1. //
  2. //
  3. // 1/2 finale
  4. // Guingamp/Monaco

À quoi joue Ranieri ?

Avec Monaco, Claudio Ranieri est en passe de gagner son pari. Mais au moment où se dispute une demi-finale de Coupe de France cruciale pour son club, il paraît peu probable de voir l’Italien poursuivre à l’ASM. Même fragilisé par les rumeurs incessantes, le « Mister » n’a pas dit son dernier mot.

Modififié
2 36
« Je ne sais pas si je serai le prochain entraîneur de Monaco. » Sourire en coin, voix sirupeuse, allure détendue, teint hâlé, Claudio Ranieri ne se cache pas lorsqu’il s’agit de se projeter dans l’avenir. Alors que le Rocher bruisse de rumeurs en tout genre et que l’état-major russe de l’ASM sonde – à tour de bras – d’éventuels entraîneurs à l’expérience internationale en vue du prochain exercice, l’ancien manager de Chelsea ne se démonte pas et assume cette atmosphère quelque peu malsaine. « Je sais qu’il y a beaucoup de gens qui poussent pour venir ici. » Avec humour, celui dont le contrat court jusqu’en juin 2015 dresse la liste : « Il y a eu d’abord Mancini, Conte, Villas-Boas, Allegri, et maintenant, c’est Simeone… Mais c’est normal parce que tout le monde veut venir ici, je comprends. C’est le football. » Pour autant, en marge de ce point presse mené avec brio et surtout avec prestance, le facétieux Claudio Ranieri a envoyé un message clair à ses dirigeants. Des phrases qu’il a prononcées sciemment à l’intention de Dmitri Rybolovlev : « L’année prochaine, aucun entraîneur ne doit venir à Monaco. Pourquoi ? Parce qu’il faut se souvenir que la saison dernière, aucun entraîneur ne voulait venir ici, seulement moi... Donc j’ai eu confiance en mon président et dans son projet. Maintenant, mon président doit croire en moi. »

Raggi et la Toul’ comme soutiens

Même si rien n’est encore acté à 100% quant à l’avenir de Ranieri, on devine ce match de mercredi soir d’une importance psychologique capitale. Pour tous les dirigeants de l’ASM – Vadim Vasilyev en tête –, il paraît inconcevable que leur club ne remporte pas cette coupe amputée notamment du PSG, de Lyon et de l’OM. « Je veux lutter et gagner » , répète à l’envi l’Italien qui n’a jamais remporté de titres majeurs malgré des passages par des clubs prestigieux comme la Juventus Turin, l’AS Roma, Chelsea, l’Atlético Madrid. Ses joueurs, eux aussi, sont animés par cette soif de victoire. D’ailleurs, alors que la fin de saison se rapproche, difficile de dire que l’ASM a réalisé une mauvaise saison sous les ordres du Mister. D’autant qu’avec une deuxième place quasi acquise et une résistance farouche à l’ogre parisien, les joueurs de la Principauté ont prouvé qu’ils adhéraient au système Ranieri. Le défenseur Andrea Raggi abonde dans ce sens : « Le coach est venu ici l’an dernier, il a remporté le championnat de L2 et cette année l’équipe est deuxième. Donc pour moi, le coach devrait rester parce qu’il a fait de grandes choses. Après, ce qui va se passer, je ne sais pas… » À l’instar du défenseur italien, Jérémy Toulalan est, lui aussi convaincu de la bonne méthode du technicien transalpin : « Il y a des coachs qui autorisent des écarts à certains joueurs et pas à d’autres, glisse le milieu de terrain défensif. Lui, il montre que tout le monde est sur le même pied. Moi, je suis partisan de ça ! Je n’aime pas ceux qui donnent des passe-droits. Avec Claude Puel, c’était pareil, il fallait gagner sa place à l’entraînement. Après, en ce qui me concerne, l’entraîneur fait les choix qu'il pense être bons pour l’équipe. Si demain, je deviens entraîneur, je ne ferai aucun cadeau. Pourquoi ? Parce qu’un coach n’a pas à en faire. »

« Ranieri souffle le chaud, le froid, le tiède… »

