En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 20 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 37e journée
  3. // Sunderland/Southampton

Adam Johnson, pomme pourrie ?

Présenté comme un crack à son arrivée à Manchester City en 2010, Adam Johnson - faute de temps de jeu - a pris la poudre d’escampette direction Sunderland l’été dernier. Presque dans l’indifférence générale. Mais le talentueux gaucher, pas résigné, entend se débarrasser de ce foutu statut d’espoir déchu. Un salut qui passe par assurer le maintien des Black Cats dans l’élite anglaise, dès cet après-midi, face à Southampton (16h00).

Modififié
Entre Manchester City et le patronyme Johnson, c'est le récit de deux love stories foirées. La première porte le prénom de Michael. Considéré outre-Manche comme le F.E.C (Futur England Captain) et l’un des milieux de terrain les plus talentueux de sa génération, Michael Johnson va pourtant connaître une sombre déchéance. Neuf ans après son arrivée chez les Citizens, le visage boursouflé et les kilos superflus, il voit, à vingt-quatre piges, son contrat résilié. La faute à une hygiène de vie rédhibitoire, notamment due à une dépendance à l’alcool et au casino. Le second Adam, davantage connu, n’a pas connu pareille chute. Mais la réussite n’est pas venue non plus toquer à sa porte. En deux ans et demi à City, le joueur laisse l’image d’un énorme gâchis. Comme quoi, être le sosie de Ian Curtis, l’un des porte-étendards historiques de la ville de Manchester, n’avait rien d’un gage de facilité.

Pourtant, lorsque Adam débarque à Manchester en février 2010, il est estampillé « futur espoir » ou « crack » . Statut qu’il confirme dès sa première saison. Entre dribbles chaloupés et déboulés incessants sur son flanc droit, l’ailier en donne pour l’argent des supporters de l’Etihad Stadium. Sauf qu’Adam se retrouve vite confronté à la concurrence des recrues "pétrodollars". En tête, le magicien David Silva. Il voit alors son temps de jeu se réduire comme peau de chagrin, au point de ne plus faire des entrées qu'en fin de match. Compliqué, alors, de s’épanouir pleinement sur les près du Royaume. Sur la banquette, il ronge son frein puis décide finalement de prendre la poudre d’escampette à Sunderland l’été dernier contre un chèque de 12,6 millions d’euros. Sans omettre de cracher cordialement sur la politique menée par le City émirati : « Quand City vous contacte, c'est difficile de refuser. Mais désormais, je déconseillerais aux jeunes joueurs anglais d'aller là-bas. On ne peut pas avoir autant de temps de jeu qu'on le souhaiterait, lâche-t-il amer en octobre dernier. Vous pensez que vous allez jouer pour les champions, mais en réalité, vous ne jouez pas vraiment pour les champions, vous n'êtes qu'un membre de l'effectif. C'est complètement différent. Si c'était à refaire, je ne signerais probablement pas à City » . Une gifle qu’appréciera Roberto Mancini.

Magic Johnson n’est plus

Frustré, échaudé, le bonhomme choisit donc de se refaire une santé à Sunderland, sa ville natale. Choix pour le moins déconcertant au premier abord. D’autant plus que Liverpool, Everton ou encore Tottenham lui faisaient les yeux doux au mercato estival. Mais Johnson entend retrouver du temps de jeu. S’aguerrir. Réapprendre. Montrer que sa fine patte gauche mérite mieux qu’un simple statut de Super sub. C’est là que le club du nord-est de l’Angleterre présente des conditions propices à un réépanouissement personnel. Une honnête 13ème place de Premier League lors de l’exercice 2011/2012 décrochée grâce à une ligne offensive séduisante (Colback-McClean-Sessegnon). Surtout, l’ancien joueur de City rallie les Black Cats pour le très pragmatique Martin O’Neill, lequel ne manquera pas de l’adouber à sa signature. « L’ajout de joueurs de qualité a été notre principal objectif cet été et Adam correspond indiscutablement à ce projet. Il a des capacités terrifiantes, une implication formidable et je suis sûr que c’est un joueur qui excitera les fans, s’enthousiasmait le coach qui ne quitte jamais ses joggings sur le bord des pelouses. Je ne pouvais pas être plus heureux de l'avoir au club » .

