1. //
  2. // 38e journée
  3. // Lille/Nancy

A tantôt, Eden

Toutes les bonnes choses ont une fin. Ce soir, l’énorme Eden Hazard joue son dernier match en Ligue 1. Quatre ans et demi après sa première apparition dans l’élite, déjà face à Nancy, le prodige belge du LOSC s’apprête à quitter son club de cœur pour rejoindre l’Angleterre. La France du football le pleure déjà.

Modififié
14 18
« Demain, dernier match sous les couleurs du LOSC… » Nous sommes le samedi 19 mai 2012, et Eden Hazard, comme beaucoup d’amateurs de football en France, y pense déjà. Enfant chéri du Stadium Nord et fournisseur officiel de frissons dans l’Hexagone depuis 2007, le Belge de 21 ans va profiter de l’été pour s’envoler vers d’autres cieux. Après sept ans de crochets, de feintes de frappes, de caviars, de buts et de sourires, Eden, non sans un grand pincement au cœur, va tourner la page LOSC et clore le premier grand chapitre de sa vie. Le premier d’un long roman, lu chaque week-end par des milliers de personnes, qui devrait le mener vers les sommets du football européen. Aujourd’hui, plus qu’au bilan, l’heure est aux remerciements. Car, depuis son arrivée de Belgique, et plus particulièrement depuis trois saisons, Eden Hazard fait du bien à la Ligue 1 et au football français. Rare joueur de l’Hexagone à garantir spectacle et efficacité chaque week-end, que ce soit sur la pelouse de Dijon ou au Stade Vélodrome, le natif de La Louvière a fait vibrer les supporteurs du LOSC autant que le reste de la France. Et pour ça, chacun peut lui être reconnaissant.

Une progression constante

Arrivé à Lille en 2005, le petit Eden, quatorze ans, n’attend pas bien longtemps avant de faire ses premiers pas chez les pros. Deux petites années suffisent à ce joueur habitué à brûler les étapes pour décrocher sa première cape en Ligue 1. Nous sommes le 25 novembre 2007, le jeune Belge, 16 ans, 10 mois et 18 jours, remplace Nicolas Fauvergue et dispute ses premières minutes dans l’élite, face à… Nancy. C’est le début d’une progression constante. Un premier but en Ligue 1 un peu moins d’un an plus tard, le 20 septembre 2008 face à Auxerre, de plus en plus de titularisations, et déjà, une première distinction individuelle. Pierre angulaire de ce qui, au fil des années, devient le collectif le plus huilé de France, Eden ramasse les prix. La stat est éloquente, quatre récompenses pour les quatre saisons lors desquelles il a joué plus de 30 matchs. Meilleur espoir en 2009, meilleur espoir en 2010, meilleur joueur en 2011 et meilleur joueur en 2012. Le dernier titre étant certainement le plus abouti, puisque le joueur, qui ne se trouvait pas assez décisif l’année passée, a inscrit 17 buts et délivré 15 passes décisives en Ligue 1. Oui, Eden est impliqué sur 33 des 68 buts du LOSC, ça vous choque ? 2011-2012 est sans conteste la saison de la confirmation pour un joueur qui a parfaitement su profiter de sa dernière saison en France pour franchir un palier. L’an passé, il aurait pu viser quelques écuries européennes. Aujourd’hui, il peut viser le top.

Et maintenant ?

C’est officiel depuis la fin du mois d’octobre 2011 : Eden va quitter la France pour l’Angleterre. Une terre de rêve footballistique où la plupart des écuries sont prêtes à l’accueillir. Toutes, en fait. Tottenham, Arsenal, Chelsea, Manchester United et Manchester City font tous des pieds et des mains pour obtenir la signature du Belge. Les clubs de Manchester tiendraient la corde, mais Chelsea, victorieux de la Ligue des Champions ce samedi, serait en train de se replacer. Peu importe la destination, Eden devrait donc franchir un nouveau palier. Celui qui devrait lui permettre, d’ici quelques années, d’aller titiller le podium du Ballon d’Or et de voir de plus près à quoi ressemble la Coupe aux grandes oreilles. Les supporteurs anglais l’ont bien compris, recruter Hazard cet été, c’est l’assurance de beaucoup de talent et d’un futur brillant pour le club. Du coup, sur Twitter, où le joueur est très actif, les supporteurs de City, de United ou de Chelsea affluent et tentent de convaincre le joueur grâce à des messages en tout genre. Flatteur. En attendant, Eden ne se prend pas la tête. A quelques jours de la rencontre, le programme est le même. Préparation, entraînement, et quelques jeux avec les potes. Mario Kart, évidemment, mais aussi une partie de tarot, où Eden a eu du bol.



