En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // La pépite du week-end
  2. //
  3. //

91 degrés Kelvin

Il y a plusieurs façons d'entrer dans l'histoire. Le Brésilien Kelvin, 19 ans, a choisi d'y entrer par la grande porte. Son but, inscrit à la 91e minute du Clásico contre Benfica, offre pratiquement le titre au FC Porto. Extraordinaire.

Modififié
Cela tient parfois à peu de choses, une carrière. Samedi 4 mai, Kelvin Mateus de Oliveira, plus connu sous le nom de Kelvin, est aligné à la pointe de l'attaque du FC Porto. Mais pas le FC Porto des grands. Le FC Porto II, en deuxième division portugaise. Kelvin marque à la 40e minute, mais derrière, Porto II perd 2-1. Un match à oublier, dans une saison à oublier pour la réserve portiste, modeste 12e de D2. Quelques jours plus tard, Vítor Pereira l'appelle pour être dans le groupe qui affrontera Benfica, lors du match au sommet de Liga Sagres. Kelvin, 19 ans, 150 minutes en première division cette saison, prend donc sagement place sur le banc. À la 19e minute, il assiste désemparé à l'ouverture du score d'un autre Brésilien, Lima. Un but qui offre virtuellement le titre à Benfica. Sept minutes plus tard, Maxi Pereira marque contre son camp. 1-1. Deux points séparent à nouveau Benfica de son dauphin bleu et blanc.

La situation ne se débloque pas. Benfica vogue tranquillement vers un nul qui va pratiquement lui assurer le titre. À dix minutes du terme, Vítor Pereira demande à Kelvin d'enlever son survêtement. Le joueur entre à la place de Lucho. Alors que le stade du Dragon n'y croit plus, à la 91e minute, première des quatre minutes de temps additionnel, Kelvin décoche une frappe soudaine du gauche à l'entrée de la surface. Artur Moraes se détend, mais ne peut empêcher le ballon d'entrer. C'est le but de la victoire, et le but qui permet à Porto de passer devant Benfica, pour être seul en tête du classement, pour la première fois de la saison. Le stade du Dragon est à deux doigts de s'écrouler. À 19 ans, Kelvin est déjà dans l'histoire.

Un tour à Rio Ave

Pour le jeune milieu de terrain offensif, il va être difficile de redescendre sur terre après un tel exploit. D'autant que pour lui, la saison n'est pas terminée. La semaine prochaine, Porto se déplacera chez le troisième du classement, Paços de Ferreira, déjà assuré de terminer troisième et donc de disputer le tour préliminaire de la C1. Dans le même temps, Porto II se déplace chez Naval 1° de Maio, qui a déjà assuré son maintien en D2. Après avoir quasiment offert un titre inespéré à Porto, on voit mal comment Victor Pereira pourrait ne pas convoquer son jeune Brésilien, et le laisser disputer un inutile match de fin de saison de deuxième division. Ce but contre Benfica pourrait effectivement changer radicalement le cours de la carrière du joueur, qui pourrait passer de simple réserviste à nouvelle idole du peuple portiste. Il faut dire que les dirigeants de Porto n'ont pas hésité à débourser 2,5 millions d'euros pour le faire venir du Brésil en 2011, alors que le joueur n'était âgé que de 17 ans.

Arrivé au Portugal lors de l'été 2011, il est immédiatement prêté à Rio Ave, en compagnie de l'autre promesse, Christian Atsu. La saison de Rio Ave est toutefois compliquée. Le club termine 14e, juste en dehors de la zone de relégation. Kelvin, pour sa part, dispute 22 matchs de championnat, mais ne parvient pas à marquer le moindre but. Un four ? Pas vraiment, car ses prestations ont, dans l'ensemble, été bonnes. Porto décide de le récupérer, et de le faire mûrir avec la réserve. Vítor Pereira, l'entraîneur de Porto, ne mise pas sur lui, mais lui fait tout de même goûter aux joies de la Liga Sagres à quelques reprises, histoire de le tester. 45 minutes par ci, 19 par là. Le 8 avril dernier, il inscrit enfin son premier but en D1. Entré à un quart d'heure du terme contre Braga, alors que le score est de 1-1, il score à la 83e minute le but de la victoire, et s'offre même un doublé à la 86e. Déjà, en quelque sorte, les répétitions générales du fol exploit contre Benfica.

Twitter et des photos de kéké


Finalement, le fait que le titre soit potentiellement offert par un joueur de 19 ans est tout un symbole. Kelvin a été repéré par les émissaires portistes alors qu'il évoluait en deuxième division brésilienne, à Paraná. Enième preuve du fabuleux flair des recruteurs du club portugais. Du côté de Porto, on a pourtant eu des doutes quant au véritable potentiel du joueur. De fait, depuis son arrivée au Portugal, Kelvin s'était surtout fait remarquer pour ses photos prises dans son miroir avec son portable, casquette à l'envers ou toute crête déployée, et postées sur Facebook et Twitter. Les supporters portistes étaient même sceptiques : à part devant son ordinateur en train de tweeter, où était donc le petit milieu de terrain rapide et technique doté d'une grosse frappe du gauche qu'on leur avait promis ?

Depuis samedi soir, ils ont la réponse. La frappe du gauche est là, bien là, et elle devrait même permettre à Porto d'être sacré champion du Portugal pour la troisième fois d'affilée. Pinto da Costa, qui n'a jamais caché que Kelvin était l'un de ses chouchous, obtient enfin gain de cause auprès de tous. Kelvin fêtera ses 20 ans dans un mois. Nul doute que de nombreux clubs tenteront de se l'accaparer cet été, avant qu'il ne coûte 20 millions d'euros. S'il reste à Porto, Vítor Pereira devra, forcément, le valoriser et lui donner plus d'importance qu'il ne l'a fait cette saison. De toute façon, Kelvin a désormais le soutien du peuple. Il ne pourrait en être autrement, lorsque l'on a ôté le titre des mains de l'ennemi juré.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 19 il y a 8 heures Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 30 il y a 10 heures Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40 dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 166