1. //
  2. // CAN 2015
  3. // Bilan
  4. // Interview

Aboubacry Ba : « Renard a osé faire reculer Yaya Touré »

Aboubacry Ba est le monsieur foot de Canal + Afrique. Le journaliste sénégalais qui officie notamment aux côtés de Philippe Doucet dans Talents d'Afrique livre ses impressions sur cette CAN.

Modififié
Commençons par la victoire des Ivoiriens, pour toi c'est un sacre logique ?
Disons qu'ils sont devenus la meilleure équipe. Au départ, c'était loin d'être la meilleure sélection. D'ailleurs, c'est même loin d'être la meilleure équipe de la Côte d'Ivoire. Depuis 2006, ils ont aligné des équipes sur le papier plus fortes. Pour la première fois depuis 2006, ils n'étaient pas favoris. Ils ont connus un après-Coupe du monde délicat. Des éliminatoires très compliqués, avec notamment 4 buts encaissés face à la RDC et face au Cameroun. Ça n'a pas pris tout de suite avec Hervé Renard. Ils ont démarré sans cette étiquette de favori et ont su monter en puissance. Le groupe a pris de la confiance. Au départ, on n'attendait pas Bailly ou Kanon titulaires en défense, Gbohouo dans les buts. La défense était d'ailleurs en difficulté au début. Puis elle est montée en puissance. Je pense d'ailleurs que la meilleure recrue d'Hervé Renard est Kolo Touré qui a stabilisé la défense.

La patte Hervé Renard, c'est ce qui a fait le succès de cette équipe ?
Oui, c'est très impressionnant. Il a fait preuve de caractère surtout. Il a pris une équipe de stars, de gros égos, considérée comme la meilleure d'Afrique depuis 2006. Il est arrivé, il a bousculé des joueurs qui étaient dans leur confort. Il n'a pas hésité à se passer de Bamba, qui était un cadre. Il s'est débarrassé de lui. il savait que le talent n'avait pas disparu, mais il fallait insuffler un nouvel état d'esprit.

Il n'a pas eu peur de se confronter aux « sénateurs » de l'équipe en fait ?
Il leur a dit : « Vous avez tout gagné en club, vous n'avez rien gagné avec votre pays. Moi, je suis champion d'Afrique. Vous m'écoutez et on va chercher ce titre. »

Yaya Touré symbolise ce changement, non ?
Tout à fait. Renard a dans son équipe le quadruple Ballon d'or africain Yaya Touré, il l'a fait reculer. Aucun coach n'aurait osé le faire, mais il l'a replacé dans un rôle beaucoup plus défensif, ce qui est son poste original. Résultat, on a retrouvé le Touré d'avant, qui se met au service de l'équipe. C'était devenu une sorte de patron, il a su le bousculer. On avait quasiment oublié que Touré était un milieu défensif, comme il met 20 buts par an. Renard a su le placer devant sa défense à 3, pour l'assise de l'équipe. Il est allé au charbon, tacler, récupérer des balles, ce qu'on ne le voyait plus faire en sélection.
 Cela a fait déjouer les équipes adverses aussi, qui s'attendaient à affronter une Côte d'Ivoire différente tactiquement avec un Touré plus haut. Et puis Touré a su, comme le grand joueur qu'il est, faire une différence au bon moment face à la RDC dans ce qui est pour moi le but le plus important de la Côte d'Ivoire lors de la CAN.

Les joueurs qui t'ont le plus impressionné ?
Atsu a été déséquilibrant et impressionnant de facilité à chaque match, Kidiaba, le goal de la RDC alors qu'il a 39 ans, et Javier Balboa, excellent techniquement. Tout le monde avait oublié qu'il a joué au Real Madrid, il a montré pourquoi. Il a prouvé que c'était un excellent joueur.

En tant que sénégalais, t'as pensé quoi de cette CAN des Lions de la Téranga ?
Une immense déception, parce que je n'ai pas retrouvé le Sénégal des éliminatoires. On a beaucoup épilogué sur l'échec du Sénégal, pas parce que c'est un grand d'Afrique, mais en raison des éliminatoires. On arrivait bien armés, après une phase d'éliminatoires de grande qualité. C'est même parti des barrages de Coupe du monde où le Sénégal a failli sortir les Ivoiriens à Casablanca. Au pays, tout le monde s'est dit : une équipe est née. L'équipe arrive en tête d'un groupe compliqué en qualifs, avec un seul but encaissé, les attentes sont hautes, d'autant que ça commence avec une victoire face au Ghana.