Heureux en jeu et dans le jeu, le Belge va boucler la boucle ce soir face à Nancy, l’équipe qu’il a affronté lors de sa première partie en Ligue 1. Une garde-contre et une victoire plus tard, il espère « des beaux adieux et une belle fête » . Et c’est tout ce qu’il mérite ! Merci Eden, et à tantôt.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En effet, sympa le jeu. Garde contre !
Ben tant cette année il le mérite tant l'an dernier je pense que Gervinho étais au-dessus.
Il est passé a côté de certain match comme tout joueur de foot
Mais Merci Eden de nous avoir fait rêver et aller aussi haut en L1
Guy Roux 2 :le retour Niveau : District
Pour info, à tantôt veut dire "à cet après midi", c'est assez énervant de voir des journalistes (miss météo canal en particulier) utiliser des expression qui n'ont rien à voir avec leurs sens initiales
waynerooney Niveau : CFA
Dommage qu'il aille à City :(
"le joueur, qui ne se trouvait pas assez décisif l’année passée, a inscrit 17 buts et délivré 15 passes décisives en Ligue 1. Oui, Eden est impliqué sur 33 des 68 buts du LOSC, ça vous choque ?"

un peu, mais juste d'un point de vue arithmétique =) =)
Avec un jeu pareil, l'est cocu l'eden !
Ailier Gauche Niveau : DHR
@Guy Roux 2: en fait "à tantôt" signifie bien "à bientôt" en Belgique. Pas d'erreur donc.
Guy Roux 2 :le retour Niveau : District
curieux, mes amis belges ne l'utilise jamais pour à bientôt, hormis bien sur si le bientôt est l'après midi même...
@Guy Roux : à tantôt ne veux pas forcément dire à cet après-midi, mais à plus tard, du moment que c'est dans la même journée ;) Donc pas d'erreur.
je braie déjà
Guy Roux, t'as le com trop rapide
17+15 = 32 et pas 33 messieurs!
Chapeau Monsieur !

Beau joueur, il a su prendre son temps en quittant pas Lille trop tôt.

Maintenant c'est le moment se mettre au boulot pour lui, l’Angleterre c'est autre chose.
Guy Roux 2 :le retour Niveau : District
Lemmiwinks : on est d'accord sur ce point, même si d'une manière générale le tantôt est l'aprem.et en l’occurrence, c'est toujours le même jour
cela dit, pas besoin d'aller en Belgique, on l'utilise toujours par chez moi !
A Guy Roux : je croyais cette expression disparue dans l'Yonne...
Pour info, c'est avec le blason d'Auxerre que j'ai pu valider ce comm'
Madridchestercity Niveau : Loisir
Joueur surcoté qui va nous faire une Gervinho, ces deux cons aurait d'ailleurs dû rester !

En revanche Payet va exploser et lui c'est une vraie perle vous verrer.

Allez y mettez des -1 à mon commentaire JE M'EN FOUS j'ai raison
OK vieux, pas la peine de s'énerver. Voilà c'est fait.
@Guy Roux : Étant belge, je peux vous confirmer que nous disons "à tantôt" pour "à tout à l'heure". On peut le dire à 9h, à midi, à 19h ou à 23h. D'ailleurs il est bien plus fréquent d'entendre le belgicisme "à tantôt" que le "à tout à l'heure" qui est assez peu utilisé outre-Quiévrain.

Le titre est donc tout à fait correct, c'est justement fait exprès pour le lien avec la Belgique. Pour info, la miss météo de Canal est belge, d'où ce petit mot à la fin de toutes ses interventions...
waynerooney Niveau : CFA
Madridchestercity le comique est de sortie.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Chelsea, label équipe
14 18