1. //
  2. // Procès Adam Johnson

Adam Johnson reconnu coupable d'attouchements sur mineure

Modififié
4 19
Coupable.

Le procès d'Adam Johnson avance. Alors qu'il comparaît depuis le 12 février dernier pour détournement de mineur, le désormais ex-footballeur vient d'être reconnu coupable d'attouchements sexuels sur mineure par le jury du tribunal de Bradford. Les charges pour relation sexuelle sur mineure ont, elles, été abandonnées. L'ancien joueur de Sunderland, viré le 11 février, risque une peine de cinq ans de prison.

Adam Johnson est poursuivi pour une histoire avec une mineure de 15 ans, admiratrice de l'espoir anglais et avec qui le joueur aurait eu une histoire le 30 janvier dernier à l'arrière de son Range Rover. La femme de Johnson, Stacy Flounders, avec qui il a eu une fille, a affirmé lors du procès que le joueur l'avait trompé avec beaucoup d'autres femmes et qu'elle n'était plus avec lui aujourd'hui. Ce qui devait être à l'origine un maillot offert a finalement coûté sa carrière à Adam Johnson. Les preuves détaillées durant le procès sont édifiantes. La victime a notamment expliqué avoir effectué un « acte sexuel oral » sur le joueur avec qui elle échangeait depuis plus d'un an. Une liste de plus de 800 messages a également été retrouvée dans le téléphone de Johnson.

Fin du game. MB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ah ok, donc on peut détruire la vie de quelqu'un à cause d'un acte sexuel consentant avec une personne majeure sexuellement.

C'est beau la justice.
On peut ne pas être d'accord avec la limite, mais il y a une limite et il ne l'a pas respectée. Moi je trouve ça très con de sa part, il a toutes les femmes qu'il veut et il va te chercher celle qui peut le foutre en l'air!
SeventhDisciple Niveau : CFA2
À l'époque des faits il avait entre 25 et 26 ans, peut-on réellement le qualifier d'espoir anglais ?

@ Pinkaw : Je ne connais pas les faits, mais ne pas dire non n'implique pas le consentement. Ajoutons à cela que la jeune fille était une admiratrice, donc influençable, et à plus forte raison parce que mineure.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 19