1. //
  2. //
  3. // Scottish Premier League
  4. //

Aberdeen, trente ans plus tard

Le Celtic, malgré un match de retard, a certes repris les devants, mais revoir Aberdeen tutoyer les sommets écossais, ça goûte autant la nostalgie que le soulagement. Parce que même si l'avenir s'annonce radieux pour les Dons, les trente dernières années du club ont été traversées comme un rollercoaster.

Modififié
Flashback. 20 décembre 1983, Pittodrie Stadium. En cette nuit froide et venteuse, le père Noël est passé en avance pour les ouailles d'Alex Ferguson, pas encore fait Sir, mais déjà adoubé par l'Écosse du football. Le Aberdeen FC est sur le toit de l'Europe après avoir battu Hambourg en deux manches en finale de la Supercoupe d'Europe. Deux ans plus tard, Jim Leighton, Gordon Strachan ou Alex McLeish iront jusqu'à ravir la victoire finale en championnat, généralement réservée aux duettistes Celtic et Rangers. Ce sera d'ailleurs la dernière fois qu'un autre club que les rivaux glaswégiens montera sur la plus haute marche.

Flash forward. 21 mai 2000. Malgré une dernière victoire face à Dundee, Aberdeen ne peut éviter ce qu'on lui prédisait depuis une série de sept défaites en début de championnat : la dixième et dernière place de Scottish Premier League. Pour la première fois de leur histoire, les Dons font face à une relégation... qui finalement n'arrivera pas, le championnat s'élargissant à douze clubs, et le promu Falkirk se voyant refuser l'accès en première division écossaise faute de structures adaptées. Un sauvetage in extremis que les deux places en finale de League Cup et de Scottish Cup ne peuvent effacer des mémoires dans un club endetté jusqu'au cou à cause des travaux de son stade dans les années 90. D'autant que le club se voit éliminé dès les préliminaires de Coupe UEFA l'année suivante par le Bohemian FC. Comme un ultime affront, c'est la première fois qu'un club irlandais élimine un club écossais en compétition européenne...

Des Dandies dans un grand huit


Quinze ans plus tard, les Dandies n'ont pas retrouvé le lustre des années 80 – mais les heures noires semblent bien loin. Plus forcément habitués aux places européennes ces dernières années, Aberdeen se retrouve leader, une fois le soufflé Hamilton Academic retombé, dans un championnat d'Écosse où le Celtic n'a jamais semblé aussi accessible. Avant la dernière journée, Aberdeen était même premier, grâce à une série de huit victoires consécutives. Certes, on est loin des vingt-cinq du Celtic de la doublette Henrik Larsson-John Hartson en 2003-04, mais Aberdeen ne s'était pas imposé un tel rythme depuis... vingt-six ans.

On ne mentionnera pas le fait que la trêve hivernale est passée entre la septième et huitième victoire. Scott Brown, le gardien des Dons tient, lui, un record : huit clean sheets pour lui. Ceci étant, le coach Derek McInnes sait que la route est encore longue et refuse de parler de course au titre. Un homme que l'on écoute parler, puisque c'est lui qui a rapporté son premier titre depuis dix-neuf ans à Aberdeen, une League Cup glanée en mai dernier face à Inverness, tandis que le club finissait troisième de Scottish Premiership. En 2009, le technicien écossais avait déjà fait des merveilles en faisant monter le club de St Johnstone lors de sa première saison en tant qu'entraîneur principal, avant de partir s'enfoncer dans les méandres de Championship avec Bristol City.

