En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Kosovo-Turquie

À Mitrovica, la ville est divisée en deux, son football aussi

Lorsque le Kosovo joue la Turquie, on se souvient toujours d’un match amical, disputé à Mitrovica, quand le petit État n’avait pas encore le droit de jouer des matchs officiels. Divisée entre Serbes orthodoxes au nord et Albanais musulmans au sud, la ville reste comme un rappel persistant de la guerre qui fit près de 14 000 morts en 1998 et 1999. L’existence de trois clubs de foot du même nom, deux au sud et un au nord, n’arrange pas les choses.

Modififié

« Welcome to Hell. » Voilà ce qu’on peut lire, tagué à la bombe, sur des murs à l’entrée de Pristina. Pourtant, si la capitale kosovare est toujours pauvre et chaotique, elle n’est pas la plus à plaindre. Au nord, après une quarantaine de kilomètres de routes de campagne et de zones industrielles mornes, sur lesquelles les 4x4 kaki de la KFOR circulent encore, on distingue une grande croix plantée dans la montagne. Soudain, sur la gauche, des centaines de toits orangés et quelques barres d’immeuble : Mitrovica, la ville martyre du conflit. Ici, ne cherchez pas de restaurants branchouilles, comme on peut en trouver à Pristina. Rouler dans les petites rues où deux véhicules qui auraient le malheur d'être là au même moment pourraient à peine cohabiter permet de faire connaissance avec un terre-plein défoncé et des boutures de fleurs écrasées sur le côté. Quelques mètres plus loin, un changement d'ambiance : un portrait de Vladimir Poutine au-dessus d’un magasin, des plaques annonçant SRB et non KSV, des devantures écrites en cyrillique et surtout, un immense drapeau serbe au-dessus de la route. Bienvenue dans la partie nord de la ville. Changement de pays. Du moins d’un point de vue objectif : Belgrade considère toujours le Kosovo comme une province serbe autonome et Pristina voit Mitrovica comme un territoire pleinement kosovar. Pour les habitants, c’est différent.


C’est en juin 1999, à la fin de la guerre entre le régime de Slobodan Milošević et l’Armée de libération du Kosovo (UÇK) que les troupes de l’OTAN coupent la ville en deux. Au milieu, la rivière Ibar sert de frontière naturelle. Des familles serbes doivent quitter leur maison dans le sud, des familles albanaises disent adieu à leur appartement du nord. En 2008, le Kosovo met fin à la tutelle internationale et déclare son indépendance. Cinq ans plus tard, après un regain des tensions, un accord est signé à Bruxelles afin de normaliser les relations entre les deux pays. Si les rapports entre communautés se veulent apaisés, si les « bagarres entre gamins » ont remplacé les émeutes, la rancœur est forcément tenace sur les deux rives de l’Ibar.

« Le Kosovo est serbe, la Crimée est Russe » mural à North Mitrovica

Tsar Lazar & Dejan Stanković


Au centre de North Mitrovica trône l’imposante statue du tsar Lazar, seigneur des Serbes au XIIIe siècle et martyr orthodoxe. Placé là en juin 2016, le doigt pointé vers le sud, le monument est loin d’être un signe d’accalmie. C’est là que Dusan Grujić*, cheveux bruns bien coiffés, sweat-shirt foncé et veste de sport, donne rendez-vous. Depuis 2009, cet employé municipal est l’homme à tout faire du FK Trepča Kosovska Mitrovica, l’équipe de la partie serbe. Pour accéder au bureau du club, dans un immeuble datant des années 1970, on passe par un débarras, encombré de fauteuils poussiéreux et de vieilles chaises cassées. La pièce principale - son grand bureau en bois foncé, ses dizaines de cadres photo et trophées accrochés aux murs - revêt en revanche un charme tout soviétique. Sur une photo, on reconnaît la ganache vieillie de l'ancien de la Lazio et de l'Inter Dejan Stanković, un héros de Dusan : «  Il est venu nous rendre visite en mars 2015, raconte-t-il avec un grand sourire. Il a apporté des maillots, des ballons, pas mal d’équipements.  » Il faut dire que pour le FK Trepča, toute aide est la bienvenue. Actuellement 8e de la Morava Zone League, équivalent de la CFA serbe, le club présente un budget annuel de 800 000 dinars. Soit 6500 euros. Si Belgrade reste attaché à sa province, les aides apportées au club sont faméliques : « L’État ne donne rien. La ville couvre en revanche le transport, les repas et l’organisation des matchs. Les joueurs et entraîneurs ne sont payés que de temps à autre, quand des amis du club font une donation. » Dusan ne perçoit aucun salaire, si ce n’est quelques centaines d’euros en forme de récompense quatre fois l’an.

Un bus abimé traverse Mitrovica nord

Autrefois, le club était pourtant puissant et prospère. Fondé en 1932, le FK tire son nom des mines de Trepča. Longtemps poumon économique du Kosovo, elles finançaient également le club jusqu’à l’éclatement de la guerre en février 1998. Mais les divisions entre communautés serbe et albanaise sont plus anciennes. « À partir de 1989, les Albanais ont quitté leurs positions dans les usines, les écoles et dans le football aussi. Ils ne voulaient plus être avec les Serbes, assure Dusan, avant de préciser : Des Albanais ont joué avec nous jusqu’à 1993. On ne les a pas foutus à la porte, ils ont juste décidé de créer leur propre club. »

Question de point de vue


C’est ainsi qu’est lancé le Klubi Futbollistik Trepça Mitrovićë, en langue albanaise. Champion en 2010, le club a fini avant-dernier de la Raiffeisen Superliga, la première division kosovare. Aujourd’hui, ses dirigeants, comme Nexhmedin Haxhiu, racontent l’histoire d’une autre manière que leurs homologues du nord. Président du club depuis 2005, il explique : « Avant, on était tous amis. Puis quatre ans avant la guerre, tout s’est arrêté. » Cousin de Nexhmedin et son prédécesseur au club, Bekim Haxhiu raconte : « Sous Milošević, les Albanais étaient virés de leurs emplois, des écoles et également conduits à quitter les terrains de sport. Le régime plaçait des dirigeants inacceptables, comme le criminel de guerre Željko Ražnatović, dit Arkan.  » Le militaire est nommé en 1997, mais la répression du peuple albanais commence bien avant. En 1989, le gouvernement autonome du Kosovo, établi par Tito, est supprimé. Suivant une logique de « serbisation » , le régime de Milošević réagit aux velléités indépendantistes en fermant également les journaux et radios en langue albanaise. Dès 1991, les Kosovars albanais décident de quitter la ligue yougoslave. Dans le reste du pays, la rupture est claire et nette. Les Albanais arrêtent de jouer contre et avec des Serbes. C’est la mixité religieuse et communautaire de Mitrovica qui crée une confusion et l’émergence de deux clubs frères ennemis, se réclamant chacun comme le vrai club de Trepça. Ou Trepča.


Même conflit autour du stade historique du club, situé au sud. Bâtie en 1938, l’enceinte porte jusqu’à la guerre le nom de Trepça Stadium. C’est ici que l’équipe dispute ses rencontres les plus importantes, comme celles qui la mènent en finale de Coupe de Yougoslavie en 1978. À la fin des combats, on donne au stade le nom d’Adem Jashari, fondateur de l’UÇK. Pour les Albanais, il s’agit de la propriété légitime du KF Trepça. Lorsque le Kosovo reçoit l’autorisation de la FIFA de jouer des matchs amicaux, c’est donc là que la sélection se rend pour affronter Haïti et la Turquie en mars 2014. Un scandale, pour la partie serbe. Toujours en rogne, Dusan Grujić s’esclaffe : « Cela ne vous poserait-il pas problème qu’une province déclare son indépendance et se mette à jouer des matchs comme un pays souverain ? Cela vous dérangeait-il qu’une personne occupe votre maison et dise qu’elle est à elle ? Comment vous sentiriez-vous ? C’est comme ça qu’on s’est senti ce jour-là. »

