1. //
  2. //
  3. // Interview

Abdoulaye Doucouré : « Petit, j'excellais en français et histoire-géo »

Titulaire régulier à Rennes depuis trois ans, Abdoulaye Doucouré aurait pu partir en Premier League cet été. Mais le milieu franco-malien a préféré continuer de s'aguerrir en Ligue 1 plutôt que de palper des livres sterling. Entretien avec un mec de 23 ans, ancien délégué de classe, et ancien du conseil municipal des jeunes des Mureaux.

Modififié
Gamin, paraît que tu faisais de la politique...
Tout à fait (rires). On était pas mal d'élèves à se présenter et se faire élire comme conseillers municipaux des enfants aux Mureaux (dans les Yvelines, ndlr). On avait des réunions avec le maire et on proposait des idées pour le quartier. J'avais réussi à faire construire un terrain de foot dans mon quartier alors qu'on n'en avait pas. À la base, je suis quelqu'un qui aime parler avec les gens. Dans mon école, j'étais un petit leader, alors ce rôle me permettait d'aller au front. Je n'avais pas peur d'aller voir les grandes personnes pour leur exposer des problèmes. Et vu que j'adorais le foot, ma première idée a été de faire construire un terrain. Cela n'avait pas été dur à faire passer, on avait dû simplement monter un projet qui expliquait pourquoi il fallait un terrain à cet endroit. L'année suivante, c'était fait. C'est un petit terrain de five en synthétique, c'est nickel. Avant, on jouait dans l'herbe, avec des T-shirts pour faire les buts. Ce n'était pas top.

Tu étais du genre à te présenter pour être délégué de classe ?
Ouais, c'était un peu ça. Je ne voulais pas forcément me présenter, mais à chaque fois, les autres me désignaient, car j'avais un peu d'aura. Je me débrouillais pas mal dans ces rôles-là. Pour le rôle de conseiller municipal, c'est pareil, on m'a poussé pour que j'ai le courage d'y aller.

En général, c'est pour les bons élèves, c'était ton cas ?
Oui, j'étais plutôt un bon élève. Et de manière générale, je suis très curieux, j'aime bien m'intéresser à tout, poser des questions, savoir le pourquoi du comment. Et il y avait des matières où j'excellais, comme en français ou en histoire-géographie. J'étais à l'aise et je continue à m'intéresser à des sujets de sciences humaines.

C'est vrai que tes parents n'étaient pas chauds pour te laisser faire du foot au départ ?
Oui. Il y avait une route à traverser entre chez moi et le stade, et mes parents ne voulaient pas que je la traverse tout seul. Au départ, c'est ça qui coinçait. Puis un grand du quartier est venu militer chez moi en disant que j'avais du talent, qu'il fallait me laisser jouer et que quelqu'un du quartier m'accompagnerait. À partir de là, mes parents m'ont autorisé ; avec mes frères et sœurs, on a pu s'inscrire. J'avais 10-11 ans pour ma première licence, j'ai rapidement été l'un des meilleurs joueurs du club, j'ai même été surclassé.

Quand tu as commencé et monté les échelons aux Mureaux, tu as été recalé à l'INF Clairefontaine...
Comme quoi on peut échouer dans une sélection, mais néanmoins terminer en pro. Cet échec-là n'était pas grave. Cela m'a fait mal sur le moment, mais je savais que Rennes me suivait et que j'aurais ma chance dans un autre club. Cela m'a encore plus motivé. C'était un premier échec, mais je savais que le plus important était d'intégrer un club. On ne m'a pas trop dit pourquoi l'INF Clairefontaine m'a refusé, c'était au dernier stade des sélections et ils ont préféré prendre d'autres joueurs. De cette promotion, peu sont devenus pros, il y a Alphonse Areola et Jérôme Roussillon qui ont réussi.

Comme quoi un échec peut être bénéfique pour faire carrière...
Cela m'a un peu renforcé, car Clairefontaine, c'était un but. Je sortais d'un petit club, c'était l'occasion de me montrer. L'échec en lui-même est dur à encaisser, mais vu que beaucoup de clubs ensuite m'ont proposé des essais, je peux dire que cela m'a servi.

