1. //
  2. // Finale
  3. // Atlético Madrid/Real Madrid
  4. // Billet d'humeur

Abdominal Cristiano

Hier soir, en exhibant ses abdos après un pénalty généreux à la 120e minute d’un match déjà plié et lors duquel il n’a pas brillé, Cristiano Ronaldo a réveillé tous ses haters. Une nouvelle maladresse comme pour confirmer que même dans la gloire absolue, celle de la sacrosainte Decima, le meilleur joueur du monde ne fera jamais l’unanimité. Forcément, quand on vous demande d’être le meilleur homme du monde…

38 143
« Vieille salope » , « Triste merde » , « Maudit salaud » . C’est un peu ton « Liberté, égalité, fraternité » à toi, Cristiano. Les premiers mots qui viennent à l’esprit de ceux qui aiment te détester. La devise de ceux que tu as piqué au vif ce samedi soir, après ton pénalty transformé. Celui du 4-1, donc. Mais surtout celui de la « catin » . Qu’as-tu fais de mal ? « Rien » , répondrais-tu. Tu t’es contenté de prendre l’albatros Thibaut Courtois à contre-pied, en somme. La suite, c’est l’histoire de ta vie mêlée à celle du Real Madrid. C’est une vague de haine et une Decima. C’est une course folle vers le poteau de corner, un maillot jeté en l’air et une ceinture abdominale montrée sans complexe à la face du monde. En même temps, quel genre de complexes pourrais-tu avoir ? Tu es gaulé mon salaud, c’est un fait. Apparemment, le gainage n’est pas un problème pour toi.

Quelque part entre Mario Balotelli et un acteur porno

Au fond, comme souvent, les gens te reprochent d’avoir abusé. Selon eux, le match était plié et le pénalty litigieux. Tu n’as fait que mettre un peu plus d’huile sur le feu incandescent de la haine que tu suscites. Pour la vox populi, hier soir, tu étais comme cette nana pénible qui se sape pour aller faire une marche entre potes comme pour sortir en boîte. Pour eux, tu aurais dû faire profil bas. Oui eux, ceux qui t’auraient traité de « prétentieux tellement imbu de sa personne qu’il se fiche d’une finale de C1 » si tu n’avais pas célébré ton but. La vérité, on la connaît. Tu es un apollon, mais surtout un apôtre. Un apôtre du football, mais aussi du mauvais goût. Quelque part entre Mario Balotelli et un acteur porno bas de gamme, tu as couru vers le poteau de corner pour hurler ton bonheur. Mais tu as aussi fait cela pour conjurer le mauvais sort et c’est cela que les gens ont oublié.

La vérité, Cristiano, c’est qu’hier, tu as été bidon. Tu aurais pu marquer un but avant ton pénalty, mais tu as glissé. Tu as essayé de faire des choses, mais tu as bien vu qu’Ángel Di María était beaucoup plus fort que toi hier et que, dans le registre de coureur de cent mètres, Gareth Bale faisait le boulot. Alors tu as pris ce qu’on te donnait. En l’occurrence ce pénalty inattendu qui allait te permettre une nouvelle fois d’inscrire ton nom sur une feuille de match du Real Madrid. Pour les gens qui ne t’aiment pas, la médiocrité de ta partie aurait dû te faire renoncer à la célébration de ce but. Ton dix-septième de la saison en Ligue des champions, record absolu. Ton 51e de la saison, ton deuxième total le plus faible depuis ton arrivée à Madrid, quelle folie ! C’était aussi ton 252e but en 246 matchs pour la Maison Blanche. Le plus grand club du monde où tu pètes tous les scores et où tu ne cesses de te rapprocher des légendes telles que Di Stéfano, Puskás ou plus récemment Raùl. Apparemment, tu n’aurais pas dû célébrer. Tu aurais dû t’excuser d’avoir porté le Real Madrid sur tes épaules musclées toute la saison en Ligue des champions. Tu devrais t’excuser d’enfin remporter ta deuxième Ligue des champions. Tu devrais aussi faire profil bas, toi qu’on annonçait comme « celui qui allait ramener la Decima au Real » et qui a su répondre présent. Ça et là, on dit que tu ne seras jamais un « grand » , car tu manques de tenue. Tu manques de classe. Tu cultiverais le mythe de l’idiot surdoué, du footballeur pourri gâté.

