1. // Bilan
  2. // Championnats mineurs (2/2)

A l'est, quoi de nouveau ?

Pour connaître l'essentiel de la saison 2009-2010 des championnats mineurs européens si chers au bon président Platini, c'est ici que ça se passe. Et puis avec ça, vous saurez avant tout le monde quelles équipes sont susceptibles d'intégrer le chapeau 4 de la prochaine C1 avant tout le monde. Classe.

Modififié
0 0
Pologne – Ekstraklasa


Le Lech Poznan décroche le sixième titre de son histoire, le premier depuis les années fastes du début des nineties. Dur pour le Wisla Cracovie, second au classement, qui a pourtant été leader durant quasiment toute la saison. Tout s'est joué lors des deux dernières journées, Poznan décrochant deux victoires salvatrices tandis que le Wisla concédait deux résultats nuls.


L'exercice 2009-2010 en Pologne a surtout permis de révéler un grand espoir en attaque : Robert Lewandowski. A 22 ans, l'international compte déjà une vingtaine de sélections et a terminé facilement meilleur buteur du championnat, contribuant ainsi aux bonnes performances du Lech Poznan. Annoncé ces jours-ci au Borussia Dortmund, il serait également pisté par le PSG et l'OM.

Croatie – Prva HNL


Dinamo Zagreb ou Hajduk Split ? Split ou Zagreb ? Chaque année, le championnat croate se résume à un duel entre deux clubs qui dominent outrageusement les débats, à la façon des duettistes de Glasgow en Écosse. La violence en plus puisqu'en marge du choc opposant les deux équipes le 1er mai dernier, une vingtaine de blessés ont été à déplorer ainsi que des centaines d'arrestations.
Toujours est-il que cette fois-ci, c'est le Dinamo Zagreb, ex-club du néo-Lyonnais Dejan Lovren, qui remporte son cinquième titre de rang, malgré une piteuse deuxième partie de saison. Hajduk Split, auteur d'un début calamiteux, est tout de même parvenu à décrocher la deuxième place aux dépens de Cibalia, étonnant troisième larron qui ne s'était jamais retrouvé à pareille fête.


La révélation de ce petit club inconnu au palmarès vierge se nomme Marijan Antolovic, profession gardien de but. A 21 ans, il est international espoir et serait annoncé dans un avenir proche du côté du Stade Rennais, qui se rate rarement dans le recrutement de ses portiers. Du côté du Dinamo, c'est le milieu brésilien Jorge Sammir qui intéresserait le PSG, tandis qu'à Split, le latéral gauche Ivan Strinic est annoncé partant, notamment à Saint-Étienne.

Serbie – Super Liga Srbije


Sans vrai rival (l'Etoile Rouge à la traine), le Partizan Belgrade gagne son troisième championnat d'affilée, terminant même invaincu. L'équipe est emmenée en attaque par un duo performant et exotique : le Brésilien Leo et le globe-trotter sénégalais Lamine Diarra, dont on vous a déjà parlé il y a quelques mois dans le mag. Derrière, le jeune milieu défensif Radosav Petrovic s'est révélé et pourrait partir dès cet été (annoncé notamment au PSG, décidément !).


L'autre révélation de la saison se nomme Dragan Mrdja, joue au Vojvodin Novi Sad et termine très largement en tête au classement des buteurs. Néo-international, il a été présélectionné par Radomir Antic pour la Coupe du Monde.

Roumanie – Liga I


1er le CFR Cluj, 2e Unirea Urziceni, 3e le FC Vaslui. La tendance constatée depuis quelques années maintenant se confirme en Roumanie : les trois historiques clubs de la capitale sont désormais relégués par les nouveaux riches de la province. Le Steaua Bucarest termine 4e, le Dinamo 6e et le Rapid 7e. Pour Cluj, il s'agit seulement de son deuxième titre après celui obtenu en 2007-2008. On reverra donc le club de Transylvanie en C1 la saison prochaine, la Roumanie ayant une place directe attribuée à son champion pour la phase de groupes.


Un joueur s'est particulièrement distingué : Lacina Traoré, 20 ans, 2 mètres, Ivoirien arrivé directement d'Abidjan en 2008. L'attaquant, présélectionné par Eriksson pour l'Afrique du Sud, serait convoité en France par le Stade Rennais.

Bulgarie – TBI A Football Group


Le Litex Lovech décroche le troisième titre de son histoire après ceux de 1998 et 1999. Il devance le CSKA Sofia, qui s'est surtout distingué en changeant quatre fois d'entraîneur depuis un an. Le tenant, le Levski Sofia de Cédric Bardon, n'est que troisième.


A noter que deux Français évoluent chez le nouveau champion : le défenseur Alexandre Barthe, Avignonnais formé à l'ASSE, et surtout Wilfried Niflore. L'ancien joueur de Toulouse, Cannes, Tours et Gueugnon est devenu en deux saisons la star de l'équipe et son atout numéro un en attaque. Avec 19 buts inscrits en 30 journées, il termine meilleur buteur du championnat.

Hongrie – Soproni Liga


Debrecen, adversaire de l'OL en Ligue des Champions cette saison, conserve son titre de justesse (le 5e en six ans). Il le doit notamment aux performances d'un inconnu français originaire d'Ile-de-France, Adamo Coulibaly. S'il n'a jamais percé chez les pros en France, l'attaquant de 28 ans termine meilleur buteur de son club en championnat.


Mais Debrecen n'a pas que cette actu joyeuse à proposer ces jours-ci puisque le club est très sérieusement soupçonné par l'UEFA d'avoir truqué le match de C1 qui l'opposait à la Fiorentina en octobre dernier. Le match s'était terminé sur le score de 4-3 pour les Italiens. Il semblerait que les soupçons soient portés sur des joueurs de Debrecen qui auraient été payés pour lever le pied, afin de permettre à la Fio de l'emporter. Affaire en cours. Une chose est sûr, ça ne va pas améliorer l'image du football local, déjà pas mal sali ces dernières saisons par de moches affaires de corruption et d'hooliganisme.



A lire : A l'Est, quoi de nouveau (Partie 1)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0