Abidal : « C'est mardi le plus important »

Eric Abidal is back sur les terrains depuis samedi soir et sa performance avec le Barça face à l'Athletic Bilbao (2 passes décisives lors de la victoire du Barca 4-1) confirme qu'Eric est bien plus fort que la Grippe A (soignée fin 2009) ou qu'une lésion musculaire à la cuisse (qui l'éloigna des terrains pendant près de deux mois). A moins de deux jours du match retour du quart de finale de la Ligue des Champions face à Arsenal au Camp Nou et à quelques encablures du tant attendu Clasicó, Eric Abidal parait détendu face aux questions des journalistes présents en conférence de presse, ainsi qu'à celles posées pour la presse française.

Modififié
0 2
Cela faisait près de deux mois que tu n'avais pas joué, quelles sensations as-tu eu hier soir ?


De l'appréhension avant le match et lors des premières minutes, celui de connaitre la rechute. Tu as toujours peur qu'une blessure revienne. Après au niveau physique j'étais confiant, car j'ai travaillé dur pour mon retour, surtout lors du dernier mois. J'avais toujours quelques douleurs hier, non pas au muscle guéri, mais aux abdos. Avec ce type de blessure, tu as toujours mal aux abdos ensuite.

Et 2 passes décisives hier, pas mal, hein ?


Quand je fais cela, forcément tu es content, même si la philosophie de jeu du Barca est de faire des passes offensives. Personnellement, je préfère défendre. J'accorde de toute manière plus d'importance au travail de groupe.

Justement le choix de Guardiola d'aligner Bojan à la place d'Ibrahimovic (blessé à l'échauffement) et donc à la place d'Henry, puis de placer Maxwell, toujours préféré à Henry en latéral gauche, est un choix surprenant, non ?


Oui, après ça reste le choix de l'entraineur. Titi est fort mentalement et dans les grands moments, il sera toujours là. Je m'inquiète pas du moral de Titi.

Tu penses que vous allez éliminer Arsenal et gagner à Bernabeu ?


C'est en tout cas la volonté du club. Nous sommes l'actuel champion d'Europe et celui de la Liga, donc forcément nous devons lutter pour le rester.
Pour moi, le match de mardi est le plus important de la saison, on joue à la maison et on ne peut pas se louper. D'autant que si l'on passe en demi, nous serons encore plus sereins avant de nous rendre à Bernabeu.

Accordes-tu plus d'importance aux absences offensives du côté d'Arsenal de Cesc/Archavine ou à celles défensives du Barça avec Puyol/Pique et de celle de Zlatan Ibrahimovic ?


Ce qui m'intéresse toujours, c'est mon équipe. Mais bon le match reste un grand match, chacune des équipes possède d'autres très bons joueurs.
Le Barca est un groupe, donc les joueurs sur le terrain penseront également aux absents et vice-versa. Notre objectif est de gagner les matchs et de gagner en groupe.

La semaine passée Walcott a baladé Maxwell sur son flanc. Pep Guardiola avait alors signalé que l'on arrêtait pas une personne qui court le 100 mètres en 10.37'. Toi, quelle arme posséderas-tu pour le contrer ?


Le football est un sport avec des valeurs, et pas un sport avec un esprit comme décrit dans la question. Je suis ravi pour Walcott qu'il coure le 100m aussi vite, mais la finalité c'est de marquer des buts. Alors je préfère voir ce qu'il fera sur le terrain, mon objectif sera de le bloquer, mais comme tout le reste de l'équipe d'ailleurs. S'il est capable de dribbler quatre joueurs puis de marquer, alors bien pour lui, mais avec le Barça, cela sera impossible.

On s'est inquiété précédemment sur Henry, on peut s'inquiéter aussi de Benzema à Madrid, alors à trois mois de la Coupe du Monde faut-il s'inquiéter pour les Bleus ?


Non, faut plus le prendre dans un autre sens, et penser que ces joueurs se reposent pendant ce temps et seront prêts pendant la Coupe du Monde. Perso, je reste confiant car ça reste de grands joueurs avec un mental d'acier.

Et hier on annonçait votre nomination comme troisième capitaine de l'Equipe de France (ndrl :après Henry et Ribery)...


(sourire surpris). Je ressens de la fierté forcément. J'ai déjà eu deux fois le brassard. Y a d'autres cadres dans cette équipe, moi mon rôle peut se concentrer sur l'intégration des jeunes joueurs, afin de leur enlever un peu la pression qui les entoure une fois en Equipe de France. Mais t'as pas besoin non plus du brassard pour donner l'exemple.

On sait que tu ne regardes jamais les matchs de foot des autres équipes. Le duel français de Champion's Bordeaux-Lyon ne t'intéresse pas ?


Oui, effectivement ça m'intéresse. Déjà dans le bus avec les autres joueurs du Barca, j'avais pronostiqué le 3-1 à l'aller pour Lyon et je ne m'étais pas trompé.
Pour le match retour, connaissant bien l'état d'esprit de l'entraineur de Lyon, je vais prédire la victoire de Lyon 1 à 0. Non pas avec un but de Lisandro Lopez car il ne jouera pas, mais j'aimerais bien que Boumsong marque ce but.

Et quel score alors pour Barca vs Arsenal ?


Non, là pas de score (sourire). L'important sera de passer.

Par Sébastien Prieto Riquelme, depuis Barcelone.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'epere que les gunners vainqueront ....
Abidal 3ème capitaine.
MDR quoi...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Une journée pour rien
0 2