Ta revanche dix ans après

Mais comme dirait MC Jean Gabin, « la vérité sur toi, on la connaît » . Tu es un beauf qui a réussi. Un beauf qui a peut-être une nana trop belle pour lui, un club trop classe pour lui et un musée trop grand pour lui. À moins que ça ne soit tous ces gens qui ne te méritent pas. En 2012, tu as dit que « trop d’humilité, c’est de l’hypocrisie » . Ton histoire est celle d’un gamin frustré. Celle de celui qui n’est pas le préféré de la mère football, mais qui a fini par réussir et qui doit le montrer. En sale gosse que tu es, tu l’as montré de la meilleure des façons : torse nu, abdos contractés. De manière vulgaire et maladroite. Comme MC Jean Gabin, tu les emmerdes. Tu les emmerdes parce qu’il y a dix ans tu n’avais ni ta bonne gueule, ni ces abdos, ni Irina et pas encore de musée. Tu avais des boutons et juste tes yeux pour pleurer. Il y a dix ans, tu étais déjà à l’Estadio de la Luz, mais tu venais de te faire déglinguer par la Grèce en finale de l’Euro 2004. 10, pour toi, ce n’est pas que cette Decima. C’est le nombre d’années qui te sépare de cette souffrance qui t’a aidé à grandir en tant que footballeur. Hier, au moment de botter ce pénalty, tu y as pensé, c’est évident. Et depuis ce jour d’immense tristesse, tu t’es promis de ne jamais refuser d’être content. Et bizarrement, tu n’as plus beaucoup pleuré depuis, vieille catin.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Moi je dis bsahtek CR7 ça me motive de voir quand le travail paie.

"Yeah, j'suis dans mon jacuzzi, t'es dans ta jalousie
Jalou-jalousie, jalou-jalousie
J'reste dans mon jacuzzi, reste dans ta jalousie
Jalou-jalousie, jalou-jalou-jalousie
Les rageux parlent, on appelle ça d'la jalousie
Les haineux parlent, on appelle ça d'la jalou-jalousie
Tu portes l'?il, on appelle ça d'la jalousie
Laisse, laisse-les parler, jalou-jalou-jalousie"
Fouiny Baby
M.Manatane Niveau : CFA
Ce serait pas plutôt abominable ?
Voire minable tout court.

Entre ça et son geste débile pour ses 15 buts en demies, l'arrogance de ce mec n'a d'égal que sa débilité. (et ses qualités balle au pied, faut reconnaître)
Note : -3
"tu n’as plus beaucoup pleuré depuis, vieille catin."

Bah justement, si, il chiale dès qu'il rate un truc, dès qu'un coude dépasse, dès qu'il n'est pas servi proprement.

De cette citation je ne garde que les deux derniers mots.

Vieille catin.
CR7 tu es un géant!
Message posté par IlhaGrande
Moi je dis bsahtek CR7 ça me motive de voir quand le travail paie.

"Yeah, j'suis dans mon jacuzzi, t'es dans ta jalousie
Jalou-jalousie, jalou-jalousie
J'reste dans mon jacuzzi, reste dans ta jalousie
Jalou-jalousie, jalou-jalou-jalousie
Les rageux parlent, on appelle ça d'la jalousie
Les haineux parlent, on appelle ça d'la jalou-jalousie
Tu portes l'?il, on appelle ça d'la jalousie
Laisse, laisse-les parler, jalou-jalou-jalousie"
Fouiny Baby


Cadeau : http://papyxxl.free.fr/tempo/corde.gif
GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
Ce qui me "gonfle" un peu avec ce type, c'est qu'il donne l'impression d'être plus grand que le club dans lequel il joue.

Tout Cristiano Ronaldo qu'il est, c'est qui par rapport au Real Madrid ? C'est pas grand chose comparé à toute l'Histoire de ce club.Le mec de montrer ses abdos, ça ne sonne pas comme une démonstration de joie intense, on dirait que c'est juste pour attirer l'attention sur lui.
M.Manatane Niveau : CFA
Note : 1
Au passage, ce guignol n'a même pas pris de jaune pour avoir enlevé son maillot, contrairement à Marcelo (règle débile certes, mais qui doit s'appliquer également à tous)
Je peux vous dire que si, dans un rêve hypothétique, je mets 17 buts en Ligue des Champions, c'est pas mon maillot que j'enlève.
Beaucoup d'ironie tout même bien écrit mais on sent que MR Swann Borsellino est impartial, il a un poster de cricri dans sa chambre, se branle tous les soirs en pensant au torse de son Apôtre rempli de tablette de chocolat, je ne peux t'en vouloir on fait un choix moi il y a 10ans il ne me dérangeait pas ce cr7 surtout a MU, mais depuis qu'il est là au Real je ne peux que le détester meme si c'est l'un voir meme le meilleur joueur du monde depuis 1 voir 2 saisons il n'en reste qu'il ne fait pas grand chose pour se faire respecter que du contraire beaucoup de gens le hais et ca se comprend !