Craig Brown, le Ricardo de McInnes


Pour autant, la mue du Aberdeen FC n'est pas à mettre uniquement sur le compte de McInnes, qui a en partie récolté les fruits qu'avait semés son prédécesseur Craig Brown, façon Ricardo pour Laurent Blanc aux Girondins. Un nom qui sonne doucereusement aux oreilles des fanboys de football écossais, puisque Brown n'est autre que celui qui a offert à l'Écosse ses dernières qualifications en compétition internationale (Euro 96 et Coupe du monde 98). Si son bilan comptable ne plaide pas en sa faveur (32% de victoires sur deux ans, confortablement installé dans le ventre mou du championnat), l'influence de l'ancien sélectionneur de la Tartan Army a été structurelle. Nommé à la tête du club quelques semaines après la plus grosse branlée infligée au club (9-0 face au Celtic le 6 novembre 2010), Brown élague direct : à l'été 2011, il dégage vingt-trois joueurs de son effectif. En 2012, « seulement » dix-neuf prennent la porte. Seuls Andy Considine, Peter Pawlett et Ryan Jack font office de vétérans du groupe parce qu'arrivés avant l'ère Brown. Côté arrivées, le coach fait revenir Russell Anderson, formé puis resté au club pendant onze ans, ainsi que Mark Reynolds pour recomposer une charnière centrale en friche.

Les deux bougres sont actuellement capitaine et vice-capitaine des Dandies. Surtout, Craig Brown signe Niall McGinn, laissé libre par le Celtic à l'été 2012. Depuis, l'ailier nord-irlandais a pris le jeu d'Aberdeen à son compte et fait même dans l'excès de confiance, se plaignant récemment dans la presse de ne pas marquer assez de buts pour l'équipe... Une tâche qu'il laisse pour le moment à l'Irlandais Adam Rooney, attaquant déniché par McInnes en League One et qui en est déjà à 28 buts pour 34 matchs au sein du club écossais. Les deux bougres ont d'ailleurs resigné jusqu'en 2017, le mois dernier. Rien ne semble donc perturber le calme qui flotte au-dessus du Pittodrie Stadium. Pas même le buzz entourant Niall McGinn, vu il y a quelques semaines du côté du Celtic Park pour assister à un match de son ancien club en compagnie d'Anthony Stokes. D'ailleurs, Derek McInnes avait décidé de ne pas sanctionner son joueur. Peut-être parce que le technicien écossais a obtenu ce qu'il avait promis lors de sa première conférence de presse : « Faire en sorte que la ville d'Aberdeen tombe à nouveau amoureuse de son club. »


Par Matthieu Rostac
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


pierrot92 Niveau : CFA
Aberdeen - Real Madrid en finale de la coupe des coupes en 83 (enfin je crois...) un des tous premiers matchs que j'ai vu à la télé. 2-1 en prolongations après un but de la tête d'un mec qui après est parti au fc Metz (si ma mémoire est bonne). UN club écossais qui gagne une coupe d'Europe contre le Real et le joueur décisif de la finale qui part rejoindre un club moyen de division 1 ( aujourd'hui la la L1). Une autre époque!!!! Je me rappelle y avait Ulrich Stielike au real et Santillanna, le reste j'ai oublié. Y'avait surement Camacho aussi. A aberdeen, y'avait je crois Gordon Strachan et puis le gardien...je sais plus.
Mon instant nostalgie...
l'hiverpoule Niveau : Loisir
Les articles sont poussifs depuis 2-3 jours ...
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Message posté par pierrot92
Aberdeen - Real Madrid en finale de la coupe des coupes en 83 (enfin je crois...) un des tous premiers matchs que j'ai vu à la télé. 2-1 en prolongations après un but de la tête d'un mec qui après est parti au fc Metz (si ma mémoire est bonne). UN club écossais qui gagne une coupe d'Europe contre le Real et le joueur décisif de la finale qui part rejoindre un club moyen de division 1 ( aujourd'hui la la L1). Une autre époque!!!! Je me rappelle y avait Ulrich Stielike au real et Santillanna, le reste j'ai oublié. Y'avait surement Camacho aussi. A aberdeen, y'avait je crois Gordon Strachan et puis le gardien...je sais plus.
Mon instant nostalgie...


Si tu parles d'Eric Black, il a marqué le premier but d'Aberdeen ! Mais bravo de ressortir ce mec de l'oubli !
Un des joueurs grenats qui m'a le plus marqué bambin.
Il était presque aussi fragile que Diaby malheureusement.
Note : 2
@ l'hiverpoule

Poussif? Pourquoi? Parce que ça parle pas de Messi, Ronaldo ou du PSG?

Je suis pas un fan absolu du championnat Ecossais.
(Même si j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec Dundee United sur UEFA Manager 2000 (qui au passage reste pour moi le meilleur jeu de management de tout les temps)).
Bref tout ça pour dire que je suis content d'en apprendre tout les jours. Et que je trouve pas ça "poussif" du tout.

