Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Coupe de Turquie
  2. // Finale
  3. // Başakşehir-Konyaspor

Adebayor, un Épervier ne meurt jamais

Après avoir validé sa deuxième place en championnat, İstanbul Başakşehir dispute ce mercredi la deuxième finale de Coupe de Turquie de son histoire. Face à Konyaspor, les Stambouliotes pourront à nouveau compter sur leur attaquant, Emmanuel Adebayor, qui retrouve une seconde jeunesse dans le Bosphore.

Modififié
10 avril 2017. 27e journée de Süper Lig, İstanbul Başakşehir FK - Galatasaray. Titularisé sur le front de l’attaque des locaux, Emmanuel Adebayor offre un récital au public du stade Fatih-Terim. Affûté, le Togolais, toujours chaud à l’heure des derbys, claque un triplé en 56 minutes pour offrir la victoire à Başakşehir (4-0). Deux jours plus tôt, l’équipe A’ de l’Olympique lyonnais s’inclinait au Parc OL face à Lorient (1-4). Histoire d’être en forme pour le quart de finale de Ligue Europa, Alexandre Lacazette débutait la rencontre sur le banc, laissant la pointe de l’attaque à un Nabil Fekir loin d’être à son aise à ce poste.

Le râteau de l'OL


Pourtant, à la place de Nabil Fekir, l’OL aurait très bien pu aligner un vrai numéro 9, Emmanuel Adebayor. Malheureusement, alors que le Togolais trouve un accord avec Jean-Michel Aulas en septembre 2016, Bruno Génésio, lui, veut discuter avec l’ancien buteur de Tottenham : « Ce n’est pas un entretien d’embauche, mais un entretien de confiance pour me faire une idée de qui est le joueur, ce qui est très important, et l’homme qu’il y a derrière, ce qui est tout aussi important. J’ai plein de choses à voir avec lui en tête-à-tête. » Une conversation qui aboutira a un veto de l’entraîneur rhodanien. La raison principale ? La participation à la CAN 2017 du capitaine des Éperviers.


Vexé par cette décision, Emmanuel Adebayor contre-attaque et commence un rap contenders avec Bruno Génésio dans les colonnes de L’Équipe : « Ils sont venus me chercher après la qualification, donc ils savaient que j’allais disputer la CAN. Le coach m’a posé des questions surprenantes... Il voulait savoir si j’étais marié, si j’avais un enfant. Mais il n’avait qu’à regarder sur internet. Quel est le rapport avec le terrain ? En plus, c'est un entraîneur qui a peur de Florian Maurice. Je lui ai demandé de voir les vestiaires, mais il a dit qu’il fallait qu’il demande à Florian Maurice. Imaginez Wenger demander à quelqu’un s’il peut me faire visiter les installations d’Arsenal. »

La Turquie, l'eldorado des trentenaires


Sans club, Emmanuel Adebayor rentre au Togo et s’entraîne dans son coin comme il le révèle à Taxi FM, une radio locale : « Je m’entraîne pour moi-même, pour garder la forme, pour être prêt parce que dans les jours à venir, j’aurai la chance de signer quelque part. Et donc je m’entraîne pour être prêt. » Plus que pour un contrat, l’ancien Gunner se prépare surtout pour la CAN 2017 qui commence le 14 janvier au Gabon. Malgré sa motivation, l’attaquant de 33 ans repartira avec une élimination au premier tour et aucun but marqué. Suffisant tout de même pour rassurer les dirigeants d’Istanbul Başakşehir, étonnant deuxième de Süper Lig, de lui offrir un contrat de dix-huit mois.


À l’image d’autres attaquants trentenaires - Samuel Eto’o, Vágner Love, Robin van Persie ou encore Ryan Babel - Emmanuel Adebayor s’offre une seconde jeunesse en Turquie. Pour sa première titularisation, le Togolais déploie son mètre 91 pour débloquer son compteur but lors de la victoire des siens sur la pelouse de Konyaspor (0-3). Treize mois, jour pour jour, après sa dernière réalisation en club avec Crystal Palace lors d’une défaite face à Watford (1-2). Avec six pions inscrits dans le championnat turc, l’attaquant togolais a doublé son total de buts des deux dernières saisons, en seulement dix petites journées. Et, grâce à l’apport offensif de son Épervier, Istanbul Başakşehir valide sa seconde place, synonyme de qualification au tour préliminaire de Ligue des champions. Une compétition au cours laquelle Emmanuel Adebayor ne risque pas de croiser Bruno Génésio la saison prochaine.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:17 Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
Hier à 18:09 Gervinho vers Parme 16 Hier à 17:00 Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 Hier à 16:30 Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 27
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 13:30 Un match de Liga prochainement joué aux States 64 mercredi 15 août Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 13 mercredi 15 août Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 28
mercredi 15 août La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 9 mercredi 15 août Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 18 mercredi 15 août Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 mercredi 15 août À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5