A quoi il sert Zidane, au Real ?

La semaine prochaine, s'ouvre le procès des emplois présumés fictifs de la Ville de Paris. L'occasion unique de se pencher sur un autre scandale de même envergure. Mais à Madrid cette fois-ci.

0 22
« C'est la chose la plus importante qui me soit arrivée dans la vie, tant comme footballeur que comme personne » . Au soir de sa nomination en tant que directeur sportif du Real Madrid par le Tout-Puissant Florentino Perez, Zinedine Zidane a balancé les grandes phrases. Depuis deux saisons, il n'était “que” le conseiller du président. Désormais, dans l'organigramme sportif de la Maison Blanche, Zizou est numéro 2, juste derrière José Mourinho. Directeur sportif donc, soit un poste prestigieux dans un club qui l'est tout autant. Un poste dont la définition pourrait être celle de gérer la direction sportive du club en respectant le périmètre de compétence de l'entraineur. Un directeur sportif intervient sur les transferts, définit avec le coach ses besoins, et fait en sorte de le satisfaire. Concrètement et en vrac, cela peut donner un Adriano Galliani au Milan, un Walter Sabatini à la Roma ou encore un Leonardo au PSG. Oui, mais au Real Madrid, il y a José Mourinho. Le Portugais a eu raison de l'ancien titulaire du poste, l'Argentin Jorge Valdano, augmentant du coup son champ d'action, puisque le Mou n'est plus seulement entraineur de l'équipe première, il en est aussi devenu le manager.

Et Zidane alors ? « Personne ne sait vraiment en quoi consiste son rôle, je sais que dans le milieu de la presse, tout le monde questionne l'utilité de cette nomination. C'est une sorte de fantôme. La seule chose qu'il a faite, c'est passer un coup de fil à Varane, à part ça, il n'est pas intervenu dans les transferts. Celui qui s'est occupé de tout ça, c'est le directeur général du club, Jose Angel Sanchez » , explique César Sanchez, rédacteur en chef du mythique hebdo espagnol Don Balon. L'ancien Ballon d'Or n'aura donc aucun impact sur la direction sportive du Real Madrid. Du point de vue de la communication et de l'image, ce sera la même chose, ou presque. Alfredo Matilla, journaliste au quotidien madrilène As, témoigne : « Zidane, en acceptant la proposition, avait posé une seule condition : ne pas prendre de décision. Il n'est là que pour conseiller. Il veut juste aider d'un point de vue technique. Il déteste devoir s'exprimer et se sentir porte-parole du club. Miguel Pardeza est là pour ça » .

Super Nanny

Zidane, qui jusqu'à la saison dernière travaillait bénévolement pour le club de la capitale espagnole, se retrouve aujourd'hui dans une position bancale. Au vrai, il figure une sorte de relais entre les joueurs de l'effectif et le club. Imposé par le président Perez, « c'est Florentino qui a insisté, c'est lui qui l'avait fait venir quand il était joueur de la Juventus, ils sont très amis et surtout, il sait très bien que personne ne va oser remettre en cause Zidane » relate Sanchez, souhaité par le “Mou” : « Mourinho a insisté pour qu'il devienne son bras droit, un peu comme il avait fait avec Figo à l'Inter. L'entraineur portugais le voit comme le meilleur des exemples pour ses joueurs » conclut Matilla.

L'ancien n°5 du Real Madrid apparaît surtout comme le phare de deux Français de l'effectif, Benzema et Varane, des joueurs sur lesquels José Mourinho compte énormément. De par son passé, ce qu'il représente pour les socios et pour le football français, Zidane, c'est l'arme fatale du Mou pour focaliser ses « Franceses » . Et le coup semble payant, Karim Benzema n'a jamais été aussi affuté, ZZ serait l'instigateur de la fameuse cure à Merano. « Il a été important dans l'adaptation de Benzema. Mourinho le voit comme une sorte de guide pour Varane » raconte Matilla. Pas vraiment directeur sportif, pas du tout adjoint en crampons, surtout pas communicant, Zidane au Real Madrid, c'est donc à peu de chose près, une sorte de Super Nanny pour joueur français à Madrid. Et César Sanchez de conclure : « Cette saison, au mieux, Zizou va réussir à faire en sorte que Benzema ne reprenne pas de poids, mais à part ça... » .