Tu es originaire de la région parisienne, le PSG s'était intéressé à toi ?

Non, il y avait Rennes, Monaco ou encore Le Havre. Je ne peux pas dire que le PSG me faisait rêver. En jeunes, je n'y pensais pas. Quand on jouait contre eux, parfois on gagnait, donc je n'avais pas forcément conscience de la différence. Et puis ce n'était pas le PSG d'aujourd'hui. Ce club fait rêver, mais quand j'étais en jeunes, je n'y pensais pas vraiment.

« C'est ce que je recommande à tous les joueurs qui ont une longue blessure : s'évader du foot. » Abdoulaye Doucouré

À Rennes, tu aurais été « recommandé » par un professeur de ton collège ?
Oui, Mickaël Pellen, qui entraîne aujourd'hui les U19 à Brest. Il était recruteur au Stade rennais et professeur d'EPS au collège des Mureaux. Il a milité pour ma venue à Rennes, car il me connaissait bien. Je reste en très bons termes avec lui. C'est grâce à lui que je suis dans ce club.

Quitter les Mureaux pour aller vivre tout seul à Rennes, c'était comment ?
Un peu difficile, mais après, j'avais 2-3 potes comme Dimitri Foulquier et Axel N'Gando. Cela m'a facilité la vie, car on était tous les trois dans le même cas. On a passé de superbes années ensemble et on est toujours proches aujourd'hui. Ce n'était pas évident, mais je savais pourquoi j'étais en formation. Le but était de signer pro, donc il y avait des efforts à faire.

Durant ta formation, tu as vécu une rupture des ligaments croisés en 2011. Rien n'a été facile pour toi...
Le genou gauche, comme en 2013. C'était en fin de formation, je n'avais pas encore signé pro, mais je devais le faire. Heureusement que le club m'a quand même fait signer mon contrat, cela m'a rassuré. Le club avait proposé le contrat et je me suis blessé avant de signer, mais il ne s'est pas rétracté. Je me suis dit que ce n'était qu'un coup d'arrêt qui arrivait à pas mal de joueurs et qu'il fallait bien travailler pour se relever. Grâce à la signature du contrat, je n'ai pas eu la peur de manquer une carrière pro. Après, si on regarde le recalage à Clairefontaine et cette blessure, c'est clair que mon parcours n'est pas simple. Je le répète souvent, mais tout ce que j'ai aujourd'hui, je suis allé le chercher, personne ne m'a facilité la tâche. Mais aujourd'hui, je suis fier d'avoir rebondi après ces échecs et d'être en Ligue 1.

Deux ans plus tard, tu t'es encore pété les croisés du genou gauche...
Cela met un peu de doute sur une éventuelle fragilité physique. On se demande pourquoi cela nous arrive à nous... Je suis croyant, donc le destin, bon ou mauvais, je prends et j'avance. C'était dur, car c'était mes premiers matchs en pro, mais ma foi m'a permis de me relever. J'avais faim de matchs, cela a coupé mon élan, mais quand je regarde avec du recul, cela m'a renforcé. Aujourd'hui, je fais attention à tout pour pas que cela se reproduise.

Comment tu avais géré au niveau mental, mais aussi au niveau de l'occupation du temps ?
Je me suis un peu évadé. Je ne suis pas resté à Rennes pour me soigner, je suis plutôt allé à Capbreton, à l'INF Clairefontaine. Je me suis aussi reposé chez moi, en famille, cela m'a fait du bien. C'est ce que je recommande à tous les joueurs qui ont une longue blessure : s'évader du foot. Cela m'a permis de tenir, car rester au club, voir les autres s'entraîner alors que pour moi, c'était déjà la seconde fois, ce n'était pas possible. Je me suis aéré l'esprit, j'ai travaillé sur moi-même, appris des choses, je me suis ouvert sur le monde. Aujourd'hui, cela me sert. Quand on ne peut pas travailler le sportif, autant travailler l'humain. Cela m'a permis de passer plus de temps avec ma famille, de me rapprocher d'eux. J'ai aussi fait de belles rencontres, notamment avec mon préparateur physique.

