Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // C1 1993
  2. // Finale
  3. // OM-Milan (1-0)

À jamais les… deuxièmes

Il y a un quart de siècle, l'OM offrait à la France sa première Ligue des champions. Et sa dernière à ce jour. Qui, dans le paysage footballistique actuel, pourrait succéder aux Marseillais sur le toit de l'Europe ?

Modififié

Le PSG


Depuis 2011 et l'arrivée de QSI, le PSG est censé être programmé pour la Ligue des champions. Censé seulement, car en six campagnes en C1, le club de la capitale n'a jamais passé les quarts. Un plafond de verre plus psychologique que technique quand on considère la qualité de l'effectif parisien. Une preuve cependant que l'argent ne suffit pas à acheter un succès continental, comme l'a prouvé par le passé la victoire de Chelsea après dix années d'essais infructueux sous l'ère Roman Abramovitch. Paris et ses propriétaires qataris ont donc de la marge, et on peut raisonnablement penser qu'à moins d'un renoncement, le champion de France en titre sera à un moment ou un autre champion d'Europe également.



L'AS Monaco


Dernier finaliste (2004) et dernier représentant dans le dernier carré (2017) de la France en Ligue des champions, l'AS Monaco est, ces dernières saisons, l'équipe qui a semblé la plus à l'aise dans la compétition. Moins ambitieux que le PSG, le projet monégasque ne manque pas moins de compétitivité, même si son business model le rend sujet à des cycles marqués. Mais qui sait, si un prochain Kylian Mbappé et toute une génération dorée ne sont pas en route. Grand club formateur et désormais valeur sûre sur le marché des transferts, l'ASM pourrait peut-être faire comme Porto en 2004 lorsque l'hégémonie espagnole se tassera.


L'Olympique lyonnais


Mine de rien, l'OL est depuis 2011 le second club français à avoir remporté la Ligue des champions. Alors certes, il s'agit de l'équipe féminine pour Jean-Michel Aulas, mais il serait injuste de ne pas considérer ce titre avec tout le respect qu'il mérite. Surtout que depuis cette première apothéose, Lyon a claqué quatre nouvelles victoires pour devenir l'équipe la plus titrée du Vieux Continent. Une culture de la gagne qui pourrait indirectement déteindre sur le groupe masculin. On imagine bien que JMA n'aurait pas besoin de cinq trophées, mais d'un seul pour son bonheur.




L'Olympique de Marseille


Et si l'OM se succédait à elle-même ? Pas la saison prochaine, le club phocéen ayant échoué à se qualifier pour la C1, mais dans un futur plus ou moins proche. Frank McCourt a pour ambition que son joujou soit compétitif dans l'épreuve reine du foot européen. Ce qui signifie en toute modestie « pas favori, mais sur un malentendu... » Au vu de sa vraie culture européenne, encore entrevue cette saison en Ligue Europa, l'OM a ce petit quelque chose dans son ADN qui rend les exploits possibles. Alors pourquoi imaginer, avec un développement progressif, que l'OM réussisse un jour une seconde fois là où tous les autres clubs français ont échoué ?


Le Paris FC


Marseille qui gagne la Ligue des champions avant le PSG, cela ferait certainement beaucoup de cheveux blancs dans la crinière de Nasser Al-Khelaïfi. Plus que si c'était l'AS Monaco, voire Lyon qui arrachaient le Graal. Mais l'humiliation ultime pour Paris pourrait, dans l'absolu, venir de son environnement proche. Car depuis quelques années déjà, le Paris FC se voit comme le second club de Ligue 1 à Paris. La montée n'était pas si loin cette année, et appuyée sur une gestion intelligente, pourrait devenir réalité dans deux à trois ans. À partir de là, pourquoi ne pas imaginer une progression exponentielle ? Le Paris FC peut tenter de s'appuyer sur un vivier que le PSG n'exploite pas encore assez – et quand bien même il le ferait, il y aurait assez de perles pour le PFC – et se construire une image de contre-poids « franco-français » à la multinationale PSG. En soi, le projet du Paris FC reste à ce jour une petite utopie, mais parfois, il suffit de quelques étincelles...

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 2 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 4 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 52 Hier à 15:30 Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 9 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 1 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Finnbogason relance l'Islande ! 3 samedi 16 juin Le premier but en Coupe du monde d'Agüero samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 samedi 16 juin Pogba délivre les Bleus 8 samedi 16 juin La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 samedi 16 juin L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1