Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // En partenariat avec The Football Business Academy

7 bonnes raisons de tout plaquer pour se lancer dans le business du foot

Qu’est-ce que tu as fait de tes rêves ? N’entends-tu pas hurler, au fond de toi, l’enfant qui rêvait de faire carrière dans le monde du football ? Crois-tu qu’il serait fier, aujourd’hui, en te voyant vendre des photocopieurs-75 pages-par-minute-le-meilleur-de-l’impression-pour-votre-entreprise ? Et pourtant, il n’est pas trop tard pour reprendre le contrôle, et vivre enfin de ta passion. Voici en tout cas 7 bonnes raisons de tout envoyer valser et de te lancer dans le business du foot.

Modififié

1. Parce que tu es nul(le) au foot


Autant se rendre à l’évidence : tu es une véritable calamité balle au pied. Tu adores le foot, mais c’est un amour à sens unique. Tu as joué au foot pendant toute ton enfance, et malgré toute ta bonne volonté et des litres de sueur versés, c’est comme si tu jouais avec une paire de sabots en bois aux pieds. Toujours le dernier choisi quand tes petits camarades composaient leurs équipes, toujours sur le banc depuis ta première licence en débutants, toujours désigné pour entraîner le gardien avant les matchs pendant que les autres s’échauffaient pour de vrai... À force de voir des matchs sur la touche, ça a fini par te donner des idées. Et pour te tenir le plus éloigné possible du ballon, tes coéquipiers t’ont régulièrement encouragé : « Mais oui, c’est une super idée, de devenir dirigeant ! Ou arbitre ! Ou agent de joueur ! N’importe quoi du moment que tu ne t’approches pas trop du terrain ! » C’est beau, la solidarité. Du coup, te lancer dans le business du foot, ce serait aussi l’occasion pour toi de te venger de ce monde qui s’est toujours refusé à toi. Le foot, il y a ceux qui le pratiquent, et il y a ceux qui le font.


2. Parce que tu passes déjà l’essentiel de ton temps à mater du foot, autant être payé pour ça, non ?


Le foot, c’est déjà toute ta vie. Tu t’es abonné à Canal, à beIN Sports, à Eurosport et à SFR pour être sûr de ne louper aucun match, tu reçois des notifications toute la journée pour te tenir informé de la moindre rumeur de transfert ( « Quoi ?! Joachim Löw pourrait débarquer au Bayern en 2019 ? » ), tu es capable de rester éveillé devant un Orléans-Quevilly Rouen Métropole, ou de veiller jusqu’à 3 heures du mat’ pour mater un petit Grêmio-Cruzeiro, tu peux réciter de tête les statistiques en carrière, saison par saison, de chaque attaquant d’Europe, bref, tu es celui à qui on répète quotidiennement « Tu nous saoules, avec ton foot ! » Tu y consacres tellement de temps et d’énergie qu’il serait logique que ça te rapporte un peu de blé, non ? Allez, c’est le moment de faire le grand saut, tu ne vas tout de même pas vendre des photocopieurs toute ta vie et attendre les pauses café pour parler de foot quand ton rêve, à toi, c’est de travailler dans le foot, si ?




3. Parce que Bernard Tapie est ton héros.


Quand tu l’as vu débarquer à l’OM, ça a été tout de suite le coup de foudre. D’ailleurs, jusqu’à ton adolescence, quand on te demandait ce que tu voulais faire quand tu serais grand, tu répondais invariablement « Bernard Tapie » . Nanard, à tes yeux, c’est la définition de la classe : le mec rachète l’Olympique de Marseille pour 1 franc symbolique, et en deux temps trois mouvements il te monte une équipe capable de jouer deux finales de Coupe d’Europe en 3 ans, composée de génies qui font rêver toute l’Europe, avec Waddle, Canto, Papin, Boli, Desailly, Pelé, etc. Et Nanard, il fait pas tout ça discrètement, planqué dans son bureau, pour éviter d’être dans la lumière. Non, non, très peu pour lui : Nanard, il est là, sous les spotlights, et il s’arrête jamais de brailler, il ne recule jamais devant une embrouille, et tant pis si ça lui cause parfois quelques problèmes. Nanard, il fait tout ce qu’il veut, et il s’en fout pas mal de ce que les autres en pensent. Nanard, s’il a envie de faire du théâtre, bah il fait du théâtre. S’il a envie de devenir ministre, bah il devient ministre. Au fond, on a tous un Nanard en soi, qui veut juste réaliser tous ses rêves.