Mais ces dernières déclarations ne résonnent pas de la même façon dans tous les tubes du club. En interne, il y aurait comme de la friture sur la ligne. En effet, les choix plutôt abrupts du Mister ne sont pas appréciés par certains cadres du vestiaire. Le cas Abidal, notamment, cristallise les attentions. Envoyé en tribunes sans raison à plusieurs reprises, l’ancien du Barça peine à comprendre cette façon de manager. Le constat est à peu près le même pour James Rodríguez, João Moutinho et – à un degré moindre – Falcao. En novembre dernier, le Colombien avait également exprimé son courroux alors que Ranieri avait décidé de le remplacer en cours de match à Nantes (0-1). C’était alors l’époque de la visière… Un agent, dont le joueur est titulaire indiscutable dans le onze de départ de l’ASM, donne du grain à moudre : « Ranieri souffle le chaud, le froid, le tiède… Avec lui, on ne sait jamais à quoi s’attendre, et pour certains joueurs qui ont déjà un statut, cela ne passe pas. C’est pour ça qu’il se retrouve en difficulté en ce moment. D’ailleurs, de ce que j’entends au travers des discussions que je peux avoir au sujet de Monaco, je ne vois pas comment il pourrait rester la saison prochaine. Sa situation me paraît intenable, et même si son bilan est plutôt très bon ! » Intenable, le mot ne semble presque pas assez fort. Car au-delà de ses soucis de vestiaire, le coach âgé de 62 ans doit aussi composer avec l’instabilité chronique de l’équipe dirigeante du club de la Principauté. Ainsi, l’Italien Ricardo Peccini va prochainement quitter son poste de directeur technique. Son remplaçant naturel ? Luis Campos. Arrivé sur la pointe des pieds en août dernier, ce proche de Jorge Mendes est amené à prendre sa suite. Ce qui ne devrait pas faciliter la tâche de Ranieri puisque depuis plusieurs mois, les hommes entretiennent des relations glaciales.

Dans cette lutte de pouvoir, le Portugais semble partir avec une longueur d’avance. L’ancien adjoint de José Mourinho, devenu conseiller sportif de Rybolovlev et Vasilyev, a pris beaucoup de place en Principauté. À tel point qu’il y a quinze jours, en marge de MonacoNantes (3-1), Luis Campos, main soigneusement posée devant la bouche, assis aux côtés de Falcao et de sa compagne Lorelei durant tout le match, a quasiment passé les 90 minutes de la rencontre à échanger avec la star colombienne. Parlait-il du futur projet monégasque ? Des tractations autour de la venue de son ancien coéquipier à l’Atlético Madrid, Diego Costa ? De l’avenir en suspens de Claudio Ranieri ? Pour tous ceux qui suivent l’actualité de l’ASM, il est possible de le penser…

Par Didier Blanchard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Tu veux terminer deuxième de ton championnat? Appelle Claudio
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
C'est sans doute pas le meilleur entraîneur du monde, mais pour la saison prochaine il ferait encore l'affaire à l'ASM non?

Pour continuer de les faire progresser en Ligue 1 et accompagner la (re)découverte de la Ligue des Champions.

En tout cas sa petite conf' facétieuse respirait la classe.
Le coup de traître des dirigeants. Le mec vient en L2 fait remonter le clubs, qualifie direct après la montée le clubs en LDC et risque de participer à une finale de coupe de France. Mais non, j'appelle ça un mega Fist.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Merde je viens seulement de me rendre compte que la photo illustrant l'article ainsi que sa légende sont géniales
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Les gestion de la Coupe risque d'être déterminante dans les choix du "board" monégasque.

J'avoue apprécier la classe du bonhomme, sa rigueur et sa volonté de traiter tout type de jouer de la même manière, mais ces errements tactiques ont montré soit les limites ou le manque de conviction tactique.

Puis un coach qui ne se prive pas de mettre de côté Abidal(avec tout le capital sympathie que sa maldie lui a apporté) ne peut que mériter qu'un profond respect.
" Luis Campos. Arrivé sur la pointe des pieds en août dernier, ce proche de Jorge Mendes est amené à prendre sa suite."

A partir de là il n'y a plus rien à analyser d'un point de vu sportif.

Ouvrez les yeux, peu importe que Ranieri gagne la coupe ou pas.

Le plus important ce sera de faire cracher le Russe pour toute la mafia Jorge Mendes.
Je connais pas mal d'agents, intermédiaires, joueurs et nouveaux entraineurs qui vont croquer dans la pomme.
Sérieusement le mec fait jouer les joueurs selon le mérite et non selon leur pseudo-statut et c'est, à mon avis, le meilleur moyen de tirer le meilleur de chacun.
En plus, l'anecdote où Falcao est remplacé en cours de match avait donné raison à Ranieri. En bref, y'a vraiment des joueurs qui se sentent plus pisser !
Et j'ajouterai que Rybolovlev, un peu comme Abramovic, sont à la base des hommes d'affaires.

