Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Adebayor s'en prend à Dembélé

Modififié
« Heureusement, nous avons gagné. Si nous n'avions pas gagné, je me serais sans doute battu avec Dembélé. » C’est en ces termes et le plus sérieusement du monde qu’Emmanuel Adebayor s’est exprimé au micro de la BBC pour l'émission Match Of The Day suite à la victoire de Tottenham à Swansea (1-3) dimanche après-midi lors de la 22e journée de Premier League.

Énervé par l’individualisme de son coéquipier, qu’il accuse d’avoir vendangé plusieurs possibilités de buts en première mi-temps, l’ancien joueur de City et d’Arsenal n’a pas manqué de bien faire comprendre le fond de sa pensée : « Nous avons parlé dans le vestiaire. Espérons que la prochaine fois, il fera la passe. Que ce soit à moi ou à un coéquipier. Peu importe celui qui marque. Eriksen, Soldado, Defoe. Nous voulons tous gagner. Quand quelqu'un marque, je suis content pour tout le monde. »

Trop bon, trop fort, le Togolais – à peine revenu de l’enfer suite au licenciement de André Villas-Boas et à la prise de fonction de Tim Sherwood - reprendrait-il déjà le melon ? Pas rassasié, il n’hésitait en tout cas pas à en rajouter une dernière couche : « Je suis un joueur collectif. Quand un coéquipier se trouve dans une meilleure position, je lui donne le ballon. Donc quand quelqu'un ne fait pas la même chose, j'ai un problème. J'ai parlé à Dembélé après et il m'a dit qu'il pensait qu'il allait marquer. Enfin, c'est une affaire classée. Le plus important était de gagner le match. »


MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 3 il y a 5 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 6
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible