1. //
  2. // Cinéma
  3. // Les Apaches

« 90% des jeunes en Corse suivent le SC Bastia »

Présent au Festival du film de Lama, Les Apaches est le dernier film de Thierry de Peretti. L’histoire de jeunes des quartiers qui cambriolent la luxueuse villa d’un couple de continentaux. Un film très loin des clichés et de l’image de carte postale de la Corse. Forcément, Thierry de Peretti et deux de ses acteurs s’intéressent au foot insulaire. Accoudés au comptoir devant une pression, ils parlent querelles de clocher, Chahir Belghazouani et Manuel Valls. Ou la rencontre de supporters du Sporting, de l’ACA… et même du CAB.

Modififié
290 21
C’est possible de faire un film sur la Corse sans armes ?
Thierry De Peretti : Oui… Bien sûr… Ensuite, paradoxalement, la Corse est un des seuls endroits où l’on peut sortir une arme sans que cela ne fasse « film de genre » . Je ne dis pas qu’il faut sortir des armes, mais comme dans des films américains, des films où il y a la possibilité d’un danger… Ce n’est pas dans le Massif Central que ce serait pareil… Quoique, c’est chaud, le Massif Central.

Et c’est possible de faire un film sur la Corse sans évoquer le foot ?
Aziz El Hadachi : Impossible.
TdP : Si, quand même, tout est possible… Dans le film, il y a juste une casquette, et un fanion du Sporting dans une voiture, mais qui n’apparaît que dans un teaser. Je prends des choses du réel, François-Joseph Culioli avait une casquette « Uniti » , on l’utilise. Puis je trouve toujours marrant l’engouement pour Bastia, venant du Sud.
Henri-Noël Tabary : Mais l’ACA n’a jamais été au niveau de Bastia. Maintenant, vous tâtonnez gentiment, mais bon.
TdP : Le foot est entaché en Corse… Surtout Bastia.
HNT : Tu plaisantes ? Et l’ACA ? On parle du club entier.

Et toi, Aziz, il paraît que tu es pour le CA Bastia ? C’est rare…
A : Oui franchement, maintenant je préfère le CAB que le Sporting. Je les ai découverts l’an dernier, en National, c’est franchement un bon club. J’ai commencé à les suivre, ils étaient sixièmes au classement, et j’ai senti un truc. C’était beau quand ils sont montés.
HNT : Oui, donc tu es pour eux parce qu’ils sont montés… C’est n’importe quoi. Je me souviens, j’avais six ou sept ans, je vivais pour le SCB. Mon oncle montait tout le temps voir les matchs. Ensuite, ils sont descendus en Ligue 2, les trois quarts n’en parlaient plus, et maintenant qu’ils sont remontés… Les vrais supporters sont là du début à la fin. Ensuite, moi, j’étais à Paris, mais j’ai toujours suivi le SCB. Comme 90% des jeunes en Corse d’ailleurs… Ensuite il y en a qui sont pour l’ACA, comme ça, du néant…
A : Et dans le Sud, beaucoup sont pour l’OM, je ne comprends pas pourquoi.
HNT : Dans le Sud, c’est Milan, l’OM et entre Bastia ou Ajaccio. Le Milan parce que l’Italie, Berlusconi, tout ça, ça plaît.
A : Non, tous ceux qui sont pour le Milan, ce sont des Sardes ! C’est tout. Ce ne sont pas des Corses. Moi, je préfère l’Inter de toute façon, et du coup, Liverpool. Tu le sais…

Thierry, vous aviez huit ans lors de l’épopée européenne de 1978. Des souvenirs ?
TdP : Oh ben oui, la fête dans les rues d'Ajaccio, tout ça. Mais je me souviens mieux de la Coupe de France (remportée par Bastia en 1981, NDLR). J’étais avec mon oncle, mon cousin germain, tout le monde dans les voitures sur le Cour Napoléon. C’était très joyeux. Mais oui, le 7-2, Bastia-Eindhoven, quand tu es enfant, c’est tragique.