C'est le principe de SoFoot de faire dans l'originalité. Donc si c'est pas assez bling-bling pour toi, on te retient pas...
pierrot92 Niveau : CFA
Je parlais bien d'Eric Black, j'avais oublié son nom. Ils ont eu du beau monde à Metz dans es années 80. T'es sur que c'est le 1er but qu'il avait marqué? je vais chercher sur le net...
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Message posté par pierrot92
Je parlais bien d'Eric Black, j'avais oublié son nom. Ils ont eu du beau monde à Metz dans es années 80. T'es sur que c'est le 1er but qu'il avait marqué? je vais chercher sur le net...


j'étais pas certain de ce que tu avançais.. j'avais gardé en mémoire qu'il était le premier buteur de ce match, et apparemment il l'est.

Mais déjà se souvenir de lui en tant que buteur de cette finale et comme ex-grenat, je trouve ça classe !
l'hiverpoule Niveau : Loisir
@ pauletasusicgaucho.

Non, j'adore so foot depuis quelques années déjà, pas besoin de juger si vite sans savoir de quoi je parle.

J'ai juste dit " poussif depuis 2-3 jours ", par ce que selon moi, les articles sont moins recherchés et moins bien écrits ces temps-ci
Une autre équipe tenait la concurrence avec le Celtic et les Rangers à cette époque, Dundee United champion d'Ecosse 1983 (+ demi-inale en C1 1984 et finale en C3 1987). Les Hearts of Midlothian auraient pu être champion en 1986 s'ils n'avaient pas perdu leur dernier match. Comme vous dites, une autre époque !
pierrot92 Niveau : CFA
Message posté par Pascal Pierre


j'étais pas certain de ce que tu avançais.. j'avais gardé en mémoire qu'il était le premier buteur de ce match, et apparemment il l'est.

Mais déjà se souvenir de lui en tant que buteur de cette finale et comme ex-grenat, je trouve ça classe !

J'ai regardé sur wiki. Effectivement il a marqué le 1er but.

Sur la feuille de match, 100% des joueurs d'Aberdeen sont écossais et le Real avait seulement 2 étrangers, un allemand et un hollandais, sur les 16 joueurs (titu+remplaçant). C'était vraiment, vraiment une autre époque!
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
En ce jour post-cuite qui, par extension, fait de moi un bon à rien au boulot, je dois t'avouer, Matthieu, que je suis aujourd'hui heureux et comblé. Et tu en es l'un des acteurs principaux.

J'ai toujours rêvé, secrètement, d'un article sur mon club préféré (devant l'OL, en tant que pur gone, c'est pas rien), qui parle du passé et d'aujourd'hui.

Niall McGinn, bon dieu de merde ! Vous, SoFootballeurs qui êtes fan d'esthètes romantiques sur le pré, vous vous devez d'aimer et aduler Niall McGinn. Son touché de balle est comme le velours et sa vision du jeu périphérique. Non, il n'a pas le niveau pour balancer des caramels à Barcelona, London ou München. Mais à Aberdeen et dans toute l'Alba, il est tel Jésus distribuant des pains. La lumière perdue dans la noirceur la plus profonde des terrains cabossés écossais.

Et que dire de ce stade mythique. Pittodrie. Un des tout premiers stades complètement en places assises. Ça parait con et futile comme ça.
Il est vrai beau ce stade. Je trouve. L'ambiance est géniale, les gens sont incroyables. Pour dire, j'y ai rencontré ma meuf ces travées !
Malheureusement, il va se construire un nouveau stade et il va falloir dire à dieu à ce monument d'Histoire et d'histoires.

Enfin... Je m'arrête là et vais reprendre mes songeries émanant d'homme qui fut bien trop alcoolisé il y a peu.

Un dernier mot : Ecosse, alcool et foot. Tu peux pas test.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Des fois, j'oublie des mots, c'est à cause de mon cerveau qui baigne dans le whisky.
Ça conserve.
Message posté par TsouinTsouin
En ce jour post-cuite qui, par extension, fait de moi un bon à rien au boulot, je dois t'avouer, Matthieu, que je suis aujourd'hui heureux et comblé. Et tu en es l'un des acteurs principaux.

