En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

ACA : Estevan « va saigner » Salerno

Rien ne va plus à Arles. Mis à pied 5 jours hier par la direction du club, Michel Estevan ne compte pas en rester là. Il ne fait d'ailleurs aucun doute que cette mise à pied n'est qu'un tremplin vers un départ définitif de l'entraîneur.


Mais ce dernier ne compte pas en rester là et entend mener la vie dure à Marcel Salerno, président de l'ACA. Au final le club ne se sera jamais remis des péripéties de cet été où Estevan avait failli quitter définitivement le club. « J'aurais dû partir à ce moment-là, Salerno a tout fait depuis pour me savonner la planche. Je voulais le défenseur central Souleymane Bamba, le Parisien Sankharé, ou Ljuboja en attaque. Je souhaitais un milieu défensif grand et costaud, j'ai eu Basinas, qui est carbonisé. On a quand même réussi à ne pas être honteux en août, et il n'a pas pu me virer. La déroute à Paris a été le prétexte parfait. En seconde mi-temps, il est resté dans les vestiaires, c'est dire s'il est solidaire. Je le soupçonne d'avoir monté la tête à un ou deux joueurs pour qu'ils travaillent contre moi. Je vais le saigner financièrement, il a tout intérêt à acheter mon silence. En juin, il m'a fait renoncer à ma clause de départ sous la contrainte » a déclaré Estevan au Parisien.



Un brin parano ou totalement lucide ?


SM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Le rap de Ryan Babel