« Si un sélectionneur arrive dans un pays et méprise la presse locale, ne lui adresse pas la parole, le jour où cette presse peut se venger, elle ne va pas lui tendre la main. »

Il a manqué quoi, alors ?
Peut-être l'expérience du haut niveau, et il y a eu des choix de coaching étranges aussi. Après la victoire face au Ghana, le coach a fait 5 changements dans son 11. En général le turnover commence lors du dernier match, donc on n'a pas trop compris. Pourquoi ? Est-ce qu'on s'est vu trop beau en pensant que l'Afrique du Sud, c'était facile à battre ? Je n'ai pas trop compris.

Un des moments marquants de la CAN, c'est cette conférence de presse où Giresse se fait allumer par la presse sénégalaise.
Personnellement, ça ne m'a pas surpris. C'est le lot de tous les sélectionneurs éliminés au premier tour de se faire critiquer. Mais là, le niveau des questions, des débats de cette conférence de presse montrait qu'au-delà du jeu, il y avait un fort ressentiment de la presse sénégalaise et presque un sentiment de revanche.

Tu l'expliques comment ?
Si un sélectionneur arrive dans un pays et décide de mépriser la presse locale, de ne pas lui adresser la parole, le jour où cette presse peut se venger, elle ne va pas lui tendre la main. Elle ne lui dira pas : « Coach, vous avez fait de bonnes éliminatoires » , elle ne rationalisera pas la défaite. Cette presse-là, elle va lui rappeler qu'elle existe, que la sélection nationale en Afrique, c'est l'affaire de tout le monde ! Il y a des sélectionneurs qui ont perdu en Afrique et qui n'ont jamais eu de problèmes avec la presse. Claude Leroy est présent depuis 1985, il n'a jamais eu de problème avec la presse locale, car il prend le temps de lui parler, il sait combien elle est importante. Giresse n'a jamais parlé à la presse sénégalaise. En tant que journaliste, j'en ai fait l'expérience, si tu es sénégalais, ivoirien, camerounais et que tu veux une information de ton sélectionneur, alors il faut lire la presse étrangère pour l'avoir. C'est frustrant, car ces entraîneurs dont je parle (Giresse entre autres), ils parlent à la presse sportive française, mais pas à la presse locale. La seule fois où la presse sénégalaise pouvait parler à Giresse, c'était en conférence de presse, alors ils en ont profité. La presse sportive africaine ne doit pas être négligée, on ne peut pas décréter qu'ils sont mauvais et ne pas leur parler et attendre en retour un traitement juste.

En parlant de ça, ça fait penser aux sorciers blancs, comment tu expliques autant d'entraîneurs européens à la tête des équipes africaines ?
C'est ma plus grande préoccupation. Je n'arrive pas à comprendre. Lors de cette CAN, il y a 3 sélectionneurs africains sur 16, c'est le plus faible total et ça arrive dans un contexte assez bizarre. Lors des 6 CAN précédentes, il y a toujours eu un sélectionneur africain en finale (Keshi, Zahoui, Shehata). Un sélectionneur africain gagne la CAN en 2013, amène pour la première fois son pays en 8es de finale de Coupe du monde. C'est le moment précis que les fédérations choisissent pour ne pas prendre de sélectionneur africain. C'est un paradoxe que je n'explique pas.

Pourtant, il y a de la qualité.
À part Renard, les seuls sélectionneurs qui ont remporté plusieurs fois la CAN sont africains. Gyamfi dans les années 60 avec le Ghana, Shehata avec l'Égypte, donc il y a de l'expertise. Ce qui manque, c'est la confiance des fédérations. C'est un débat qui a encore cours en Afrique.

L'exemple de ça, c'est Florent Ibenge.
Ibenge a fait toutes les éliminatoires sans contrat, il se contentait de primes de matchs. Il a reçu son contrat un mois avant la CAN ! Et il termine en demi-finales, avec une équipe bien gérée, un projet de jeu clair. L'expertise africaine existe. Elle a juste besoin de la confiance de la Fédération.

« Le dernier buteur à dépasser 3 buts en CAN, c'est Eto'o en 2008. Et qui peut mettre la pression à Samuel Eto'o ? »

La Fédération congolaise, c'est d'ailleurs un peu n'importe quoi !
La RDC est troisième, on ne l'attendait pas du tout à ce niveau. Ils arrivent à l'aéroport de Kinshasa acclamés et on les entasse dans des pick-up sponsorisés par l'opérateur téléphonique local ; il n'y a même pas de car mis à disposition de l'équipe ! Cela m'a choqué. Et je me suis posé une question, avec un sélectionneur européen, ils auraient été traités comme ça ? Je ne le pense pas. D'autant que la fédé congolaise n'avait même pas envoyé Ibenge au tirage au sort. Il n'y a pas le même respect pour les coachs locaux que pour les entraîneurs étrangers.