Frédéric Losada

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Qu'est-ce t'en a à péter, tu prends le pognon ! (Sabatier-Foucault inside)
Mouais..! Je suis pas loin de penser comme vous sur le fait que ça ressemble à un emploi fictif. Ou à une formation sur le rôle de dirigeant.
Comme son rôle de "consultant" sur Canal : à rien.
"Zidane, qui jusqu'à la saison dernière travaillait bénévolement pour le club de la capitale espagnole..."

Zidane et bénévolat seraient donc compatibles?!

J'ai de la peine à gober ça, en même temps en pleine crise économique, ce serait moche d'admettre qu'on défraie une personne qui brasse de l'air.
et que pense Zizou du doigt de Mou dans l'oeil de l'adjoint de Pep ???

on ne l'a pas entendu sur le sujet
@ Tuzinho :

Zidane a réagit :

"Bon, les doigts dans les yeux, c'est bieng"
Zidane plus que n'importe qui, comprend le geste de Mourinho au Camp Nou.

---------

" « Il a été important dans l'adaptation de Benzema. Mourinho le voit comme une sorte de guide pour Varane » raconte Matilla "

Faux, faux, faux...

Zidane ne parlait même pas à Benzema (et vice versa) depuis qu'il avait été transféré de Lyon. C'est le Mou (ou Flo) qui a "forcé" le rapprochement.
tout le monde sait qu'il ne sert à rien; il est là juste pour l'image du club et un atout pour Mou dans ses choix sportifs car Zidane n'est pas le genre à s'opposer. Conseiller technique? ça veut dire qu'il trouve qu'Hazard est bon et qu'il conseille à Mourinho de le prendre ? Vous croyez vraiment que José ne pourra pas détecter un bon joueur tout seul ? Non, il y a peut-être une chose de vrai c'est qu'il "sert" de relais pour faire venir des joueurs français/francophones qui ont du respect pour Zidane et dont la présence au club, aussi insignifiante soit elle, est un gage de confiance et de sécurité.
@Emmanuel : le coup du "bieng" ça marche toujours :)

@Kuduro : tu viens de te charlesbietryser* là ? ou tu es un confident régulier de zizou** ?

* se dit d'un mec qui arrive à lire les pensées des des autres

** si c'est le cas, demande lui si Nadiya est toujours "solide comme un roc"....
mais juste une question : Est ce que Zidane a t'il déja servi a quelle chose dans sa vie ????
@Tuzinho : C'est public, suffisait de lire la presse à l'époque.
@Kuduro : j'étais à Barcelone le soir même et le weekend qui a suivi le match retour et on a bcp plus parlé du triomphe catalan et des excès de fin de match DES DEUX CÔTES que de la réaction de zizou au geste du Mou

et hier, aux Spécimens, Nathalie Iannetta n'avait pas la réponse à cette question, elle qui se targue d'être "intime" avec zizou... d'où mon interrogation !
"Et le coup semble payant, Karim Benzema n'a jamais été aussi affuté, ZZ serait l'instigateur de la fameuse cure à Merano."

Espérons qu'il lui ait pas aussi donné le coup de l'auto-transfusion dans les cliniques suisses.
Il sert à prendre sa thune. C'est ce qu'il fera toute sa vie.
@vale

C'est vrai que c'est mieux sans la cure de jouventuce, mais espérons qu'il saura léguer les gestes qui sauvent, telle sa technique de réanimation cardiaque verticale par coup de front dans le sternum.

ZZ forever
Bah oui, Zizou est là parce que Mou veut avoir le contrôle total et ne veut pas un Valdano qui met le nez dans sa chasse gardée.

Maintenant, j'aime pas non plus les commentaires sur son inutilité, ça reste un grand grand joueur qui aura un rôle purement représentatif dans l'organigramme, on le savait dès le début... Mais tout le monde en a l'air content, nothing more nothing less.
Comme il a du temps libre, il pourrait aussi s'occuper de Gignac
Par contre au Milan c'est plutôt Ariedo Braida qui fait ce job. Galliani est plus président que vice, étant donné la profession du vrai président Milanais... À l'Inter il y a Branca, à la Juve Marotta...
Il sert à représenter le club en tant qu'ancien grand joueur et star au palmarès énorme. Ce que font tous les grands clubs avec leurs anciennes gloires, quoi...
Mourinho non plus ne sert à rien, mais il y en a plein au Real qui ne servent à rien: Varane, Albiol, Arbeloa, Khedira, Sahin, Altintop, Granero, Kaka
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
On a retrouvé le Werder
0 22