Sans cette blessure, tu aurais remporté le Mondial U20 2013 avec Pogba and co...
J'y pense parfois. Au départ, j'étais dans la liste, mais Mario Lemina m'a remplacé quand je me suis blessé. Sur le coup, cela m'a fait mal, car une Coupe du monde, c'est important, et je savais que cette génération pouvait gagner. J'aurais aimé être avec eux, mais ma première préoccupation était de revenir et de rejouer en Ligue 1. Il vaut mieux manquer une Coupe du monde U20 qu'une Coupe du monde senior.

Depuis, tu t'es bien remis, tu es devenu un titulaire régulier à Rennes, tu as goûté aux Espoirs...
Je suis content d'avoir bien géré cette deuxième grosse blessure, même si cela n'a pas été facile tous les jours. J'ai fait un bon parcours, je joue régulièrement, c'est ma troisième saison pleine. Donc je suis content de la situation.

« Tant que je sens que j'ai une chance en équipe de France, c'est ma priorité. Mais c'est dans mon secteur de jeu qu'il y a le plus de concurrence. » Abdoulaye Doucouré

Cet été, tu as été approché par un club de Premier League, Watford. Toi dont on dit que tu as un profil de joueur box to box, jouer en Premier League, c'est inscrit dans ton plan de carrière ?
C'est sûr que cela m'attire. Watford a proposé une belle somme, et j'ai pesé le pour et le contre avant de décider de rester une saison de plus. C'est vrai que l'Angleterre attire pas mal de joueurs et c'est idéal pour ceux comme moi qui aiment à la fois attaquer et défendre. J'aimerais intégrer ce championnat, pourquoi pas dans un plus gros club.

Tottenham ou Arsenal seraient venus...
(Rires) Là, c'est clair, cela aurait été réglé rapidement.

À défaut d'Abdoulaye Doucouré, Watford a pris Étienne Capoue. Cela t'impressionne qu'un promu anglais puisse recruter des joueurs de ce calibre ?
C'est clair. Ils ont pris Étienne à 10 millions d'euros, je crois. Tous ces clubs sont ambitieux, mais pour moi, c'était un choix stratégique de rester à Rennes. Je pensais progresser plus en restant un an de plus ici. À 23 ans, le financier n'est vraiment pas ma priorité. Les sommes de Watford étaient belles, mais je préfère privilégier le sportif dans ma carrière.

Récemment, dans Le Télégramme, tu as évoqué ta polyvalence et le fait qu'on ne t'ait pas fixé à un poste. Dans quel rôle tu te sens le mieux ?
Je pense que je suis meilleur en milieu relayeur, même si tout dépend du système mis en place. Quand il y a une pointe basse dans le milieu, j'aime bien être un peu plus haut, comme Blaise Matuidi au PSG. C'est vraiment ce poste-là qui me met à l'aise. Le plus difficile quand on bouge beaucoup, c'est de sortir d'un match où se sent bien et se retrouver le match d'après dans un nouveau poste. C'est ça le plus dur à gérer, mais en même temps, je n'ai pas été si trimbalé que cela, je suis resté au milieu de terrain, même si, parfois, j'ai joué numéro 10. Le plus frustrant, c'est de se sentir limité parce que l'on n'est pas à son poste de prédilection. Mais le plus important, cela reste de jouer, donc je ne me plains pas. Peu importe le poste, je veux jouer.

Tu as des modèles ?
J'ai toujours aimé Abou Diaby et Lassana Diarra. Depuis qu'il a joué en Angleterre et au Real, je le suis. Il y a aussi Yaya Touré. Que des mecs qui ont travaillé dur. Pour atteindre leur niveau, il faut bosser dur.

On a tendance à oublier que tu n'as que 23 ans, ton anniversaire est le 1er janvier. Toi qui as la double nationalité franco-malienne, tu rêves des Bleus ou du Mali ?
Le rêve, c'est l'équipe de France, mais les places sont difficiles à prendre. Le Mali me suit, donc le choix va peut-être devoir être fait dans quelque temps. Pour l'instant, je n'y pense pas. Tant que je sens que j'ai une chance en équipe de France, c'est ma priorité. Mais dans mon secteur de jeu, c'est là où il y a le plus de concurrence. Pour l'Euro, c'est compliqué. Pour après, peut-être que des places se libéreront. Il faut prendre du temps, car le choix est irréversible.