Aziz et Henry-Noël, vous venez de Porto Vecchio. Là-bas, l’idole, c’est toujours Claude Papi ?
A : Oui, il y a toujours une journée en sa mémoire, tous les ans.
HNT : Et le stade porte son nom. Puis il y a cette légende, on dit toujours que s’il n’y avait pas eu Platini, Papi aurait été titulaire. Une histoire qu’on raconte partout en Corse sûrement.. Quand tu es petit, tout le monde vit pour lui. Enfin quand nous, on était petits, tout le monde vivait pour Penneteau…

Lorsqu’il y a 5 expulsés pour un derby et des affrontements en tribunes, c’est symptomatique de l’état de violence en Corse que vous dépeignez dans le film ?
TdP : Mais il y a un clivage de villes qui revient. Ça avait disparu. Tous les « pinz » (ou pinzuti, les continentaux en Corse, NDLR) te demandent si on ne s’aime pas entre Bastia et Ajaccio, alors qu’on s’en fout. Et là, les derbys ont réactivé ça. Mais j’aime bien en fait. Quand tu montes d’Ajaccio et que sur la route tu vois des «  ACA = Gaulois » , «  Bienvenue en Corse  » sur le pont vers Corte, c’est drôle ! C’est presque bon enfant. Je suis un grand fan d’Ajaccio, de la ville en général, Bastia c’est un village à côté. Si tu compares le foot, tu compares tout. Les meilleurs endroits pour sortir, la meilleure mentalité… Ça a réactivé une rivalité plus large.
A : Arrête, Ajaccio fait pas le poids. Je suis du Sud, mais je préfère Bastia à Ajaccio. Je suis rentré dans des bars à Ajaccio, tout le monde m’a « zyeuté » de A à Z (regarder de travers, NDLR). J’ai dû marcher les yeux par terre ! Demande à mon collègue là-bas, on était trois. Plus jamais je ne retourne là-bas. À Bastia moins, beaucoup moins.

Du coup, Manuel Valls a raison, « la violence est inhérente à la culture corse » ?
TdP : Mais vas-y, qu’il commence à travailler, Manuel Valls. Après il pourra parler. Comme tous les ministres de l’Intérieur successifs, il le sait, c’est une grenade dégoupillée, la Corse. On veut faire plaisir au bon peuple de France. « Les gens doivent parler » , ça veut dire que la rue doit se substituer à la Justice. Manuel Valls fait l’imbécile. Il fait des déclarations choc, dangereuses, mais il sait ce qu’il fait. Mais il y aussi un manque de rigueur sur la question corse, il n’est pas sérieux, c’est un clown, Manuel Valls.
HNT : Oui, il dit ce que certains veulent entendre. Et il s’en fout. « Ils sont 300 000, ils vont pas nous casser les couilles. »
TdP : Et il te ressort tous les clichés sur la population coupable, l’omerta. S’il y a bien un endroit où l’omerta n’existe pas, c’est en Corse. Tout le monde ne fait que parler, mais personne ne sait rien.

Dans le film, vous utilisez de la musique de jeunes corses, Le Disko. L’essor d’une scène techno corse, d’un cinéma corse, ça va de pair avec la bonne santé du football insulaire ?
TdP : Ah ! Peut-être. C’est une très bonne hypothèse. En tout cas, la musique électronique corse va très bien. J’ai écouté plein de trucs, pas seulement Le Disko. High Angle Shot, Les Petits Pilous, OK Press. Mon prochain film, qu’on est en train de produire, s’appelle Le fan de base. C’est un jeune d’Ajaccio qui travaille à la mairie comme un crevard et qui décide de dépenser tout son salaire pour voir un match de Manchester United, dont il est fan. J’aimerais bien que ce soit un groupe corse qui fasse la BO.

On se rappellera à ce moment-là. Sinon, vous êtes allés voir des matchs l’an dernier ? Quel bilan de la saison ?
HNT : Je ne comprends pas tous les départs récents. Enfin, ils partent pour rien, tu ne fais pas de blé avec ça. On s’est toujours fait niquer sur les transferts. Regarde Penneteau, il était au sommet, Arsenal et le PSG dessus, ils ne l’ont pas vendu et il a fini à Valenciennes. Ça devait être le gardien de l’équipe de France. Il est perdu là-haut. Thauvin pareil, un scandale, on perd six millions dessus...

