A La Nantaise lève des fonds

Modififié
18 13
Ce mercredi matin, à la maison de la Bretagne à Paris, l'association « A la Nantaise » , qui vise à promouvoir l'actionnariat populaire au sein du FC Nantes, a lancé la levée de fonds, trois après sa création le 21 avril 2010.

En présence d'élus du conseil municipal de Nantes, d'universitaires, de chefs d'entreprises, ou de simples supporters, tous adhérents de l'association, Florian Le Teuff, son président; a rappelé qu'il s'agissait à travers cette levée de fonds de « prendre des participations dans le capital de la société exploitant le club afin de siéger dans les organes du FC Nantes pour y défendre les valeurs du pacte Arribas  » du nom du fondateur du jeu à la nantaise.

Sans illusion sur les intentions du président actuel du FCN, Waldemar Kita, A la Nantaise prépare « l'après Kita » . « Un nouvel actionnaire pourrait avoir intérêt à se reposer sur des structures comme la nôtre qui seront des courroies de transmission entre les dirigeants et les supporters  » , indique Jean-Pierre Clavier, directeur de l'Institut de Recherche en Droit Privé et administrateur d'A La Nantaise.

Pour ce faire, l'association qui se prépare à toutes les éventualités concernant l'avenir du FCN, entend se constituer un « trésor de guerre » : une cotisation minimale de 100 euros par adhérent (50 pour les étudiants et les demandeurs d'emploi, 500 pour les entreprises) est demandée afin de devenir un Canari en action.

En parallèle à cette levée de fond, et en partenariat avec l'association Supporters Direct qui accompagne les supporters européens dans ce type de projet, A La Nantaise a publié un « guide des bonnes pratiques à l'intention des supporters du football français  » . Intitulé "Au coeur du jeu", il s'agit d'un petit fascicule expliquant la marche à suivre pour les supporters désireux de recourir à l'actionnariat populaire. « Ce type de projet prend davantage de sens encore dans des clubs en crise, explique Ronan Evain, l'un des membres fondateurs d'A La Nantaise, aujourd'hui secrétaire de l'association, aujourd'hui nous avons déjà eu des contacts avec des supporters de Lens ou de Nancy qui se sont montrés intéressés par le projet » . AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le "pacte Arribas"? Un lien avec Jean-Luc? Catastrophe.
« Un nouvel actionnaire pourrait avoir intérêt à se reposer sur des structures comme la nôtre qui seront des courroies de transmission entre les dirigeants et les supporters »
Mouais pas sûr. Un nouvel actionnaire pourrait aussi interpréter ça comme une entrave à son pouvoir décisionnaire.
"Pour ce faire" J'adore!
Sinon ça me parait pas être une si bonne idée que ça, fin bon, faut voir après mais comme dit au dessus, ça risque pas de plaire au "boss".
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
18 13