Dans Le Télégramme toujours, tu es revenu sur les attentats du 13 novembre en précisant que tu étais musulman...
C'est sûr qu'on est indirectement pénalisés, même si tout le monde peut voir que leurs actions n'ont rien à voir avec l'islam. On est tous en colère, ce qu'ils ont fait est horrible. Ils ont tué des musulmans et des non-musulmans, sans distinction. Ils ont attaqué la France, notre pays, donc on est tous touchés. J'espère que les différents États vont réussir à les arrêter.

Propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Prospère Mulenga Niveau : CFA
Negation du football ce genre de joueur !
Complètement, un tout droit comme le SRFC affectionne depuis Dreossi. Quintero, Quintero, Quintero.
Message posté par Prospère Mulenga
Negation du football ce genre de joueur !


Qu'est ce que tu veux dire ???
Moi je vois un garçon équilibré, bosseur, cohérent dans son discours et bon footballeur...
Il a l'air d'avoir la tête assez pleine et de s'intéresser quelque peu au monde qui l'entoure en dehors du foot, et c'est déjà pas mal. Ce serait bien si les médias putes genre Canal+ diffusait plus souvent des interviews de ce genre de joueur, mais bon, c'est moins drôle de poser des questions à un footballeur relativement cohérent, ça fait moins rire que Ribéry et son français aléatoire hein ?
Je trouve au contraire que c'est un excellent joueur. Pas un 10 pur comme Montanier l'utilise parfois mais un vrai briseur de lignes, un joueur tres vertical pas maladroit a la finition pour un milieu de terrain.
anteouane Niveau : CFA2
Message posté par Pig Benis
Il a l'air d'avoir la tête assez pleine et de s'intéresser quelque peu au monde qui l'entoure en dehors du foot, et c'est déjà pas mal. Ce serait bien si les médias putes genre Canal+ diffusait plus souvent des interviews de ce genre de joueur, mais bon, c'est moins drôle de poser des questions à un footballeur relativement cohérent, ça fait moins rire que Ribéry et son français aléatoire hein ?


Ne mélange pas tout! "joueur qui parle bien à la télé" et "joueur exemplaire par son comportement et/ou qui a de la discussion" ne vont pas forcément de pair.

Je prends l'exemple de Moussa Cissokho régulièrement loué pour son comportement. Je crois que c'est Mankowski qui disait que si il avait été présent dans la sélection des espoirs le jour de leur fameuse virée en boite du Havre à Paris, ben il aurait pu jouer un rôle pour les retenir. Et quand je l'ai vu au CFC, c'était la caricature type du joueur qui ne dit rien d'intéressant, qui pèse ses mots dans le démesure et qui sort tous les poncifs habituels du parfait footballeur en interview.
@bachounet négation du football donc on parle football. Il a l'air effectivement équilibré et régulier mais footballistiquement c'est Ligue 1, ses contrôles horribles et sa vision du jeu très moyenne. Ok il se projette bien et tente sa chance, ok. Et ce terme de Box-to-box... Galvaudé. Ou alors faut pas l'attribuer à Matuidi ou à Gerrard, faut choisir.

Ca va finir à Newcastle ou à Cologne
Je vois pas comment ça pourrait être un "tout droit" puisque la rapidité n'est clairement pas sa qualité. C'est un joueur avec un gros volume de jeu, actif à la récupération et qui se déplace bien en attaque. C'est sûr que c'est pas un artiste techniquement, mais il fait de bons matchs quand il est bien utilisé, et on n'a jamais dit que le football n'était qu'une affaire de technique.
@Backsoral: tu m'intrigues vraiment, tu suis vraiment le stade rennais? car l'ensemble des supporters rennais le disent, ce n'est pas un tout droit, ni un joueur sans vision de jeu.
Tu fais cette analyse par rapport a son positionnement en 10? si oui, dans ce cas, tout le monde sera d'accord avec toi, lui y compris pour te dire que ce n'est pas son poste.
@spiroid quand j'écris "tout droit" je peux aussi -surtout en fait- parler de sa verticalité hein ! Et quand on parle de technique je ne lui demande pas de faire des "flip-flap" devant sa défense. La technique pour moi c'est avant tout "Contrôle-passe", le buste droit, le souci de jouer dans les pieds. Des Doucouré, Matuidi, Sissoko, Tolisso, Romao... Non merci.