Beaucoup de Corses ont signé cette année. C’est une fierté ? Un plus ?
HNT : Oui, mais il faudrait en sortir des jeunes.
TdP : Ah ! Cela me fait penser que dans la première version du scénario, j’avais fait une scène avec Chahir (Belghazouani, de l’AC Ajaccio, NDLR). Un immense joueur de Porto Vecchio quand même. Dans la scène, les quatre jeunes arrivaient au quartier et Chahir débarquait avec son manager dire bonjour à ses amis. Eux, ils étaient là comme des crevards «  Ouais, Chahir c’est vrai que tu sors avec machin ? » tout ça. C’était hyper drôle. On a dû la couper, dommage. Ils étaient hyper jaloux, super vénères.



Propos recueillis par Thomas Andrei, à Lama
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

cerveau-gauche Niveau : Loisir
ça me fait marrer à chaque fois que j'entends des corses parler, ils dénoncent officiellement les clichés fait à leur encontre, mais officieusement, ils en jouent et en sont fiers, parce que ça fait classe d'être un rebelle et un bandit.

Eh les corses, votre île c'est pas brooklyn... personne n'a peur de vous à part TF1
Très franchement, les clichés, ça casse les couilles. Ceux qui en jouent ne servent à rien. Aller sur le Continent et entendre "ah t'es corse? Me pose pas une bombe hein! *éclat de rire bien gras* " c'est lourd, et stigmatisant.
Bon entretien, ceci dit. J'ai bien aimé le passage sur Valls le faux justicier d'la France.
Message posté par cerveau-gauche
ça me fait marrer à chaque fois que j'entends des corses parler, ils dénoncent officiellement les clichés fait à leur encontre, mais officieusement, ils en jouent et en sont fiers, parce que ça fait classe d'être un rebelle et un bandit.

Eh les corses, votre île c'est pas brooklyn... personne n'a peur de vous à part TF1


moi aussi j'ai peur de personne derrière mon écran ;-)
Mark Renton Niveau : CFA2
Message posté par cerveau-gauche
ça me fait marrer à chaque fois que j'entends des corses parler, ils dénoncent officiellement les clichés fait à leur encontre, mais officieusement, ils en jouent et en sont fiers, parce que ça fait classe d'être un rebelle et un bandit.

Eh les corses, votre île c'est pas brooklyn... personne n'a peur de vous à part TF1


Je savais pas que ça faisait si peur que ça... Brooklyn.
Alors ca mon gars, c'est facile de parler... J'peux te dire qu'a Ajaccio faut faire gaaffe ou tu mets les pieds, si tu suis le courant ca va mais vaut mieux pas s'éloigner!
Et Calvi c'est chaud, entre les corses et les légios la température monte très vite, d'ailleurs on étais interdits dans la plupart des bars de la ville, les bastons sont fréquentes, et j'ai déja vu sortir les armes, bon ca a pas tiré, ils sont pas fous chatouiller le 2ème Rep ca va leur buter des gars c'est s'exposer a de très dangereuses représailles, bref c'est pas les coins les plus tranquilles même si le décor est splendide et la chère est bonne, (et la chair de la Lorena;) )

maintenant traverser la Corse a pince c'est vraiment surper beau, et généralement on te fera pas chier!

Ceci dit c'est vrai partout; tant que tu reste à la plage ca va, mais va faire chier des catalans dans leur montagnes, tu risques une bonne branlée, c'est la montagne qui fait ca, ca rend rude!
Ils sont encore plus cons que les français, les corses. Je le sais, pour être un peu des deux. Mais au moins, ils ne pratiquent pas l'autoapitoiement.
Nicolasouedec3 Niveau : Loisir
Aziz El Hadachi ? Corse?!
Note : 1
Une scène avec Chahir Belga ?

