1. //
  2. //
  3. // Juventus-Lyon
  4. // Billet d'humeur

À la poursuite de Cuadrado

Il va vite, souvent trop vite. Peut-être aussi parce qu’on lui a trop demandé d’attendre. Mais définitivement, Juan Guillermo Cuadrado sait se rendre indispensable. Mercredi soir, alors que Paulo Dybala s’installera avec les supporters de la Juve en attendant la fin de sa déchirure, le Colombien pourrait même se retrouver devant avec Higuaín. Autant en profiter.

Modififié
2k 18
Et soudain, tout le monde a tourné son regard vers l’homme en costume. Ce soir-là, ils sont un peu plus de quarante mille. 41 409 précisément, à se demander comment le professeur Massimiliano va répondre à un coup qu’il n’avait pas prévu. Il est assez rare de voir la belle gueule de Livourne fléchir. D’ailleurs, il ne le fait pas. Pas cette fois, car il sait et c’est sa force : Allegri calcule tout et peut reproduire les mêmes coups contre n’importe quel adversaire. L’art de la maîtrise, l’art du coaching aussi. Depuis trente-neuf minutes, il a refusé de s’asseoir. Un match se vit en homme actif, c’est comme ça. À ses côtés, quelques mètres plus loin, Maurizio Sarri laisse apparaître un rictus de confiance. Le duel est tactique, trop pour beaucoup, mais juste parfaitement maîtrisé pour voir Allegri en difficulté, pris à la gorge par le pressing millimétré des Napolitains. Et Chiellini, l’intouchable, vient de tomber. Impossible. Pas maintenant, pas comme ça. Allegri ne bouge pas, mais il a décidé. Mehdi Benatia ? Trop simple. Dani Alves comme contre la Sampdoria ? Trop risqué. Ce sera Juan Guillermo Cuadrado, en faisant reculer Lichtsteiner. La Juventus a besoin de respirer, voilà la bonbonne. Un peu plus d’une heure plus tard, Allegri peut savourer. Maurizio a rendu les armes. De la plus belle des manières. Un 2-1, un pétard d’Higuaín, celui qui câlinait Sarri quatre-vingt-dix minutes plus tôt, et des allers-retours majestueux de l’homme au visage de Tao. Marchisio a aussi eu son importance en remplaçant le tout mou Pjanić, mais le boulon essentiel est bien colombien. Et ça fait déjà trop longtemps que ça dure pour ne rien dire.

Youtube

Pourquoi partir ?


La question que tout le monde se pose est évidente : comment peut-on jouer avec le respect de la sorte ? Comment peut-on utiliser la notion d’adaptation comme justification pendant si longtemps ? Non José, pas toi. Tu sais que tu as raté ton coup et l’histoire semble avoir envie de te le rappeler de temps en temps malgré tes succès passés. C’est désormais définitif : Cuadrado n’aura fait qu’une erreur dans sa vie. Partir. Heureusement, il est revenu, en Italie, là où tout le monde le regarde comme il le mérite et là où tous ses potes colombiens ont décidé de foutre le bordel cette année, que ce soit Carlos Bacca à Milan, Carlos Sánchez à Florence ou Luis Muriel à Gênes. La Colombie s’amuse en Serie A et elle le fait bien. Juan Guillermo, lui, a même décidé de faire taire le Parc OL il y a quinze jours. Sur un missile. Oui, sur le coup, ça surprend, mais ça a quand même une sacrée gueule. Mais, au fond, c’est pas grand-chose. Simplement un truc de plus tant Cuadrado marche avec autorité sur son couloir droit depuis plusieurs semaines : un match magnifique contre la Sampdoria (4-1), un tacle modèle avec fesse à l’appui face à Naples et la preuve terminale que c’est en Italie qu’il doit être. Même Conte n’aura pas réussi à le faire rester en Angleterre où il n’aura passé sa tête sur un terrain qu’une quinzaine de fois. Et il se raconte même que le Barça aurait envie de lui filer son couloir droit. Parfait et dans la juste lignée de sa saison dernière. Munich n’a pas oublié.