Mais tu l'expliques comment, ce manque de respect ?
Les présidents de Fédération qui viennent, ils pensent court terme, mandats, réélections. Et dans l'imaginaire de ces dirigeants du foot africain, il faut aller chercher le coach le plus connu, pour gagner tout de suite et justifier une réussite de mandat. Il faut un nom, c'est malheureux, mais ça fonctionne comme ça, on ne pense pas au long terme. C'est la culture de l'immédiateté. Du coup, on ne pense pas local, dans l'esprit de ces dirigeants, le meilleur, c'est toujours l'ailleurs.

Comment t'expliques le niveau de jeu décevant de cette CAN ?
Il y a cette guerre larvée entre les clubs et la CAF depuis longtemps. Les clubs européens sont unanimement contre la tenue de la CAN en janvier. Ils ont usé de tous les moyens pour changer de dates, mais la CAF a tenu bon. Ce qu'il reste aux clubs, c'est de mettre la pression à leurs joueurs. Avant la CAN, ils font tout pour que les joueurs n'y aillent pas, souvent ça marche, d'ailleurs. Ça passe par des menaces à peine voilées, du genre en cas de blessure, on ne te prolongera pas. Tu ne seras plus titulaire en revenant. Cela s'abat sur des joueurs très prometteurs comme Brahimi qui est passé à côté de sa CAN. Les grands joueurs comme Touré ou Eto'o en son temps échappent à ses pressions-là, mais l'ensemble des jeunes joueurs prometteurs les subissent.

C'est donc pour ça que le niveau est moyen ?
Regarde les stats et les récompenses individuelles, très souvent les joueurs annoncés comme les stars de la CAN passent à côté. Le meilleur joueur de la CAN, c'est souvent un mec qui sort un peu de nulle part comme Katongo en 2012. C'est le résultat de cette guerre larvée, qui fait que les joueurs, en raison de cette pression, jouent un peu avec le frein à main. Cette pression justifie le faible niveau d'investissement des futurs grands. Par ailleurs, c'est la même chose avec le meilleur buteur, qui ne finit jamais à plus de 3 buts. Le dernier à dépasser ce chiffre, c'est Eto'o en 2008, et qui peut mettre la pression à Samuel Eto'o ?

Pour finir, tu penses quoi des sanctions contre le Maroc ?
C'est le tarif minimum. C'est pas fait à la tête du client, c'est prévu dans le règlement de la CAF, un pays désigné organisateur se désiste moins de 6 mois avant la tenue de la CAN, il y a cette batterie de sanctions qui doit s'abattre. 
Les raisons données par le Maroc en plus n'étaient pas super valables. Quand on accueille la sélection guinéenne, qu'on accueille les stages des clubs guinéens et qu'on maintient les vols avec ce pays, c'était bizarre de refuser la CAN pour cette raison. Ma conviction, c'est qu'ils ont accueilli plus de Guinéens dans les vols réguliers de Royal Air Maroc au départ de Conakry que si des supporters guinéens étaient venus. Le Maroc s'appuyait peut-être sur des informations qu'on ne connaît pas, mais pas sur les chiffres de l'OMS. La CAF a bien fait, parce qu'imaginez que la Guinée équatoriale ne se soit pas portée candidate... Il y aurait eu un manque à gagner énorme et ça aurait été un fiasco pour la CAF.


Propos recueillis par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Près des cimes... Niveau : CFA2
Bien plus intéressant que l'autre gugusse de Phil Darwin...
Heiseinberg Niveau : CFA
Interview vraiment très intéressante ou il pointe vraiment les problèmes extérieurs et intérieurs qui se répercutent sur le foot africain ! Il y a de tels journalistes sur le continent mais Giresse se prenant pour je sais pas qui préfère repondre a la presse française alors qu'il est sélectionneur du Sénégal, bien fait pour lui comment il s'est fait lyncher après l'élimination !
La dernière phrase de l'article qui casse tout ...
Note : 3
Intéressant, surtout lorsqu'il parle de la culture de l'immédiat des élus africains. C'est vrai que seulement 3 coachs africains sur 16 possibles, c'est vraiment un chiffre très faible !
faut changer les dates de la can, et tout les 4ans aussi, parce que bon voir ce niveau mediocre tout les 2ans c'est triste, surtout pour des equipes qui se pretendent etre des grandes equipes
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 15
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2
dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23