Ca lui a pas servi de leçon de se faire virer de Strasbourg pour avoir joué dans un clip de rap de mauvais goût avec le logo du club reconnaissable (sans autorisation bien entendu) ?
@cerveau-gauche

ou tu es un gros courageux limite inconscient ou alors tu connais mal le contexte corse,si tu crois que tu peux arriver la-bas en terrain conquis et te la péter avec les locaux tu risques vite de revenir à la réalité.
tu les vois vite arriver ce genre de mecs, c'est toujours marrant. Ils font leur peteux pcq ils arrivent à la "campagne", font leurs malins en boite et finissent le nez en sang :)
En réponse a Bofbof2004 : Je suis un ami proche de Chahir, en attendant lui il joue en Ligue 1, pendant que ton petit club de Strasbourg est en train de couler en CFA ou je ne sais où, bis mon pote supporte bien Strasbourg :)
cerveau-gauche Niveau : Loisir
bon les gars, maxmed15, stef 13, je vais vous répondre juste un petit truc, en fait mes parents sont originaires de deux pays des balkans, ma mère du monténégro qui sors de 10 ans de guerre, et mon père d'Albanie, donc tu vois moi les corses j'en mange un au petit dèj tous les matins.

et pour ceux qui accusent les gens d'être courageux que derrière un écran sans connaître la vie de l'intéressé ni même si cette personne est déjà allée en corse (j'y suis allé 2 fois, et qu'est ce que jme chiais dessus....), c'est des gens qui font seulement peur aux continentaux qui sortent jamais de leur salon.
Le problème c est pas d ou tu viens... On est pas la pour juger, c est ton commentaire un peu ridicule de francilien qui fait moi me fait marrer!
La qualité d un homme n est pas que dans l origine de ses parents... Manges ce que tu veux au petit dej, mais change de régime, me corse finira par te bousiller l intestin!
Ton commentaire de je connais tout alors que tu n es pas au courant de l histoire de la Corse... Ça me fait "marrer"
CuscenzaResistenza Niveau : Loisir
Message posté par cerveau-gauche
bon les gars, maxmed15, stef 13, je vais vous répondre juste un petit truc, en fait mes parents sont originaires de deux pays des balkans, ma mère du monténégro qui sors de 10 ans de guerre, et mon père d'Albanie, donc tu vois moi les corses j'en mange un au petit dèj tous les matins.

et pour ceux qui accusent les gens d'être courageux que derrière un écran sans connaître la vie de l'intéressé ni même si cette personne est déjà allée en corse (j'y suis allé 2 fois, et qu'est ce que jme chiais dessus....), c'est des gens qui font seulement peur aux continentaux qui sortent jamais de leur salon.


C'est fou, ce discours je l'ai entendu des centaines de fois... A qui avait grandi au bled et mangé des pierres toutes sa vie, à qui était soudanais et avait connu la guerre, à qui était napolitain et égorgeait des gens depuis ses 8 ans...
Et puis au bout d'un moment ils se retrouvaient tous au bout d'un canon de 12 et bizarrement leurs origines couillues disparaissaient en même temps que leur grande gueule.
En 25 ans j'ai JAMAIS vu un Corse se faire mettre à l'amende par des étrangers en Corse (et même ailleurs, demande à Farid Berrhama dit "le rôtisseur").
Alors mon petit Gengis Khan, fais bien ton pitre derrière ton écran et si le coeur t'en dit viens jouer au plus fort en Corse avec tes origines monténégrines et albanaises (wahou, j'en tremble rien que d'en parler). Et tu verras, la seule chose que tu boufferas au petit dej c'est de la chevrotine.
cerveau-gauche Niveau : Loisir
t'es drôle mon petit t'es très drôle, je te le répète, la corse c'est pas le kosovo... à part mettre des bombes à eau dans la villa de christian clavier et bomber du torse en parlant avec une voix grave dans les interviews d'enquête exclusive, jvois pas en quoi vous êtes dangereux.

j'ai jamais mangé de pierres, j'ai grandis en région parisienne et je retourne dans mes pays d'origine dès que j'en ai l'occasion, où la bas se passe de vrais histoires sordides et où chaque adolescent a plus de vécu que tous les corses réunis.

me faites pas rire avec vos "bousiller l'intestin", "calibre 12 sur la tempe", "chevrotine" et tes histoires de rôtisserie, une fois de plus des ramassis de cliché. Je suis allé en Corse et j'ai jamais vu des gens aussi gentils, et aucunement je n'ai prétendu vouloir mettre quiconque à l'amende, mais il faudrait un jour que vous vous rendiez compte que jouer aux durs, ça vous va pas, vous êtes ridicules.