Feux d’artifice et chiens errants


Évidemment, la population du sud garde elle de merveilleux souvenirs des deux rencontres, de la foule dans les rues et des feux d’artifice. Deux ans après, on en parle encore. Lulzim Imeri est porte-parole et chef de la sécurité du KF Trepça ’89. Un troisième club, créé dans le sud en 2002 à la suite d'un rebranding du jusqu’alors nommé Minatori ’89. Histoire de compliquer encore plus les choses. Aujourd’hui, il évoque l’ennuyeux 0-0 face à Haïti avec un grand sourire ému : «  C’était formidable. J’étais avec des amis et on a pleuré pendant quatre-vingt-dix minutes. Nos enfants nous demandaient pourquoi. Ils ne peuvent pas comprendre. Les Serbes n’étaient pas contents, mais on s’en foutait ! »

Vidéo

Belgrade est à l’époque loin de s’en foutre et fait en représailles pression sur la FIFA pour annuler la candidature du Kosovo. Les matchs suivants se déroulent donc sur terrain neutre ou à Pristina. En octobre 2016, la sélection kosovare joue son premier match de qualification à domicile à Shkodër, en Albanie. Accord des Serbes ou non, le vieux stade de Mitrovica, comme tous ceux du pays, est loin de remplir les normes FIFA. Et ce n’est rien de le dire. À part l’entrée principale, chaque local autour du stade est éventré, bourré de détritus puants et laissé à l’abandon. Sur les grilles blanches, des symboles interdisent l’entrée du stade si muni de drogue, pistolets ou couteaux. Au cas où.

Que ce soit au nord ou au sud, les deux communautés ont en commun le manque d’infrastructure et la pauvreté. Autour du stade Adem Jashari, les habitations ne sont jamais totalement finies. Des étages ne sont construits qu’à moitié, les briques sont apparentes, des chiens errants traînent autour de gamins en vélo circulant entre les déchets. Au nord, ce n’est pas beaucoup mieux. Mais alors que les Kosovars ont un pays, des stades et une sélection à construire, les Serbes de Mitrovica n’ont pas grand-chose pour les porter. Seul un club de foot pour mettre le quotidien de côté. Autre point commun, les membres des deux clubs sont heureux d’évoluer dans leur ligue respective.

Si le schisme du football à Mitrovica est fait pour durer, le reste s’améliore. Dusan et Lulzim s’accordent à dire qu’aller boire un café dans l’autre zone ne pose plus vraiment de problème. Imaginer leurs enfants en couple avec un gamin issu de l’ancien ennemi est en revanche impensable. Mais Dusan ouvre la porte : « Aujourd’hui, c’est encore impossible. C’est trop tôt. Mais dans quelques générations, pourquoi pas. Une fois que je serai mort, mes enfants pourront faire ce qu’ils veulent ! » Des mariages, un jour. Des clubs de football réunifiés, probablement jamais.

Par Thomas Andrei, à Mitrovica (photos : Theo McInnes) *le nom a été modifié
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:31 450€ à gagner avec Chelsea & Leicester Hier à 18:25 Drogba et Djorkaeff ambassadeurs de la LFP 8 Hier à 17:10 L'arbitrage vidéo adopté en Ligue 1 87 mercredi 13 décembre 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:02 Dans une favela, un penalty fêté par des tirs de kalash 21 Hier à 13:03 Le but zidanesque d'un jeune du MK Dons 10 Hier à 12:02 Les fans de Leicester chambrent Southampton au sujet de Puel 10 Hier à 10:43 Violents affrontements entre supporters du Partizan lors du derby de Belgrade 37 Hier à 10:10 Independiente remporte la Copa Sudamericana 13
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 13 décembre 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton mercredi 13 décembre Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 21 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 35 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39