Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Adebayor le survivant

Coupable d'une célébration de but d'un goût douteux alors qu'il portait la tunique des Citizens lors d'un Manchester City-Arsenal il y a deux ans, Emmanuel Adebayor a eu beau présenter ses excuses la semaine dernière, il reste copieusement détesté par l'ensemble des supporters des Gunners.

Si tous traitent l'ancien de la maison de vendu et de mercenaire, certains « fans » poussent la haine plus loin, en exprimant leurs sincères regrets que le buteur togolais ne soit pas simplement mort et enterré. Carrément.

« Ça aurait dû être toi, ça aurait dû être toi en Angola » , voilà, en substance, ce que s'est mise à chanter une partie de la tribune visiteurs hier, alors que se jouait le North London Derby contre Tottenham à White Hart Lane. Une référence à l'attaque à la mitraillette dont avait été victime le bus de la sélection togolaise en Angola avant la CAN l'année dernière et qui avait coûté la vie à trois personnes.

Loin d'être six pieds sous terre, la victime du chant macabre aura été l'un des grands artisans de la victoire des Spurs (2-1), en délivrant une passe décisive pour l'ouverture du score. Justice cosmique...


RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 10
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Mihajlovic doit se couvrir