Youtube

Le joueur de plage et le stakhanoviste


Et pourtant, le 25 août 2015, lorsque la Juve a annoncé avoir récupéré en prêt un mec qui joue avec ses tresses sur une banquette anglaise, tout le monde s’est demandé pourquoi. La réponse n’a pas tardé et, avec lui, c’est souvent le cas. Il gesticule et harcèle, il peut jouer partout et n’importe où, et voilà rapidement revenu le Cuadrado florentin, celui capable d’éliminer en créant. Peut-être aussi un peu celui qui a toujours dû prouver plus que les autres. Celui à qui on disait gosse qu’il n’était pas assez grand, ni assez gros. Celui qui a perdu son père, abattu dans une fusillade, à l’âge de cinq ans. Celui qui joue sur un terrain avec la facilité d’un joueur de plage. Celui qui aime le contact. Mais aussi celui qui a mangé du banc à l’Udinese avant de rebondir à Lecce. Celui que l’Italie a adopté pour vouloir le récupérer pour le meilleur. Et puis celui dont on se demande parfois si ce n’est pas un sacrifice de s’en priver autant par moments. Trente minutes est en ce moment un régal, quatre-vingt-dix minutes un plaisir pour tous les supporters de la Juve. Alors, il faut en profiter. Définitivement. Ce serait trop con.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Je ne suis pas un suiveur de la Juve mais Cuardado associé à Higuain devant c'est possible? Il a les qualités pour jouer 2ème attaquant voire dans l'axe? C'est pas plus un joueur de coté? La paire Mandzukic/Higuain du match contre Naples ca a donné quoi? Y a moyen qu'Allegri change de tactique avec Higuain comme seule pointe?
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Non, non, oui, pas vu le match, non.
Ah ah merci tonton Arsène mais du coup qui va être associé à Gronzalo? C'est pour ca que je voulais l'avis de quelqu'un qui a maté le match contre Naples, si son association avec Mandzukic était dégueulasse je ne vois pas pourquoi Allegri ne laisserait pas exceptionnellement tomber le 3-5-2!
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Disons que, d'une part, d'après ce que j'ai lu (et vu), l'association, si elle a pas été fantasmagorique non plus, a été plus qu'intéressante (sachant que c'était une des premières fois qu'elle était testée), avec Higuain qui jouait plutôt le rôle du 9,5 qui décroche un peu pour participer au jeu, et Mandzukic qui joue le rôle du 9 travailleur, effectuant le boulot ingrat avec un gros volume de jeu. D'autre part, je vois très mal Allegri changer de système ce soir, puisque, si, l'année dernière, il a joué plusieurs fois (avec succès) avec des systèmes à une pointe (4-3-3, 4-2-3-1), cette saison, ça n'est, si je me souviens bien, jamais arrivé, et vu que l'effectif est relativement neuf, je pense que ça ne serait pas une bonne idée.
Ce commentaire a été modifié.
Ah okay je vois, la carcasse de Mandzukic qui pèse sur la déja très lourde défense lyonnaise et libère les espaces pour Higuain, effectivement ca peut et devrait le faire. C'est clair qu'Allegri choisira le schéma le plus safe pour valider la qualif ce soir, on verra peut etre des schémas plus expérimentaux sur les 2 derniers matchs! Merci pour ce moment fort instructif!
On parle d'un 4-3-1-2 pour ce soir, mais effectivement, depuis le début de saison, ce type d'annonce ne s'est jamais confirmé. Avec Marchisio qui revient et Pjanic prétendant assez naturel au poste de 10/faux 10 (quand il a signé et que Pogba était toujours dans le jeu, on pensait qu'il pouvait s'y installer), c'est cependant une réelle possibilité. D'autant que l'absence de Chiellini permet plus facilement d'amputer la défense à trois.

Pour Mandzukic et Higuain, c'est un peu bizarre (ils ont peu de relation), mais ça tient la route. Comme le dit Georgesleserpent, Mandzukic presse comme un dingue et pèse de son poids sur la défense, pendant qu'Higuain a un rôle un peu plus libre. Et si l'entente n'est pas parfaite, marquer deux avants-centre de ce calibre n'est pas un cadeau. En fait, on n'est pas si loin des standards contesques, qui aime jouer avec deux vrais pointes.