J'ai toujours rêvé, secrètement, d'un article sur mon club préféré (devant l'OL, en tant que pur gone, c'est pas rien), qui parle du passé et d'aujourd'hui.

Niall McGinn, bon dieu de merde ! Vous, SoFootballeurs qui êtes fan d'esthètes romantiques sur le pré, vous vous devez d'aimer et aduler Niall McGinn. Son touché de balle est comme le velours et sa vision du jeu périphérique. Non, il n'a pas le niveau pour balancer des caramels à Barcelona, London ou München. Mais à Aberdeen et dans toute l'Alba, il est tel Jésus distribuant des pains. La lumière perdue dans la noirceur la plus profonde des terrains cabossés écossais.

Et que dire de ce stade mythique. Pittodrie. Un des tout premiers stades complètement en places assises. Ça parait con et futile comme ça.
Il est vrai beau ce stade. Je trouve. L'ambiance est géniale, les gens sont incroyables. Pour dire, j'y ai rencontré ma meuf ces travées !
Malheureusement, il va se construire un nouveau stade et il va falloir dire à dieu à ce monument d'Histoire et d'histoires.

Enfin... Je m'arrête là et vais reprendre mes songeries émanant d'homme qui fut bien trop alcoolisé il y a peu.

Un dernier mot : Ecosse, alcool et foot. Tu peux pas test.


Si tu aimes le foot écossais comme moi et les clubs moins médiatisés, tu devrais lire ce site. Ils avaient fait un long article sur Aberdeen récemment : http://www.hat-trick.fr/aberdeen-30-ans-apres/
Message posté par FrançoisR


Si tu aimes le foot écossais comme moi et les clubs moins médiatisés, tu devrais lire ce site. Ils avaient fait un long article sur Aberdeen récemment : http://www.hat-trick.fr/aberdeen-30-ans-apres/


J'allais te conseiller Hat Trick aussi si tu es fan du foot ecossais ou des lower league anglaises qui fleurent bon le foot à papa romantique et moins businesseux. Les articles que mettent so foot sur l'Ecosse, sont souvent de pâles plagiat de Hat trick et en plus ils ont 3 mois de retard!
Com'on bhoys in green et vive la SPFL!
Message posté par TsouinTsouin
En ce jour post-cuite qui, par extension, fait de moi un bon à rien au boulot, je dois t'avouer, Matthieu, que je suis aujourd'hui heureux et comblé. Et tu en es l'un des acteurs principaux.

J'ai toujours rêvé, secrètement, d'un article sur mon club préféré (devant l'OL, en tant que pur gone, c'est pas rien), qui parle du passé et d'aujourd'hui.

Niall McGinn, bon dieu de merde ! Vous, SoFootballeurs qui êtes fan d'esthètes romantiques sur le pré, vous vous devez d'aimer et aduler Niall McGinn. Son touché de balle est comme le velours et sa vision du jeu périphérique. Non, il n'a pas le niveau pour balancer des caramels à Barcelona, London ou München. Mais à Aberdeen et dans toute l'Alba, il est tel Jésus distribuant des pains. La lumière perdue dans la noirceur la plus profonde des terrains cabossés écossais.

Et que dire de ce stade mythique. Pittodrie. Un des tout premiers stades complètement en places assises. Ça parait con et futile comme ça.
Il est vrai beau ce stade. Je trouve. L'ambiance est géniale, les gens sont incroyables. Pour dire, j'y ai rencontré ma meuf ces travées !
Malheureusement, il va se construire un nouveau stade et il va falloir dire à dieu à ce monument d'Histoire et d'histoires.

Enfin... Je m'arrête là et vais reprendre mes songeries émanant d'homme qui fut bien trop alcoolisé il y a peu.

Un dernier mot : Ecosse, alcool et foot. Tu peux pas test.


Et Pittodrie est aussi le stade où les bancs de touche ont été inventés..
CelticLisbonLion67 Niveau : DHR
Sinon ya le retour du derby dans 7 jours
Hier à 13:39 Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 34
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 32
dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 28 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25
À lire ensuite
Top 10 : Supercopter