A la recherche du temps perdu

La mini-crise qui agite l'Olympique Lyonnais trouve ses racines dans un lent déclin qui remonte à 2007. Seul remède : enfiler une panoplie de survivant dont raffolent d'ordinaire les équipes de Claude Puel.

Modififié
Si elle a quelque peu rassuré ses supporters quant à une éventuelle qualification pour les 1/8èmes de finale, la victoire de l'OL en Israël contre l'Hapoël n'a guère modifié la trajectoire du club rhodanien. Paradoxalement, la défaite, contre le cours du jeu, samedi dernier à Gerland contre le voisin honni stéphanois avait davantage convaincu les fans lyonnais. Une défaite encourageante, qui plus est à domicile, voilà donc un signe qui prouve que quelque chose a changé au sein du septuple champion de France. Comme si le crépuscule des années fastes venait de poindre à l'horizon ; comme si le club de Jean-Michel Aulas s'en retournait à sa nature profonde.

Sa nature profonde ? Celle d'un club sans histoire, qui sait gérer les cahots et étouffer le chaos, où la passion se déguste tout en mesure. Un peu comme Bordeaux. Deux villes au milieu du pays, l'une à l'ouest, l'autre à l'est, deux cités “centristes” d'où la déraison semble exclue. De tous les grands cycles du football français (Reims, Saint-Étienne, Marseille, PSG), Girondins et Rhodaniens sont les seuls à ne pas avoir déclenché d'engouement national. D'un autre côté, on y a appris la patience. Il a fallu quatorze ans à Aulas et aux siens pour décrocher leur premier titre (1), une Coupe de la Ligue, forcément falote en 2001. En vingt-trois ans, les dirigeants lyonnais n'auront limogé qu'un coach, Guy Stephan en 1996. Aussi, il faudrait un véritable cataclysme pour que Claude Puel ne finisse pas la saison. A contrario, une troisième saison sans breloques signifierait sans doute la fin du voyage pour l'ex-entraîneur du LOSC. Cette mini-crise, qui les renvoie à leurs fantômes d'antan, va néanmoins obliger les Lyonnais à un véritable examen de conscience.

La défaite du week-end dernier et le statut de leader des Verts rappelle à l'opinion générale le célèbre axiome de Roger Rocher qui pérorait alors qu' « en matière de football, Lyon sera toujours la banlieue de Saint-Étienne » . Même si ce n'est plus vrai depuis longtemps, même si Gerland a appris à devenir un stade bouillant certains soirs, même si la moyenne de spectateurs penche désormais du côté de Bellecour, l'OL pourrait méditer sur la chute du club français le plus titré de l'histoire. Peut-être que Lyon a laissé passer sa chance d'accéder au rêve en technicolor de JM Aulas en 2005 (élimination injuste contre le PSV aux tirs au but en ¼ de finale de la C1) et 2006 (même punition au même stade de la compétition contre le Milan, battu à la 88ème minute sur une faute de carres d'Abidal). Mieux : on pourrait situer le sommet du club à la première partie de la saison 2006/2007. A la trêve, les coéquipiers de Coupet comptaient 50 points sur 57 possibles (16 victoires, 2 nuls, 1 défaite). Le titre était déjà acquis. Le début des ennuis, le commencement de l'inexorable chute commence alors avec une défaite stupide à Troyes chez la lanterne rouge dans les dernières minutes. Un mois plus tard, après un nul dans la cité éternelle, la Roma vient corriger le champion de France chez lui (0/2). Plus rien ne sera tout à fait comme avant. Houllier finit la saison tant bien que mal et l'OL ne retrouvera jamais une équipe comme celles de 2004/2005 et de 2005/2006, même si celle de la première partie de la saison suivante était peut-être la plus forte de toutes. La présence en demi-finale en avril dernier doit beaucoup en revanche à l'incapacité du Real à tuer le match retour à Bernabeu et à l'inexplicable écroulement bordelais.

Au fil des ans, tout ce qui faisait la force de l'orchestre rhodanien s'est envolé : les cadres majeurs –sur le terrain comme dans la coulisse– ont commencé par être atteints par la limite d'âge (Govou, Cris, Coupet) ou sont partis dans un plus grand club (Essien, Malouda, Abidal, Tiago, Diarra) ; l'incroyable “magic touch” du club en matière de recrutement s'est tari : le pont aérien lillo-lyonnais (Keita, Bodmer, Makoun, Bastos) n'a pas été très heureux à l'exception de ce dernier ; l'axe avec le Brésil pareil (Kleber Anderson, Fabio Santos, Fred à un degré moindre et que dire des atermoiements à propos d'un joueur pour le coup très prometteur Nilmar). Reste le (presque) sempiternel problème du coach. Au moment de remplacer Houllier, Aulas rêvait de Deschamps et il optera pour Perrin qui, malgré un doublé coupe-championnat en 2008 (qui ressemble fort à un hold-up), ne fera jamais l'unanimité. Pire : il rendra son tablier au bout d'un an.

Le cas Claude Puel est encore plus singulier. Il a déjà survécu à deux saisons sans le moindre titre. Seule consolation, une place en demi-finale de la Champions grâce, on l'a vu, à la “bienveillance” du Real Madrid et de Bordeaux. Le Castrais a pourtant bénéficié d'un recrutement XXL l'an dernier et plutôt consistant cette saison (Briand, Gourcuff, Diakhaté). Comme Vahid, son prédécesseur à Lille, il semble taillé pour les clubs d'un calibre intermédiaire d'où les cracks sont absents. Dans les grandes collectivités, ses méthodes psycho-rigides passent mal auprès des stars de l'effectif. Sa propension à ne pas faire d'exception indispose les Lisandro et autres Bastos. Il n'a pas la souplesse et la subtilité psychologique d'un Mourinho ou d'un Ancelotti. Ses joueurs ne l'adorent pas et peut-être que sa volonté –à l'instar de Luis– de se mêler aux jeux et aux footings (où il excelle) en indisposent quelques-uns.

En ces temps difficiles, l'Olympique Lyonnais doit aussi composer avec l'autre Olympique de l'hexagone, celui de Marseille. Depuis que le duo Diouf-Anigo l'a remis sur pied d'un point de vue financier, le club phocéen joue aussi la C1 tous les ans. Comme l'OL qui en a bénéficié avant lui, il touche les dividendes qui vont avec. Des ressources qu'il accroit via la part fluctuante des droits TV, liés aux retransmissions et aux... résultats. Multi-diffusé puisqu'incroyablement populaire et champion de France, la dynamique est en faveur de Marseille depuis que Didier Deschamps a mis fin à la malédiction, vieille de dix-sept ans, en raflant le titre. Les trajectoires des clubs se croisent et, après sept journées, les indicateurs ne plaident guère en faveur du nouveau club de Yoann Gourcuff. Il n'empêche, les équipes de Claude Puel (l'ASM, le LOSC, l'OL) déteignent toujours sur lui, elles ont toutes acheté une panoplie de survivant et une escadrille qui peut aligner Briand, Lisandro et Bastos en attaque, Toulalan, Pjanic et un Kallström, pimpant en diable depuis le début de la saison, au milieu, sans compter quelques jokers de luxe comme Delgado, Makoun ou Ederson (2), ne devrait pas être éloignée du titre au final. Chiche ?

(1) : Exception faite du titre de champion de L2 de 1988.

(2) : On pourra y ajouter cinq des six champions d'Europe U-19 dont certains sont aux portes d'une place de titulaire comme Pied. Le sixième, Tafer, a été prêté à Toulouse.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 10
Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2 Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 99 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 32 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20