À Sochaux, le mystère Ledus perdure

Un an après son arrivée, le cours de l'actionnaire du FCSM a brutalement chuté à la bourse de Hong-Kong, laissant entrevoir une possible faillite. De quoi relancer l'inquiétude des supporters.

Modififié
977 11

Ce n'était qu'un deuxième tour de Coupe de la Ligue, mais les joueurs sochaliens ont fêté dignement leur victoire sur Brest (2-0), mardi soir. Deux virages salués, un drapeau jaune et bleu brandi par Franck Honorat et un clapping avec les ultras. La nuit s'annonçait douce à Bonal et à vrai dire, le début de saison du FC Sochaux-Montbéliard est impeccable : six matchs, quatre victoires et seulement deux buts encaissés. Voilà pour le terrain. En coulisses, le club marche sur un fil. Le 27 juillet dernier, Tech Pro Technology, maison mère de Ledus, le propriétaire du FCSM depuis un an, perdait 86% de sa valeur à la bourse de Hong-Kong. Le spectre de la faillite n'est pas loin. La cause de cette chute : le rapport d'un cabinet d'analyses américain, qualifiant Tech Pro de « fraude » et l'accusant d'avoir surestimé ses bénéfices. Le texte conseillait aux actionnaires de vendre leurs actions le plus vite possible. Du côté du club et du président Li Wing-Sang, on a sorti le langage de communication de crise : le rapport serait biaisé. Des proches du club ont confirmé que le budget était validé pour la saison en cours. N'empêche, les questions se posent sur l'actionnaire. Comme depuis le premier jour.

« Toujours eu des doutes »


Il y a quelque chose de lunaire quand on repense au service après-vente déployé à chaque interrogation sur la solidité de Tech Pro Technology et de sa filiale Ledus. En mars dernier, Alain Cordier, ancien président du club de 2000 à 2014, déclarait : « Les supporters s'inquiètent, c'est normal après un changement de propriétaire, mais pour être coté à la Bourse de Hong Kong, l'une des plus difficiles au monde, il faut avoir les reins solides. » Li Wing-Sang avait lui-même pris le soin de rassurer le microcosme sochalien dans L'Équipe en janvier dernier : « Nous voulons développer le club, son académie. Nous ne sommes pas des traders. […] Si nécessaire, nous sommes prêts à investir dix, vingt ou cent millions d'euros. » Malgré quelques coups de com' – une tournée de champagne pour les fans dans une pizzeria de Montbéliard après une victoire ou une prosternation devant la tribune nord –, les supporters n'ont jamais été rassurés par le profil de l'investisseur. « On a toujours eu des doutes. On avait fait des recherches et les résultats du groupe pour 2015 étaient alarmants. On n'a donc pas été surpris par le krach boursier, mais plus par son ampleur » , souligne Fabrice Lefèvre, au pied des gradins accueillant les ultras. Le patron du Planète Sochaux avait été à l'origine d'une motion de défiance de supporters envers la direction du club, en janvier 2016. « Depuis, on a été informés des objectifs et de l'organigramme plus précis de Ledus et de la holding  » , indique de son côté Jean-François Bonnet, président du Supporter club du FCSM.

La « trahison » de PSA


En dehors de ces maigres informations, le club et Li verrouillent. Depuis le krach boursier, le patron du club ne s'est pas montré dans le Doubs. On l'a aperçu seulement sur Twitter, en compagnie des U17 sochaliens, partis en stage en Chine. Ilja Kaenzig, directeur général, n'a pas souhaité nous répondre, arguant que le club avait « pour principe de ne pas commenter la situation d’une autre entreprise » et qu'il ne pouvait « s'exprimer sur les affaires de M. Li en son nom » . Le recrutement semble au point mort, malgré l'absence d'un arrière gauche de métier. Le patron de Ledus avait promis d'investir cet été. Résultat : six recrues gratuites. Aucune partie ne communique, accentuant le flou autour du club. Certains supporters vont même jusqu'à s'écharper avec des agents de joueurs sur le forum de Planète Sochaux. En réalité, il faut comprendre que Sochaux a changé de monde, après une rupture brutale. Le matin du match qui allait envoyer Sochaux en Ligue 2, le 17 mai 2014, PSA se payait une demi-page de pub dans L’Équipe : « Peugeot supporter du FC Sochaux-Montbéliard depuis 1928. » Six jours plus tard, la presse se faisait l'écho d'une volonté de PSA de lâcher le club. « Je leur en veux. Pour moi, ils ont trahi Sochaux » , confie Fabrice Lefèvre. L'image même de PSA rassurait les supporters et offrait le portrait parfois artificiel d'un club familial. Même si, en haut lieu, le groupe semblait vouloir se débarrasser du club depuis plusieurs années. Désormais, même la routine habituelle d'un club de foot pro – rivalités internes, influence des intermédiaires, doutes des supporters sur la direction – donne lieu à des spéculations. Reste une réalité bien tangible : la situation inquiétante de l'actionnaire après sa chute à la Bourse de Hong-Kong. À un moment, les bons résultats, les clapping avec les supporters et les discours rassurants ne suffiront plus. Il faudra bien se mouiller et donner un semblant de vérité.



