Abramovitch a les bourses

Modififié
0 12
Plus question de déconner avec le fair-play financier.

Chelsea a annoncé ce mardi le solde de ses comptes pour la saison 2012-2013. Résultat ? Un déficit de 54,9 millions d'euros. Un chiffre qui doit faire mal à Roman Abramovitch. En cause bien sûr, les nombreux transferts de l'été dernier, d'Oscar à Juan Mata, en passant par Eden Hazard et Demba Ba, mais également une élimination précoce en Ligue des champions que n'aura pas su compenser la victoire en Ligue Europa, loin de là. Pour rappel, les Blues avaient terminé la saison 2011-2012 avec un bénéfice d'environ 1,205 million d'euros, une première sous l'ère de leur monarque russe.

Pas de souci pour autant du point de vue du fair-play financier (qui impose un déficit maximal toléré de 45 millions d'euros sur deux exercices), puisque le club de Londres avance un chiffre d'affaires qui en jette cette saison avec pas moins de 307 millions d'euros. L'envolée des recettes commerciales (+19%) ainsi que l'accord passé cette année par le club avec l'équipementier Adidas, à hauteur de 36 millions d'euros par an, expliquent en partie ces montants.

Et comme ceci explique cela, Roman est pépère, pas de soucis financiers en vue. Et ça, c'est une bonne résolution à Chelsea. TD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cette brève est remplie d'inexactitudes.
La situation financière de Chelsea est extrêmement préoccupante comme l'explique parfaitement un long article du Times de ce matin.
En 2004, Kenyon se donnait 4 ans pour être profitable ce qui n'a été le cas que l'an dernier (et encore très faiblement) grâce à la dotation exceptionnelle de la victoire en LDC, élément par nature non récurrent.
Le problème du club c'est qu'il est structurellement déficitaire et qu'en l'état, il sera pénalisé car ne remplira pas les critères du FPF.
Le Mou doit désormais vendre avant d'acheter et le club compte désormais négocier à la baisse le renouvellement des anciens, lâcher Mata et/ou Luiz et certainement compléter l'équipe avec les jeunes en prêt au Vitesse.
La hausse du CA est une bonne nouvelle (même si le CA n'est pas intrinsèquement pris en compte par le FPF) mais ce qui cloche à Chelsea c'est la maîtrise des coûts notamment salariaux ainsi que les montants colossaux versés en indemnités aux entraîneurs licenciés (plus de 100m de ponds soit un montant capable de couvrir deux exercices déficitaires sur la base des dernières années). Pour info RDM est encore rémunéré par le club!!
Surcouf13 Niveau : DHR
C'est vrai qu'il faut avoir des couilles* pour acheter Willian, Eto'o et Schürrle alors qu'on a déjà Hazard, Mata, Oscar, Demba Ba, Torres ou De Bruyne...
Message posté par Surcouf13
C'est vrai qu'il faut avoir des couilles* pour acheter Willian, Eto'o et Schürrle alors qu'on a déjà Hazard, Mata, Oscar, Demba Ba, Torres ou De Bruyne...


Avoir des couilles* ? Je dirais plutôt qu'il faut être con* ...
Les lignes qui vont suivre ne sont pas de moi mais Chelsea & City va falloir faire sévèrement attention (et encore j'ai enlevé la partie sur le PSG parce que ça va partir en drama sinon:

"On est entré depuis cette saison dans la période d'encadrement avant le fair play financier (pas de sanction actuellement certes mais interdit de cumuler £37M de déficit sur 3 saisons: hors Chelsea comme City dans une année sans résultat en C1 oscille entre le déficit de £50M et £100M par saison notamment pour Man City). La marge de manœuvre de Chelsea est moins grande quand la notre dans ces conditions, certes il y a 2 saisons malgré le recrutement conséquent leur bilan de mi-saison avait été sauvé par la victoire en C1, la saison passé c'est pas le cas vu que l'Europa League ne rapporte presque rien. En bref pour ne pas rentrer dans les détails: Chelsea ni City ne pourront plus investir 80M€ à chaque mercato comme ils pouvaient le faire dans le passé hormis:

- s'ils remportent chaque saison la C1 à condition de garder leur masse salariale au même niveau <= cas très improbable

- s'ils multiplient par 1,5 voir 2 leur chiffre d'affaire (notament pour City) <= cas impossible