Cela reste ma vision du foot, évidemment ;-)
@ph tout à fait, il est évident que ce type de joueur est meilleur en partant de loin, donc en 8. Mais le voir en 10 m'a fait saigner du nez
@Becksoral merci d'avoir développé ton avis, plus clair que ton premier message "énigmatique" !
Ce genre de joueurs parfaitement inutiles pullulent en L1 ! S'il a été pris un jour par Rennes, c'est uniquement sur son physique. Niveau technique, intelligence et lecture du jeu, anticipation et/ou animation, c'est le néant ! Comme dit par quelqu'un supra, il finira à Newcastle, Hannover ou Al Gharafa...
c'est vrai que j'ai l'impression qu'en Ligue 1 ils privilégient le physique par rapport à toute les autres qualités.. comme pour le top 14..
Ya qu'a voir Griezmann, qui a réussi que quand il est parti en Espagne
Message posté par lindo
Ce genre de joueurs parfaitement inutiles pullulent en L1 ! S'il a été pris un jour par Rennes, c'est uniquement sur son physique. Niveau technique, intelligence et lecture du jeu, anticipation et/ou animation, c'est le néant ! Comme dit par quelqu'un supra, il finira à Newcastle, Hannover ou Al Gharafa...


C'est gavant ces commentaires excessifs et définitifs...là aussi on n'est pas loin du néant au niveau technique et intelligence...
Message posté par lindo
Ce genre de joueurs parfaitement inutiles pullulent en L1 ! S'il a été pris un jour par Rennes, c'est uniquement sur son physique. Niveau technique, intelligence et lecture du jeu, anticipation et/ou animation, c'est le néant ! Comme dit par quelqu'un supra, il finira à Newcastle, Hannover ou Al Gharafa...


Ok pour le côté technique et animation, mais ses déplacements et sa lecture du jeu lui permettent souvent d'être à l'origine ou à la conclusion d'action de buts.

Je vois que Becksoral le compare à Matuidi ou Sissoko: c'est exactement ça. Peu élégants certainement, mais tout à fait utiles et efficaces dans leur registre.
anteouane Niveau : CFA2
Message posté par bachounet
C'est gavant ces commentaires excessifs et définitifs...là aussi on n'est pas loin du néant au niveau technique et intelligence...


+1
Je suis agréablement surpris par cette interview. J'ai toujours pensé que c'était une tête de nœud. Bon, en même temps il est rennais, donc il y avait de quoi avoir des doutes. Il est plus agréable à lire qu'à regarder jouer.

Montanier, Sagnol, même combat dans le placement des joueurs à un autre poste que le leur.
Bachounet, je ne suis ni excessif ni outrancier. Je te décris la réalité, c'est un joueur moyen dans une équipe moyenne. Or les joueurs moyens n'ont rien d'extraordinaire. Regarde les matches de Rennes : on dirait le Wimbledon de la fin des années 1980 : beaucoup de jeu physique et de duels, des coup (pas) francs, des fautes, un déchet technique incroyable et pas une once de création ou de folie au milieu.
Mis a part Poko qui a ete trimballe inexpliquablement a un poste de lateral, aucun joueur a Bordeaux n'a joue "hors poste" sur la duree.
Chantome a joue en charniere car Sane, Pablo, Pallois, Sertic sont tous blesses ou suspendus.
Sertic y a joue pour les memes raisons et y a ete bon, finissant par avouer envisager s'y etablir.
Le replacement de Saivet est egalement une reussite, en tout cas il est bien plus interessant en 8 qu'a un poste plus avance ou il n'est pas assez incisif et decisive. D'ailleurs il a meme ete essaye a ce poste avec les Lions de la Teranga.
Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 28
Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10
dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 6 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42