Sinon, Cuadrado est entré plusieurs fois en deuxième pointe, cette saison ou la saison passée, mais ce n'est pas une piste très sérieuse autrement que sur du court-terme. Pjaca, dans le même genre, est aussi utilisé dans cette position, mais plus par défaut (pas de place pour lui ailleurs).
MaximeBrigand Niveau : District
Cuadrado est bien sûr davantage un joueur de côté mais sa force est sa polyvalence. Et il y a quelques jours, Allegri a expliqué que la blessure de Dybala n'était pas un problème et que Cuadrado pouvait évoluer devant avec Higuain. Et je ne le vois pas passer à une pointe.
Ce commentaire a été modifié.
higuain a montré qu'il pouvait jouer en soutien contre naples. manzukic-higuain c'est moins explosif que cuadrado ou dybala mais ca pese lourd sur les defense. pour moi l'ideal etant de faire entrer cuadrado ou dybala a la 70e quand les defenseurs sont fatigués d'avoir tenu les 2 moloss

cuzdrzdo higuain ça a été testé et c'est pzs tres concluant meme si possible. cz joue bien le contre mais en créativité attaque placé c'est bof bof. A la limite je prefererai un pjanic en soutien d'higuain car il excel dans les petits espaces.

cuadrado était deja exceptionnel l'année derniere et avait débloqué la juve dans pas mal de matchs de championnats.

il manque de precisiion parfois mais son volume de jeu et sa polyvalence compense presque toujours. un joueur qui peut jouer sur toutes les lignes ca devient rare.

je me souviens d'un zambrotta et d'un camoranesi qui en faisaient autant
7 réponses à ce commentaire.
Ce but contre le Bayern...la chevauchée de Morata magnifique, le rein que casse Cuadrado avec sang-froid. Rien à dire, si ce n'est l'un des plus beaux que je n'ai jamais vu.
Gros travail de Morata effectivement, ce qui m'impressionne le + dans cette action de Cuadrado c'est pas sa feinte de frappe, c'est d'avoir encore l'intelligence apres une course de 60M de decaler juste assez le ballon avant sa frappe pour eviter le retour du defenseur du Bayern
1 réponse à ce commentaire.
Bitedamarage Niveau : CFA
J'adore ce type qui me fait penser à Speedy Gonzales, toujours à fond, imprévisible et capable de casser les reins des adversaires comme peu de joueurs actuellement. Il est extrêmement explosif et agile tout en ayant beaucoup de coffre, ce qui lui confère un style assez atypique, de plus sa polyvalence est un plus pour toutes équipes dans laquelle il joue. Chelsea me semble avoir encore bien merdé sur ce coup, qu'il ne soit pas un titulaire indiscutable ou même en puissance on peut éventuellement l'entendre, mais ne pas en avoir fait a minima un joker de grand luxe c'est un scandale. Ce gars a de plus de réelles qualités pour s'imposer en PL, championnat d'une extrême intensité et assez faible tactiquement, ce qui me semble convenir au profile de Cuadrado. Du coup petit clin d'oeil à Chelsea, dont le board a dû mater la performance de De Bruyne hier en se mordant une couille, et qui s'attaquera peut être à l'autre en regardant Cuadrado.

Après il a le défaut de ses qualités, il est éparpillé parfois, irrégulier et sur certains matchs, quand il a décidé d'être à côté de ses pompes, on peut se dire que c'est un genre de tout droit. Son côté Speedy Gonzales peut se transformer en chien fou.

Perso j'aime bien ces profiles imprévisibles, le genre qui peut te faire rager puis à la 70ème casser les reins de son vis à vis sur une accélération, déposer tout le monde sur 50 mètres et faire le centre ou la frappe décisif. Puis il a un côté félin dans ses mouvements que je trouve assez plaisant. J'espère que désormais à 28 ans il réussira à être un minimum régulier et à trouver son rythme pour faire une vraie saison pleine.
carrement. je sais pas s'il fait du yoga ou s'il est a moitié en caoutchouc mais ca m'impressionne toujours la maniere dont il subit les tackles ou encore la maniere de se mouvoir
1 réponse à ce commentaire.
FinoAllaFine Niveau : DHR
Ce joueur peut réellement faire basculer un match sur une accélération/un dribble. Je ne vois pas comment Allegri pourra se passer de lui dans le futur. Car Dani Alves c'est un nom, mais sur le terrain c'est pas ça. Et Lichsteiner c'est solide défensivement, mais aucune folie dans son jeu.
ca tombe bien, la juve a une option d'achat et doit normalement le garder
http://m.francetvsport.fr/football/ital … tus-356655#xtref=https://www.google.fr/
encore un cpup de marotta
1 réponse à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
L'attaque Mandzukic-Higuain est bien annoncée pour ce soir, avec Alves en milieu droit dans le 3-5-2.
On peut ajouter que c'est Cuadrado lui-même qui a demandé à rester d'abord en fin de saison dernière puis à revenir pendant le mercato.
j'imagine le debit de saison sanq cuadrado. dur.
1 réponse à ce commentaire.
ca devient chiant de devoir poster pour faire apparaitre les commentaires
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 18