En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Adebayor chaud pour Tottenham

Victime d'insultes racistes lors du quart de finale retour de la Ligue des Champions (face à Tottenham, « ta mère est une pute et ton père lave des éléphants » , ndlr), Emmanuel Adebayor n'a pas la rancune tenace.


Pour preuve cette interview accordée au magazine Football Focus : «  J'ai entendu ces chants mais je ne les ai pas pris sérieusement. Je ne les ai pas mal pris mais c'était mal car les personnes doivent comprendre que nous sommes footballeurs. Aujourd'hui on joue pour ce club mais un jour on pourrait signer chez eux » . Et l'attaquant togolais d'ajouter : «  Les supporters doivent contrôler leurs émotions. Quel est l'intérêt de chanter quelque chose de raciste mais de me croiser dans la rue et me dire : je ne suis pas raciste, viens à Tottenham » . D'ailleurs l'ancien d'Arsenal affirme clairement qu'un contrat à Tottenham ne lui déplairait pas : «  Après les chants j'étais triste car avant de signer au Real, Tottenham était mon premier choix. Maintenant je serais prêt à y aller et signer chez eux » .


En même temps n'ayant pas de place titulaire pour la saison prochaine, toute opportunité est bonne à prendre.



NB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88