En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Rayo Oklahoma

À Oklahoma, le Rayo perd de son Vallecano

Premier club espagnol à croire au rêve américain, le Rayo Vallecano est devenu l’actionnaire principal de la franchise d’Oklahoma City. Un saut vers l’inconnu qui excite le président Presa mais qui ne passe pas auprès des supporters et des habitants de Vallecas, qui y voient une « trahison » .

Modififié
« Manuel, arrête de tirer partout ! De toute façon, il faudra que tu ailles aux États-Unis pour apprendre à jouer. » Entre l’ironie et le dégoût, Vicente a choisi son camp. Attablé à une terrasse accolée au marché de Numancia, à deux pas du Nuevo Estadio de Vallecas, ce cinquantenaire au chômage taquine son petit-fils. Entre deux jongles ratés et un échange impromptu avec une voiture de son rejeton, ce supporter du Rayo Vallecano prend, après deux gorgées de caña, le temps d’étaler sa colère. Et de poser une question devenue redondante dans le barrio depuis le début de semaine : « Pourquoi le club a le projet d’ouvrir une franchise aux États-Unis ? » Légitime, l’interrogation n’en reste pas moins surprenante venant d’un aficionado du seul club de quartier de Liga. Elle prend même de court tout bon Vallecano. Et pour cause, à la surprise générale, le président rayista présentait ce mardi un accord inédit en Espagne. En devenant l’actionnaire majoritaire de la franchise d’Oklahoma City - pensionnaire de la NASL, soit la seconde division américaine -, Raúl Martín Presa donne naissance au Rayo Oklahoma City. Et chagrine tout un peuple rojiblanco.

Du championnat ouvrier à une ligue fermée, il y a plus qu’un océan…


De couleur rouge et de convictions de gauche, le barrio de Vallecas attire autant qu’il agace. Intrigant de par sa composition et son histoire, il raconte à sa façon la répression républicaine orchestrée par les forces franquistes ainsi que les différentes vagues d’immigration, d’abord andalouse puis sud-américaine, de la capitale espagnole. Pour tout bon Vallecaño, le Rayo en est l’étendard. Jorge, compagnon de terrasse de Vicente, acquiesce : « Sans tomber dans le pathos, les gens d’ici vivent de peu, souvent avec le strict nécessaire. La galère fait partie du quotidien. Et le Rayo nous permet, une fois par semaine, de mettre entre parenthèse tous les problèmes. » À une centaine de mètres de là, le Nuevo Estadio de Vallecas, enceinte faite de bric, de broc et de trois tribunes, se veut l’épicentre du Rayismo. Un sentiment où le football ne se limite pas au rectangle vert. « À sa création en 1924, le club évoluait dans le championnat ouvrier, et Vallecas n’était pas Madrid » , rembobine Vicente, avant de s’insurger : « D’une compétition prolétaire, le Rayo en est aujourd’hui rendu à évoluer dans une ligue fermée et américaine… »

La traîtrise du président actuel n’en est qu’encore plus grande aux yeux de nombreux supporters. D’autant plus que l’officialisation de l’achat de la franchise d’Oklahoma City prend à revers presse, lecteur et acteur du ballon rond. Mis à part quelques articles du quotidien As, annonçant en août le vif intérêt du señor Presa pour le pensionnaire de la prochaine édition de la North American Soccer League, « aucun bruit de couloir ne nous laissait présager d’une telle mauvaise surprise dès cet automne » , dixit Juan, soutien plus que membre actif des Bukaneros. Justement, les ultras du Rayo sont les premiers à réagir à la naissance du Rayo Oklahoma City. Dès ce mercredi, ils affichent deux banderoles au même message sans équivoque autour du stade rayista : « Le futur du Rayo se trouve dans sa cantera, pas à Oklahoma. » Un acte de défiance qui s’inscrit comme un énième épisode du conflit entre les aficionados les plus calientes du Nuevo Estadio et leur président. Depuis sa prise de contrôle du club en mai 2011, les divergences qui l’opposent aux Bukaneros ne font que s’accentuer au point, aujourd’hui, d’atteindre le point de non-retour.

« À Oklahoma, ils ne votent pas pour les mêmes Républicains »


Plus que l’augmentation du prix des places, l’obligation faite aux Bukaneros de s’enregistrer comme peña officielle ou les modifications apportées à l’écusson et au nom du Rayo, cet achat met à mal la raison d’être de ce club. « Le plus grave dans tout cela, c’est que le président prétend le faire en adéquation avec les valeurs du Rayo Vallecano. Ces valeurs, il y est étranger. Ces valeurs, il les vend au plus offrant. Il vend une identité et des couleurs qui sont le fruit de la lutte de ce quartier » , reprend de volée un communiqué des ultras de Vallecas. Pour le principal intéressé, l’internationalisation à la sauce américaine du Rayo est pressée par le manque de visibilité du club et la nécessité de diversifier ses revenus. Pis, il jure que « le Rayo Oklahoma City montrera l’ADN qu’a le Rayo Vallecano » . Une promesse politicienne qui ulcère Juan : « Vallecas n’a aucun rapport avec cette ville américaine. Rien de rien. Ils votent pour des Républicains, mais ce ne sont pas vraiment les mêmes qu’à Vallecas. » Pour sûr, la bannière étoilée ne flottera jamais dans les tribunes de l’enceinte rayista, à l’instar du drapeau chinois.

Car, avant même ces prémices du rêve américain de Martin Presa, le Rayo s’acoquine, à l’été dernier, avec une autre super-puissance. Avec un contrat juteux à la clé, la direction engage alors un partenariat avec l’entreprise chinoise Qbao. En retour, le club est dans l’obligation de recruter un joueur de l’Empire du Milieu, en l’occurrence le toujours anonyme Zhang Chengdong. Une recrue marketing qui fait disjoncter Paco Jémez : « Depuis que je suis ici, c’est sûrement la pire décision de la direction. On ne peut pas permettre à un sponsor d’imposer le fait de ramener un joueur. » Grâce à cette présence inédite sur les territoires américain et chinois, Raúl Martín Presa espère faire de son Rayo une marque globale, un pionnier dans l’internationalisation du football et une place forte du foot business. Une mission qu’il sait pertinemment en contradiction avec le Rayo Vallecano, mais qui pourrait lui rapporter gros. « Si même le Rayo commence à pourrir de l’intérieur, c’est que nous marchons sur la tête, regrette un Vicente désabusé. J’espère seulement que ce projet se casse la gueule et que Presa parte d’ici. Et qu’importe si nous descendons, nous resterons à Vallecas. »

Par Robin Delorme, à Vallecas
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC il y a 1 heure Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 1
Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 7 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 32
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 37 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2
lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34
À lire ensuite
Dis-moi oui, Andy