Un peuple qu'a pas connu la guerre, ni la famine ni rien du tout, avec votre fausse fierté hilarante.

PS: Les touristes pissent sur Jean-Michel Rossi
Un peuple qui n'a jamais connu la guerre???
Renseigne toi un peu sur l'Histoire de la Corse...
On ne te parle pas de gens gentils/mechant, avec ou sans corones... Les gens en Corse sont acceuillant, sauf si tu leur chie dessus, lorsque tu auras compris, que le peuple Corse ne cherche pas à faire le fiero du coin, mais juste qu'il demande un peu de respect par rapport à son histoire qui est bien différentes de tout le reste de la France, alors tu auras enfin compris que le but de mon intervention n'est pas de suivre la masse grouillantes des généralités sur les corses sont des fous furieux, des dangeureux, les basques des terroristes et les bretons des soulards...

Par contre j'avais bien raison sur tes origines franciliennes... le microcosme parisien!
Note : 1
Message posté par Rhazou9
En réponse a Bofbof2004 : Je suis un ami proche de Chahir, en attendant lui il joue en Ligue 1, pendant que ton petit club de Strasbourg est en train de couler en CFA ou je ne sais où, bis mon pote supporte bien Strasbourg :)


Strasbourg est en national. Ils viennent de faire deux montées successives.

Sinon, bonne chance à ton "ami", ou qu'il soit, mais pas quoi qu'il fasse.
C'est quand même affligeant que la fierté que vous ressortez de vos origines (corses, balkaniques ou autres) s'exprime en termes de chevrotine
Salut cerveau-gauche.

Ça fait des années que je consulte ce site et que je lis les commentaires avec un intérêt presque aussi grand que les articles. Ils sont souvent drôles, parfois instructifs et l'envie de participer à un débat de qualité sur le jeu du Milan m'a souvent traversé l'esprit. Au final, c'est en voyant tes commentaires idiots sur la corse que je me suis inscrit. Comme quoi, la vie...

J'ai cru comprendre en te lisant que tu connaissais extrêmement bien notre région grâce à tes nombreuses heures devant ta télé, en région parisienne (au passage, TF1 et enquête exclusive, belles références, j'applaudis).
Tu es venu deux fois, aussi. Ton ouverture d'esprit et ton envie de profiter de la culture, de l'hospitalité et de tout ce qui fait la fierté des Corses ont du rendre tes séjours très productifs. Alors laisse moi te dire, ô grand intelligent que tu es : si je vais en Albanie ou au Monténégro ou dans n'importe quel autre pays, j'y vais pas pour me dire "je suis Corse, j'ai pas peur des ces types, je suis un furieux". Pourtant moi aussi j'en ai vu, des putain de reportages sur ton pays ! Et quand j'y irai, j'aimerais m'ouvrir un peu à ce qui fait la vraie fierté des Albanais ou des Monténégrains qui vivent pas en région parisienne. Et tu sais quoi ? Je parie que c'est pas la guerre leur fierté, ni la violence.

Tout ça pour te dire, cher ami, que oui on est fiers, que oui on se défend, mais peut être qu'il y a des raisons à ça. Et que oui, albanais ou pas si tu viens nous faire chier tu auras des emmerdes. MAIS que si tu viens chez nous avec une attitude un peu plus positive que celle du conquérent à la mord moi le noeud, les gens seront peut-être même gentils avec toi.

Quand à l'article, il y a de l'humour dans les propos des interviewés, de la finesse, toussa. Mais ça, ton cerveau malade ne te permettait peut-être pas de le déceler.

Allez, et envoie moi un message quand tu reviens sur notre île... Je me ferai un plaisir de t'accueillir, avec... ou sans chevrotine ;-)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
290 21