2 plus belles pelouses sont à Paris et à Lyon, Paris on sait pourquoi et Lyon c'est pas un hasard, ils sont proprios du stade

Après faut pas non plus se mentir, les jardiniers français sont pas top hein... Calderwood avait présidé une conférence pour expliquer ses techniques, son savoir faire et beaucoup de jardiniers avaient halluciné de voir un peu la maitrise du gars. Par ailleurs, ce meme Calderwood s'étonne de se faire appeler jardinier alors qu'il détient un diplôme d'ingénieur en rapport avec sa profession, apparemment en Angleterre c'est un peu plus valorisé comme profession bref...
zinczinc78 Niveau : CFA
Y'a d'autres facteurs qui peuvent expliquer nos soucis de pelouse :

- Tu verras jamais un match de rugby à Wembley (sauf pendant une CdM de Rugby).

- Organiser un concert sur la pelouse d'un stade à quelques semaines de l'euro c'est vraiment n'imp. Pourtant y'a pleins de stades où la pelouse peut être retirée (en entier hein, pas plaque par plaque) pour éviter d'être piétinée pendant les concerts et prendre un peu le soleil (pas comme à Lille)

- Programmer des matchs au Vélodrome, car on sait très bien que le budget pelouse finira dans les poches d'un mec qui plutôt que de l'entretenir correctement, achètera quelques pots de peinture verte et hop, ni vu ni connu..
Message posté par Mehmet Scholl
Nan c'est pas difficile, c'est juste que la majorité des terrains en France ne sont pas détenus par les clubs, donc c'est la municipalité qui s'occupe de l'entretien, faut donc pas s'attendre à voir l'investissement nécessaire pour avoir une belle pelouse. J'en veux pour preuve les 2 plus belles pelouses sont à Paris et à Lyon, Paris on sait pourquoi et Lyon c'est pas un hasard, ils sont proprios du stade

Après faut pas non plus se mentir, les jardiniers français sont pas top hein... Calderwood avait présidé une conférence pour expliquer ses techniques, son savoir faire et beaucoup de jardiniers avaient halluciné de voir un peu la maitrise du gars. Par ailleurs, ce meme Calderwood s'étonne de se faire appeler jardinier alors qu'il détient un diplôme d'ingénieur en rapport avec sa profession, apparemment en Angleterre c'est un peu plus valorisé comme profession bref...


Il semblerait au contraire que c'est l'UEFA qui a imposé son propre expert irlandais pour la gestion de toutes les pelouses du tournoi, et que celui a effectué des changements sur les pelouses sans consulter les équipes locales en place. Et c'est également l'UEFA qui a fait repeindre la pelouse du Vélodrome en vert. Les collectivités locales n'ont rien à voir là-dedans.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 19