A.Cayzac : « Le vrai ADN du PSG, c'est Borelli »

Dirigeant historique, président, supporter, actionnaire, amoureux... Alain Cayzac et le Paris-SG, c'est beaucoup de choses à la fois. Beaucoup trop pour une seule vie. Alors que son ouvrage "Le Mister de Paris" vient de sortir (1), le publiciste revient sur sa relation avec le PSG. Son passé, son présent, son avenir.

Pourquoi ce livre ?


C'est Rico (Rizzitelli, l'un des deux auteurs, NDLR) qui m'a contacté. Comme j'avais l'expérience de tout, à la fois dans la publicité, la communication, le sportif, on s'est dit qu'il était peut-être temps de parler du PSG autrement. Si cela n'avait pas été réalisé par des gens de So Foot, je n'aurais pas accepté. Je savais que l'écriture et le traitement seraient différents. On me sollicite souvent pour écrire sur le PSG. Mais là, le projet était ambitieux. On y mêle tout, la publicité, la communication, la politique, mais toujours avec ce lien au club comme fil rouge.

Peut-on définir Alain Cayzac sans parler du PSG ?


Vous savez, je suis du signe du Gémeaux. Comme tous les gens de ce signe, on a cette dualité. Sensible et dur à la fois. Le PSG est un peu comme ça. C'est un animal turbulent. On est partis de ce postulat pour le livre. On a voulu aider à la compréhension du PSG. Expliquer en quoi ce club est unique. Aimé et détesté. Le PSG est difficile à cerner, c'est ce qui le rend si particulier.

Vous avez des points communs avec le club, notamment dans votre parcours professionnel...


Le club a été fondé par des hommes venus du milieu de la publicité et du show business. J'en faisais partie, pour le côté publicité en tout cas. Puis, Canal Plus est arrivé. Un organisme de communication. Les politiques ont également souvent tourné autour du club. En ça, le PSG est plus qu'une simple équipe de football. D'ailleurs, j'en parle comme d'une marque. C'est ma culture de publiciste qui reprend le dessus. J'ai toujours été respectueux des racines. Les marques ont un ADN. Il est souvent dangereux de ne pas respecter cet ADN. C'est pourquoi je suis un inconditionnel du Parc des Princes. Le PSG, c'est au Parc et nulle part ailleurs. Pareil, je reste très attaché aux couleurs, au blason, à la ferveur qu'il y a, qu'il y avait plutôt. Tout changer, c'est ne pas respecter l'imaginaire de la marque.

Avez-vous eu peur que la prise de pouvoir des Qataris nuise à cet ADN ?


Je n'ai jamais été inquiet. D'une, parce que je n'ai jamais rencontré les nouveaux patrons en personne. Je ne suis pas du genre à faire des procès d'intention. De deux, parce que les premières choses qui sont sorties m'ont rassuré. Leonardo par exemple, le Brésilien est chez lui à Paris. Ce genre d'action aide à conserver l'état d'esprit du club. Mais il faut attendre le 30 juin, la période que l'on appelle le closing en finance, pour que la vente soit effective et que l'équipe dirigeante se mette en place avec son cahier des charges. A ce moment-là, on arrêtera les rumeurs et on passera au concret.

Peut-on déterminer une époque du club au cours de laquelle vous vous êtes complètement retrouvé en lui ?


Je m'y suis, globalement, tout le temps retrouvé. C'est peut-être grâce aux dirigeants historiques (Simon Tahar, Charles Talar, Bernard Brochand et Alain Cayzac, NDLR) d'ailleurs. On a souvent été critiqués, mais on a traversé les époques avec le même respect pour la marque. Mais le vrai ADN du PSG, c'est Borelli. Même si je me suis parfaitement retrouvé avec Canal et Colony.

Existe-t-il un joueur-Alain Cayzac ?


J'ai un coup de cœur pour Mamadou Sakho. Je l'ai découvert au tournoi de Saint-Germain, il avait 13 ans. J'ai toujours su qu'il avait ce quelque chose en plus. Il a signé son premier contrat professionnel avec moi. J'en suis fier. Après, le numéro 1 des numéros 1, c'est Safet (Susic).

Peut-on dire que, paradoxalement, votre mandat de Président a été la période la plus délicate de votre relation avec le club ?


C'est en tout cas le souvenir le plus exaltant, le plus passionnant mais aussi le plus dur, c'est vrai. Surtout quand vous êtes confrontés à des événements extérieurs comme la mort d'un supporter après le match de Tel-Aviv. Ma première année à la tête du PSG, c'est le condensé de ce que peut vivre un autre président pendant dix ans. Lors de mon arrivée, on avait trente-deux joueurs sous contrat. De nombreux garçons étaient en fin de carrière. Forcément, l'actif joueur n'est pas énorme dans ce cas-là. A cela, il fallait ajouter la trésorerie qui était ce qu'elle était. Vous obtenez le plus gros transfert à six millions d'euros pour Zoumana Camara. Quand en plus, vous flirtez avec la relégation pendant deux années de suite... Oui, c'était très dur physiquement et nerveusement.

A l'époque, on disait pourtant qu'avec Alain Cayzac président et Paul Le Guen comme entraîneur, si le club n'y arrivait pas là, il n'y arriverait jamais...