Oui, mais voilà, une saison plus tard, la maison Sunderland s’apparente plus à une escouade en déliquescence qu’à un tremplin. O’Neill, à cause de résultats en dents de scie, a été remercié par sa direction fin mars, et la formation est aux portes de la relégation. À titre personnel, les prestations de l’ex-joyau de Middlesbrough ne sont guère plus convaincantes que celles de ses coéquipiers. Il y a bien eu quelques coups d’éclats, quelques fulgurances ça et là. Un superbe cachou claqué contre Manchester City en guise de fuck à Mancini, un autre tout aussi beau et importantissime lors du Derby du Tyne and Wear gagné (0-3) en avril – pour un total de cinq pions en Premier League – et cinq passes décisives. Bilan famélique. Bien trop par rapport aux attentes qu’il suscitait. Franck Quedrue, son ancien coéquipier à Middlesbrough de 2004 à 2006, préfère remettre en perspective sa première saison chez les Black Cats. « On ne peut pas avoir des saisons où on est toujours à fond. Personne ne fait ça. Bien sûr, il y a des hauts et des bas mais je pense que c’est passager. Avec la qualité qu’il a, il n’y a pas de problème. Sur un éclair, il peut te débloquer une situation. Il est parti de Manchester City, il fallait un club où il joue tous les matches. C’est un choix, il était nécessaire pour lui de partir pour jouer (33 rencontres de championnat disputées en tant que titulaire cette saison, ndlr). Il aurait pu rester à Manchester où il était encore son contrat. Il faut qu’il joue pour peut-être rebondir. C’est plus dans optique là qu’il faut le voir » , commente le désormais joueur du Red Star 93.

Di Canio, sauveur du joyau de la couronne britannique ?

« Je n’ai pas spécialement envie d’être considéré comme le nouveau Stewart Downing » . Quelques mois après son arrivée à City, le bambin de 25 piges avait eu cette déclaration qu’il souhaitait prophétique. Bien mal lui en a pris, le virevoltant gaucher en prend la digne trajectoire. À savoir se coltiner l’étiquette d’éternel espoir. Celui qui manque de régularité, reste incapable d’épurer son jeu. Celui privilégiant le spectacle à l’efficacité, comme le regrettait son ancien patron Mancini. Si le technicien italien n’a pas su polir le diamant brut qu’il est, la tâche incombe maintenant au taré Paolo Di Canio, débarqué en lieu et place d’O’Neill. Et à en croire les dires de l’international anglais, cette venue est synonyme de nouveau départ pour lui. Et cela, qu’importe la réputation sulfureuse de son boss. « Après le match (contre Newcaste en avril dernier, ndlr), il m'a dit que ce n'était que le début pour moi à Sunderland. Et que, personnellement, ça va aller de mieux en mieux, a-t-il assuré. Il nous donne à chacun dans l’équipe beaucoup de confiance et vient nous parler individuellement. Il est très soucieux du maintien de la forme de l’équipe, il veut que tout soit parfait » . Qui a dit que Di Canio ne foutait que des beignes à ses poulains ?

Roy Hodgson, sélectionneur des Three Lions, espère en tout cas que l’enfant de Sunderland saura franchir le palier. Car, au regard de son talent intrinsèque, il serait quand même bien con de se passer de ses qualités : technique, rapide, percutant et doté d’une bonne frappe de balle avec, accessoirement, des crochets courts et des passements de jambe. Bref, le genre de profil attrayant pour se retrouver flanquer du sobriquet « Sa Majesté » par Stéphane Guy. Outre-Manche, seul Aaron Lennon peut se targuer d’en avoir autant dans les jambes. Mais pour endosser de nouveau la tunique nationale, « Jonno » n’a d’autre choix que de briller en club. « Il a la tête sur les épaules. Il arrive à un tournant, avance Queudrue. C’est vrai que là, la saison d’après, il doit faire une bonne saison. Parce qu’on dit ‘il est jeune’ mais il avance aussi… Si l’année prochaine, il sort une grosse saison, ça lui ouvrira les portes de clubs plus prestigieux » . Du temps où Adam Johnson n'était que promesses, les supporters Citizens lui avaient dédié ces quelques vers: « Oh Adam Johnson, tu es l’amour de ma vie. Oh Adam Johnson, je te laisserai même tirer ma femme » . À Sunderland, les prémices d'une telle déclarations sont déjà là. Mais, avant que ses fans et ceux de la perfide Albion ne lui offrent leurs dulcinées sur un plateau, Johnson se doit de renouer avec la lumière. Quoi de mieux que de commencer par une enceinte du nom de Stadium of Light.

Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:53 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!
Hier à 18:44 Le président de la FA sous pression 5 Hier à 16:08 Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 6 Hier à 15:30 Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 12
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 48 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 2 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26