Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Ça chauffe entre Kita et Ranieri

Modififié
Quand le printemps arrive, Waldemar Kita adore laver son linge sale en public.

Les tensions entre lui et l'entraîneur du FC Nantes, Claudio Ranieri, dépassent l'intimité du vestiaire pour s'étaler dans la presse. Absent de la cérémonie des 75 ans des Canaris le 20 avril dernier, le technicien italien a irrité Waldemar Kita, qui l'a fait savoir dans les colonnes de L'Équipe : «  Peut-être qu’il avait ses obligations, qu’est-ce que vous voulez que je lui dise ? Pour moi, ce n’est pas professionnel d’agir ainsi, venir à une telle réception, c’est une obligation. Je ne vais quand même pas le prendre par le bras pour le forcer à venir s’il a prévu autre chose ! Il m’a dit : "Je dois partir", je lui ai dit : "Mais je vous avais dit qu’il fallait venir." Voilà.  »

Pourquoi Ranieri est-il parti ? Parce qu'il avait un dégât des eaux dans son appartement londonien. C'est en tout cas ce qu'il a déclaré en conférence de presse ce jeudi.


Après la défaite à Lyon samedi (2-0), Ranieri s'est exprimé sur son avenir : «  Il n’y a pas de rupture avec le président. On s’entend bien. (...) Il peut critiquer mes choix, c’est normal. Mais s’il n’est pas content, il peut faire seulement une chose...  »

La balle est dans le chargeur de Kita. SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article