C'est exactement les mots des supporters. Ça responsabilise quand on vous dit ça. On m'a souvent taxé d'être un président-supporter. Mais je n'oublie pas l'apport des fans historiques dans mon mandat. Quand j'ai réclamé l'union sacrée pour sauver le club, ils ont répondu présents. Ils m'ont toujours réconforté.

Pourtant, lorsque vous gagnez la Coupe de la Ligue, les supporters ne vous ont pas aidé avec la banderole sur les Ch'tis...


Je n'ai pas eu de pot (rires). Le seul moment un peu sympa de la saison, je n'ai pas pu en profiter. J'ai passé mon temps à parler de la banderole et à aucun moment du match.

Depuis votre départ, quels rapports entretenez-vous avec le PSG ?


Je siégeais toujours au conseil d'administration du club. Ainsi que dans la holding. J'ai œuvré, à ma manière, pour la venue d'Antoine Kombouaré. J'ai notamment eu un rôle de petit télégraphiste entre Sébastien Bazin et Robin Leproux durant les négociations. Mais je ne suis jamais descendu dans le vestiaire depuis mon départ. Ce n'est plus ma place.

Comment avez-vous accueilli la nouvelle de l'arrivée des Qataris ?


J'étais soulagé. Car il fallait trouver une nouvelle solution après le mandat de Colony. Comme tout le monde, je suis curieux de voir comment ils vont gérer ça, mais je n'en sais pas plus. Mine de rien, le club a été vendu, désendetté, avec un centre de formation et un actif de joueurs important. Les jeunes ont des résultats probants, l'équipe fanion tient la route. En cinq ans, sportivement, Colony a fait son travail. C'était une période de transition mais nécessaire. Maintenant, il s'agit de faire passer le club à la vitesse supérieure.

Quel avenir voyez-vous ?


Je suis d'un naturel optimiste. Aujourd'hui, je n'ai donc pas de raison d'être pessimiste. Quand on aime le PSG, on ne peut que se réjouir d'avoir des moyens. La cerise sur le gâteau serait de voir revenir les supporters historiques au Parc. Ils font partie de l'ADN du club. Je sais que plus rien ne sera comme avant, mais ça serait génial. L'autre avantage, c'est qu'actuellement, je ne m'attends pas à une catastrophe quand je lis ce qui concerne le club dans la presse. Même si avec les Gémeaux, on peut s'attendre à tout.

1 - Le Mister de Paris, par Rico Rizzitelli et Damien Jeannès. Éditions Hugo & Cie, 17,95€. Paru depuis le 1er juin 2011.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Tu peux toujours rêver pour voir revenir les "supporters historiques" comme tu dis, au parc des princes.
Honte à vous bande d'hypocrites qui connaissiez les problèmes, ont fermé les yeux dessus et viennent faire la leçon maintenant en ayant lâchement abandonné ceux qui soutenaient le psg alors qu'il allait descendre en d2
cher opportuniste souviens toi bien de tout ce que tu nous disais à l'époque...

quelle vaste blague, t'as la langue de bois et la traitrise dans ton adn ouais. le manque de courage à l'époque qui continue encore aujourd'hui dans ce club de danseuses semble vraiment faire partie de son adn.

va lécher les boules de sarkortefeux toi le "publiciste de gauche" (mon cul)

Vergogna!!!!
Y a plus de ferveur cher alain, que des consommateurs.

merci pour tout couille molle.

signé : un barbare capuché direct du virage auteuil là où "les blancs ne rentraient pas" (dixit les experts es parc des princes aujourd'hui à la baguette)

ceux qui ont vraiment dénoncé le racisme latent et l'ont combattu ont été les premiers dégagés et abandonnés

merci alain pour ça, merci pour nos groupes, merci pour tout, la lacheté ça a toujours payé malheureusement.

et l'itw le bouscule pas assez, ça va les papys de nos jours ont le viagra tout ça faut pas trop les épargner comme ça, il vient de la pub y a des trucs pour avoir la pêche dans ce milieu. il allait pas clamser le pauvre
Je commente jamais jamais mais la tu m as tué (surtout le dernier paragraphe)!

Cayzac c est comme les autres dirigeants, "supporter" du club ou pas:
Tout pour l argent et une hypocrisie quand on parle de "supporter historique" car certain ça fait lgtmps qu ils auraient du se faire tej au lieu de ca, tous les présidents les ont laissés faire et même avantagés!
@Palabalaille C'est exactement ça : couille molle. Le mec qui bien-sûr APRES sa démission et après nous avoir foutu dans la merde (avec couille molle N°2 : Le Guen) ose dire qu'il pensait à Mourinho ou Houiller (sic) pour nous sortir de notre saison catastrophique en 2007-08...
nb : La mention du "sic" veut bien dire que le choix de Houiller aurait été une belle erreur lol (quoique meilleur que LeGuen)
Demago de merde qui se prend pour borelli et qui fait vibrer la corde "club de mon coeur" a chaque fois qu il l ouvre alors qu il n a rien apporte ni fait de bien au psg
Hier à 13:39 Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 36
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 32
dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 28 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25
À lire ensuite
Chelsea se paye une Villas