Bonne bourre MR Swann Borsellino
Ronaldo c'est le lebron james portugais.
Ce n'est pas de lui demander d'être "le meilleur homme" mais simplement de respecter l'institution dans laquelle il se trouve. Le Real, c'est pas le premier Evian Thonon-Gaillard venu. En faisant cette célébration (et aussi celle, vraiment génante, de son but contre le Bayern) il ramène la réussite de ce but à la sienne, personnelle. Que la souffrance qu'il s'inflige depuis des années pour être le meilleur joueur du monde aboutisse à des gestes égocentriques comme ceux-là, c'est triste.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
C'est pas le fait qu'il le célèbre qui était vomitif. C'est la manière dont il l'a fait. Aussi narcissique qu'unebimbo de bas étage.

Sinon on est tous d'accord pour dire que c'est un joueur extraordinaire et qu'il était heureux, mais on apprendra rien à personne en disant ça.
Message posté par M.Manatane
Au passage, ce guignol n'a même pas pris de jaune pour avoir enlevé son maillot, contrairement à Marcelo (règle débile certes, mais qui doit s'appliquer également à tous)


Bah en fait si, il l'a pris.
Note : 18
Le problème c'est surtout qu'il a 29 ans et qu'il se comporte encore comme ça
Realsymphony Niveau : CFA
Abdominal Cristiano , Abominable celebration
( mais pardonnée )
PhoenixLite Niveau : Loisir
"Cristiano Ronaldo a réveillé tous ses haters".

Donc on peut pas être juste un spectateur normal et ne pas avoir trouvé sa célébration de bon ton ?
Genre faut soit l'aduler, soit le détester? Pas de juste milieu, pas de possibilité de faire la part des choses ?
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Message posté par IlhaGrande
Moi je dis bsahtek CR7 ça me motive de voir quand le travail paie.

"Yeah, j'suis dans mon jacuzzi, t'es dans ta jalousie
Jalou-jalousie, jalou-jalousie
J'reste dans mon jacuzzi, reste dans ta jalousie
Jalou-jalousie, jalou-jalou-jalousie
Les rageux parlent, on appelle ça d'la jalousie
Les haineux parlent, on appelle ça d'la jalou-jalousie
Tu portes l'?il, on appelle ça d'la jalousie
Laisse, laisse-les parler, jalou-jalou-jalousie"
Fouiny Baby


« Vieille salope », « Triste merde », « Maudit salaud ».
rockin'squat Niveau : DHR
Message posté par GhjuvanFilippu
Ce qui me "gonfle" un peu avec ce type, c'est qu'il donne l'impression d'être plus grand que le club dans lequel il joue.

Tout Cristiano Ronaldo qu'il est, c'est qui par rapport au Real Madrid ? C'est pas grand chose comparé à toute l'Histoire de ce club.Le mec de montrer ses abdos, ça ne sonne pas comme une démonstration de joie intense, on dirait que c'est juste pour attirer l'attention sur lui.


C'est exactement ça. Faut pas oublier que jusqu'il y a un an les supporters du Real n'aimait pas forcément Cristiano qui à dû un peu pleuré pour être adulé comme aujourd'hui. Comme tu dis le problème c'est qu'il se croit au-dessus du Real et ça c'est bien dommage
On peut penser que oui il peut célébrer, et qu'il prend une revanche... qu'il aurait pu faire dans la retenue pour le respect de l'adversaire (mais bon cela ne sera jamais son genre)... qu'il n'a pas à considérer l'adversaire... ou au contraire que son arrogance et sa mégalomanie sont en contradiction avec l'impact de ce but sur la rencontre (absolument aucun) etc...

En tout cas un fait, cette célébration reste l'une des plus ridicules de l'histoire du football... (au moins aussi ridicule qu'il a de talent).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
38 143