Donc ne rêvons pas, le projet sportif les intéresse pt un peu, mais ils ne sont pas assez cons pour lâcher du fric bêtement.

Il doit y avoir encore des trucs bien douteux.
Ce serait sale de le virer si tôt , le mec a accepter de venir des la L2 fait une énorme saison de promu va peut-être gagner un titre et tu le vires comme une merde . Si ça arrive je pense que le capital sympathie de monaco va prendre un coup !
KillerCroc Niveau : CFA
Ranieri à l'Equipe: "mon contrat comprenait une clause, mon licenciement serait immédiat en cas de bons résultats . Les dirigeants ont paré a toute éventualité, même la plus inimaginable."
volontaire82 Niveau : Loisir
Beaucoup trop d'emballage sur Ranieri. Second pour sa première saison de L1 avec une équipe de promu qui compt 75% de recrues dont un bon paquet qui parlaient pas un mot de français en arrivant, avec un falcao blessé les 3/4 de la saison donc l'attaque de L2 germain/rivière la plupart du temps, derrière un PSG quasi invincible qu'aucun des récents champions de France n'aurait pu devancer, avec une possible Coupe de France en bonus, franchement... en plus c'est quand même un second loin d'être dégueulasse, au niveau du jeu proposé ca reste largement supérieur à notre second de l'an dernier par exemple..
laurentlp Niveau : CFA
Note : 1
Cet entraîneur s'est fait une spécialité à remporter des coupes nationales (Coupe d'Italie en 1996 avec la Fio, Copa del Rey en 1999 avec Valence, et à la rigueur Charity Shield en 2000 avec Chelsea) mais sorti de 2 titres de D2 (Fio en 94 et Monaco la saison passée), on attend encore de lui qu'il passe un niveau ... ce qu'il ne fera jamais je pense !
Ranieri est devenu spécialiste dans la reprise de clubs en difficultés, souvent rachetés par un nouvel actionnaire, qu'il ramène à un bon niveau avant de se faire écarter au profit d'un nouveau coach, plus jeune, plus sexy, plus "gagnant".

Cela lui est arrivé à Chelsea (rachat par Abramovic, remplacé par Mourinho), à la Roma (rachat par Di Benedetto - Pallotta remplacé par Montella, alors qu'il sortait d'une excellente saison), à la Juve (post Calciopoli, remaniement complet de l'équipe dirigeante, remplacé par Conte) et maintenant à Monaco.

Dans tous ces cas, sauf à la Roma, l'équipe semble y avoir gagné. Mais le nouvel entraineur a toujours profité des nouvelles fondations creusées par Ranieri, qui a sa part de mérite dans tous leurs succès futurs.

Donc l'an prochain je vois bien Ranieri coacher Lens, et être remplacé en 2016 après une qualification en CL.
letitbe53 Niveau : DHR
Vous demandez "à quoi joue Ranieri". Ranieri ne fait que répondre avec humour aux multiples rumeurs sur son éventuellement remplacement. Il ne peut pas faire grand-chose d'autre. Il sait bien que si les dirigeants veulent le remplacer, quels que soient ses mérites, alors il devra dégager.

Vous devriez plutôt demander "à quoi jouent les dirigeants monégasques". Ranieri a un bon bilan à la tête de l'ASM, est-on sûr qu'un autre entraîneur fera mieux que lui la saison prochaine ? Le remplacer pour mettre qui à la place ? Il semblerait que la décision de remplacer Ranieri soit davantage motivée par des affaires de business avec tel ou tel agent que par des critères purement sportifs.
Note : 1
Message posté par laurentlp
Cet entraîneur s'est fait une spécialité à remporter des coupes nationales (Coupe d'Italie en 1996 avec la Fio, Copa del Rey en 1999 avec Valence, et à la rigueur Charity Shield en 2000 avec Chelsea) mais sorti de 2 titres de D2 (Fio en 94 et Monaco la saison passée), on attend encore de lui qu'il passe un niveau ... ce qu'il ne fera jamais je pense !


bah il faudrait déjà qu'on lui donne l'occasion de le faire...
Le total de points de Monaco sur une saison (depuis l'introduction de la victoire à trois points) est le plus important que le club n'ait jamais connu (et encore la saison n'est pas terminée). De plus, malgré certains matchs à l'arrache, le club propose un bon fond de jeu, avec des jeunes prometteurs (kurzawa, james, ocampos, fabiano, martial voire pi), et la même attque qu'en ligue 2 (Germain/Rivière). Après, il manque (peut être) deux ou trois tops players, un peu vieux mais pas cramé comme abidal.