Par Guillaume Vénétitay Tous propos recueillis par Guillaume Vénétitay, sauf mention. 
Propos d'Alain Cordier tirés de So Foot n°135.
Modifié

Dans cet article

Yves Remords Niveau : District
Bel article, on y voit un peu plus clair.
pascounet Niveau : DHR
on trouve des clubs "ultra attractifs à acheter..." et de l'autre les clubs historiques à la papas tous en train de crever. ça laisse perplexe sur l'avenir du foot... la fameuse super ligue européenne pointe son nez plus vite que je ne l'avais pensé
Sans vouloir jouer l'oiseau de mauvaise augure, ça me rappelle l'histoire du GF38 il y a quelques saisons. Beau discours de façade, de l'ambition mais finalement rien derrière et très peu d'argent investi (et surtout beaucoup de dettes).
Des spéculateurs chinois qui viennent blanchir leurs capitaux en rachetant des clubs de foot . Ce n'est que le début ...
TheDoctor Niveau : DHR
Message posté par pascounet
on trouve des clubs "ultra attractifs à acheter..." et de l'autre les clubs historiques à la papas tous en train de crever. ça laisse perplexe sur l'avenir du foot... la fameuse super ligue européenne pointe son nez plus vite que je ne l'avais pensé


Figure toi que je l'attends avec impatience cette "Bet UEFA super ligue des étoiles européenne Coca Cola".

Arrêter de faire semblant que les faire valoir aient une quelconque chance de briller dans une compétition.

Le football rassemble des personnes qui n'ont pas la même conception de ce sport, qui l'appréhendent différemment.

Ce sera bénéfique pour tout le monde, et se sera également le meilleur moyen de s'apercevoir que l'essence même de ce sport ne se situe pas exclusivement sur ce qui se passe sur le rectangle vert.
L'émotion générée, le kiff que l'on a à suivre ce sport va bien au-delà !
Message posté par Czerny
Des spéculateurs chinois qui viennent blanchir leurs capitaux en rachetant des clubs de foot . Ce n'est que le début ...


Déjà le milieu (Empire du Milieu ha ha haaaaaa) vu le nombre de clubs rachetés par des Chinois. C'est évident que ca ne peut pas etre que du solide...Après on peut penser que les repreneurs du Milan AC sont sérieux, tandis qu'une entreprise X-Y (etre coté à la bourse d HK c'est bien mais c'est pas non plus gage de solidité au vu de la volatilité des bourses asiat) qui t achete un club de fond de D1-D2, là oui tu peux te dire qu'à la base ca craint. Ou un Kaschkar local, pas à exclure aussi.
Ses investisseurs font partie de l’élite chinoise, père bien placé dans le parti, bonne écoles et formé pour être businessman, mais……..
Derrière la façade, ses types recyclent tout l’argent sale des triades chinoises, ils servent de façade, ils prennent leur pourcentage sur chaque opération et étale leur richesse histoire de faire croire qu’ils sont viables et sérieux…..…..Ce n’est pas compliqué.
Tu connais bien Tech Pro Technology ? parce que moi, non. Puis le coup des "triades", quand la plus grosse c'est le Parti, c'est un peu la vieille rengaine exotique. J dis ca sans méchanceté, si t as des infos sur cette boite - qui n 'est pas un poids lourd local- je suis preneur.
pascounet Niveau : DHR
Message posté par TheDoctor
Figure toi que je l'attends avec impatience cette "Bet UEFA super ligue des étoiles européenne Coca Cola".

Arrêter de faire semblant que les faire valoir aient une quelconque chance de briller dans une compétition.

Le football rassemble des personnes qui n'ont pas la même conception de ce sport, qui l'appréhendent différemment.

Ce sera bénéfique pour tout le monde, et se sera également le meilleur moyen de s'apercevoir que l'essence même de ce sport ne se situe pas exclusivement sur ce qui se passe sur le rectangle vert.
L'émotion générée, le kiff que l'on a à suivre ce sport va bien au-delà !


je suis pas contre, vu l'evolution de ce sport... Ce qui m'ennuie, plus aucun nouveau club ne peux émerger dans cet univers
Adieux les Ajax Anderlecht et autres clubs de notre enfance
ça fait vieux con... mais j'aimais bien l'époque où avec un peu de couilles et de chance/talent tout pouvait arriver. Le foot est fait de telle manière que des "surprises" pourront arriver mais ce seront des surprises financières et non sportives
Note : 1
Ce cher Monsieur LI s'est mis dans de beaux draps. J'espère qu'il a une bonne couverture.
Sochaux ne va pas bien depuis déjà quelques années.. J’espère que le FCSM retrouvera vite la Ligue 1 et non un avenir sombre comme beaucoup de club ces dernières années!

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Trois hommes et un couloir
977 11