760 000 euros pour la Guinée-équatoriale

Modififié
1 0
Le fils du président Obiang, Teodorin pressenti pour prendre la suite de son père à la tête de la Guinée Equatoriale a été enchanté par les performances du Nzalang national après le premier tour de la CAN.

Du coup celui que le New York Times présentait en 2004 comme un producteur de rap et un bon vivant, féru de Lamborghinis et de voyages à Hollywood a décidé d'offrir une prime de 760 000 euros à la sélection.

Problème, l'argent offert par Teodorin, proviendrait d'extorsion et de détournement de fonds publics donc il tirerait l'essentiel de son patrimoine de près de 80 millions d'euros selon le Guardian.

Le roitelet a nié en affirmant qu'il s'agissait d'un geste personnel et pas de l'argent de l'Etat, en affirmant ensuite: "J'ai été très chanceux dans mes affaires, j'aime vivre aisément".

Présidence héréditaire, dirigeants multimillionnaires et mégalomanes, propagande officielle et presse muselée, la Guinée Equatoriale est un beau pays. AJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 0