- s'ils baissent de manière conséquente leur masse salariale <= cas un peu plus plausible mais je ne vois ni City ni Chelsea se débarrasser de leurs cadres pour amortir leur masse salariale"
Dostoievski Niveau : CFA2
Message posté par AriGold
Cette brève est remplie d'inexactitudes.
La situation financière de Chelsea est extrêmement préoccupante comme l'explique parfaitement un long article du Times de ce matin.
En 2004, Kenyon se donnait 4 ans pour être profitable ce qui n'a été le cas que l'an dernier (et encore très faiblement) grâce à la dotation exceptionnelle de la victoire en LDC, élément par nature non récurrent.
Le problème du club c'est qu'il est structurellement déficitaire et qu'en l'état, il sera pénalisé car ne remplira pas les critères du FPF.
Le Mou doit désormais vendre avant d'acheter et le club compte désormais négocier à la baisse le renouvellement des anciens, lâcher Mata et/ou Luiz et certainement compléter l'équipe avec les jeunes en prêt au Vitesse.
La hausse du CA est une bonne nouvelle (même si le CA n'est pas intrinsèquement pris en compte par le FPF) mais ce qui cloche à Chelsea c'est la maîtrise des coûts notamment salariaux ainsi que les montants colossaux versés en indemnités aux entraîneurs licenciés (plus de 100m de ponds soit un montant capable de couvrir deux exercices déficitaires sur la base des dernières années). Pour info RDM est encore rémunéré par le club!!


Malgré tout ton joli petit raisonnement, je ne vois pas en quoi cette brève est remplie d'inexactitudes.

La seule phrase qui peut prêter à confusion c'est "Roman est pépère, pas de soucis financiers en vue".
- la conclusion de l'article est fausse, ce qui est quand même dommage dans la mesure ou c'est sensé résumer l'article.
- les pertes sont principalement liées à la perte du revenu exceptionnel lié à la victoire en LDC qu'aux achats de joueurs (d'ailleurs Ba n'est pas arrivé l'été dernier mais l'hiver dernier, il aurait été donc plus judicieux de parler de dernier exercice dans ce cas).
- Pour finir, Mata est arrivé en 2011 pas en 2012 donc regrouper les achats d'Hazard, Oscar et Mata n'est pas correct.

Je pense que la brève est tiré d'un article anglais et qu'il a été mal retranscrit, j'ai le droit de le dire Dostoievski ou tu préfères commenter mes postes que les articles?
Nathan le blues belge Niveau : DHR
On oublie de préciser que de ces 54 millions de déficit, 18 millions proviennent du centre de formation et luefa ne prend pas en compte ces frais.. Donc 54-18--> 36 millions que luefa prendra en compte.. si je dis vrai je peux tjrs me tromper
Dostoievski Niveau : CFA2
Message posté par AriGold
- la conclusion de l'article est fausse, ce qui est quand même dommage dans la mesure ou c'est sensé résumer l'article.
- les pertes sont principalement liées à la perte du revenu exceptionnel lié à la victoire en LDC qu'aux achats de joueurs (d'ailleurs Ba n'est pas arrivé l'été dernier mais l'hiver dernier, il aurait été donc plus judicieux de parler de dernier exercice dans ce cas).
- Pour finir, Mata est arrivé en 2011 pas en 2012 donc regrouper les achats d'Hazard, Oscar et Mata n'est pas correct.

Je pense que la brève est tiré d'un article anglais et qu'il a été mal retranscrit, j'ai le droit de le dire Dostoievski ou tu préfères commenter mes postes que les articles?


Encore une fois, je ne vois pas où la brève est truffée de fautes.

Comme je l'ai dit, la conclusion peut prêter à conclusion, mais elle n'est pas à proprement parler fausse. Chelsea connaît un déficit cette saison, mais cela n'est pas de nature à inquiéter le propriétaire du club étant donné l'important chiffre d'affaire réalisé.

La différence de gain cette année avec l'année précédente s'explique sans doute par la "non-victoire" en LdC comme tu le prétends, mais l'article ne dit pas le contraire. Ce n'est donc pas une inexactitude.

D'accord cependant avec toi sur le moment des transferts, le bout de phrase "de l'été dernier" devrait être supprimé.

Cet article certes ne brille pas par sa clarté, mais de là à en faire un torchon, il y a de la marge...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Dieudonné fier d'Anelka
0 12