Il est vrai que, pour une première accession en LDC depuis la saison 2004/2005 et par cohérence (le mec connaît l'effectif qui a joué la L2), il vaudrait mieux garder le Mister.
roman riquelme Niveau : District
Bon coach qui ne laisse aucun passé droit ! Seul les abidal se plaigne comme d 'habitude ! Ce qui lui manqué c 'est une bonne charnière axial pour jouer le titre et un bon gardien ! Et bien sûr l absence de falcao qui aurait pu leur faire gagner des points importants ! Faut le laissé 1 saison supplémentaire!
je me souviens du match a nantes: el tigre rate presque coup sur coup 2 occaz immanquables pour un joueur de sa trempe.t'es en 2eme mi temps avant la 60eme. tu peux esperer un sursaut d'orgueil du joueur.mais tu comprends surtout qu'il est pas dans un bon jour. rien de choquant a ce qu'il sorte donc.mais fallait quand meme le faire. imaginez blanc sortir zlatan a l'heure de jeu alors qu'il y a 0-0...

moi en tout cas j'ai un profond respect pour ce genre d'entraineur carré et rigoureux.

ramesse rechigne a defendre ? ok jme branle de ton prix , tu vas faire un tour sur le banc.fabinho n'a pas saisi le sens du mot ponctualité? ok tu vas regarder jouer raggi alors. il a pas ta technique, mais il est vaillant. et il arrive a l'heure a l'entrainement,lui.sans oublier fereira-carrasco et ses pretentions salariales demesurées alors que le mec etait en l2 l'an passé (et que son contrat a ete entre temps revu a la hausse)

quand a abidal. c'etait délicat. certains se gaussait qu'isimat mirin ne joue pas. mais tu peux pas foutre sur le banc un joueur de son statut que les dirigeants ont fait venir pour etre tiulaire et encadrer les jeunes; il ne pouvait le faire qu'en fin de saison

au final les problemes rencontrés par ces entraineurs sont toujours les memes.les joueurs qui ont un certain statut n'aiment pas l'incertitude lié au fait d'etre le meilleur l'entrainement , et sur le terrain. ils veulent des garanties. et ca c'est inconcevable pour un ranieri un puel ou un simeone (tiens, tiens).

sur le plan tactique y'a des choses a redire (meme si son equipe est agréable a voir jouer) mais pour le reste , respect . cet entraineur pose ses couilles sur la tables. et je serai le russe c'est ce genre de gars que je voudrais pour gerer mon equipe.parce que vu le fric depensé , t'es en droit d'exiger que tes joueurs se depouillents sur le terrain et a l'netrainement et quils soient pro jusqu'au bout des ongles
PierrrLaguerrr Niveau : District
Rainieri est un bon entraîneur,
mais être 2e deuxieme avec ce budget et ces joueurs:
heureusement j'ai envie de dire !
Ca n'enleve en rien à son succés d'être remonté en L1 et d'être comptétitif toute l'année. Il mérite une 2e saison en L1 pour confirmer, ça serait intéressant de le voir coacher en ligue des champions avec cette équipe

ps: Diego Simeone: Vincente Calderon vs Louis II, je peux pas m'empécher d'exploser de rire !
Autant quand il s'est fait virer de Chelsea (je trouve qu'on peut faire le parallèle avec Monaco) - alors qu'au souvenir les joueurs l'adoraient - on pouvait plus ou moins comprendre (et la suite a sans doute donné raison à Abra), autant là c'est aberrant.
Les gars voulaient quoi, finir premiers?
Mais quelle blague sérieusement, le Psg étant arrivé avec un bazooka pour flinguer des mouches, toi quand tu déboules avec un fusil à pompe tu vas faire mal mais tu peux pas t'attendre à exploser le gars avec le bazooka (notez la finesse de la métaphore).
Pour le reste, il envoie un tocard comme abidal se faire cuire un oeuf, il a bien raison, un cancer donne aucun passe droit, pareil pour moutinho qui n'a pas tjs été à son niveau ou falcao qui a seulement été remplacé 20 minutes.
Donner raison aux joueurs sur cette base, c'est ridicule.
Et en plus le mec est marrant en ITW...Dans le foot, c'est limite incroyable, la plupart du temps soit t'as des gars lénifiants, soit des gars imbus d'eux mêmes.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Rennes assomme Angers
2 36