4. Parce que tu as mené Chambly en finale de Ligue des champions sur Football Manager


La gestion d’un club, ça te connaît. Ça fait bientôt 20 ans que tu joues à Football Manager, d’ailleurs quand tu as commencé, ça s’appelait encore L’Entraîneur, et tu as déjà été à la tête des plus grands clubs de la planète : la Berrichonne de Châteauroux, championne de France indétrônable entre 2024 et 2031, Blackpool, sur le trône d’Angleterre dès ta 3e saison, et bien évidemment, le FC Chambly Oise, la nouvelle Mecque du football européen, que tu as mené du National jusqu’en finale de la Ligue des champions (contre Manchester United, qui s’est imposé 2-1). Bref, tu as un CV de dirigeant long comme le bras. La gestion des finances, la mise en place d’un réseau de scouts, le développement d’une stratégie sur le long terme, tout cela n’a plus aucun secret pour toi. Le business du foot, tu en connais déjà toutes les subtilités, et d’ailleurs tu as déjà une idée derrière la tête que tu pourras mettre en place dès que tu auras signé dans un vrai club : recruter le jeune Serbe de 17 ans Milos Zlicic, qui joue au FK Vojvodina.




5. Parce que tu as un petit cousin à placer


Le jour où tu as lu le montant de la commission du père de Neymar (estimée à 20 millions d’euros minimum), ça a fait « tilt » . Si Neymar Senior peut s’en mettre plein les fouilles en ayant pour seul mérite d’avoir engendré un type plutôt adroit de ses pieds, alors il n’y a pas de raison que tu n’en profites pas, toi aussi. Ça tombe bien : dans ton entourage, il y a ton petit cousin Lucas, qui joue en U9 au FC Plougastel, et il s’avère que lui aussi, il a de l’or dans les crampons. En tout cas, c’est son père qui le dit. C’est décidé, ta mission sera de mener ce petit jusqu'en équipe de France. Son plan de carrière est déjà tout tracé : un centre de formation, une signature à Monaco, et puis un transfert à 8 chiffres direction l’Angleterre, et hop, à lui la gloire, et à toi les commissions. Bref, s’il faut te lancer dans le foot business pour faire le bonheur de Lucas, alors soit, tu es prêt à ce sacrifice.



6. Tu as vu L’Enfer du dimanche environ 834 fois


Le film d’Oliver Stone est sans nul doute ton préféré, tu connais par cœur toutes les répliques du film, et avant chaque rendez-vous important, tu n’oublies jamais de réciter à voix haute le fameux discours d’Al Pacino pour motiver ses troupes. Les rapports tendus entre la présidente incarnée par Cameron Diaz, le coach vieillissant et les stars de l’effectif n’ont jamais cessé de te fasciner. Ton autre film préféré ? Le Stratège, où Brad Pitt joue le general manager d’une franchise de base-ball qu’il mène jusqu’à un record grâce à des méthodes controversées.




7. Parce que l’école FBA est là pour t’aider


The Football Business Academy est un Master professionnel très orienté sur la pratique, qui permet aux étudiants de réaliser un stage dans le business du football, d’être invités à Soccerex (le plus grand forum destiné aux professionnels du monde du football) et de réaliser une mission de consulting au sein d’un club ou d’une Fédération. Son objectif : construire l’avenir du football de manière éthique et professionnelle à travers la formation des futurs dirigeants du football. Les enseignants de la FBA sont issus de l’industrie du football, et non d’un parcours académique : Alfonso Roberes, ancien directeur sponsorship du Real Madrid pendant une quinzaine d’années, Jérôme Champagne, ancien bras droit de Sepp Blatter et concurrent de ce dernier à la présidence de la FIFA, Dennis Thom, directeur du marketing du Borussia Dortmund, ou encore Mayi Cruz Blanco, à la tête du développement du football féminin au sein de la FIFA.

Vidéo
Par Julien Mahieu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Michel Platini non poursuivi par la justice suisse 6 Hier à 16:46 Le fair-play financier renforcé 19
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
jeudi 24 mai Le maillot du Maroc pour le Mondial enfin dévoilé 63 jeudi 24 mai La finale de la C1 2020 à Istanbul 35 jeudi 24 mai Roy Contout en garde à vue 39 jeudi 24 mai Ronaldinho va se marier avec deux femmes 100 jeudi 24 mai Falcao condamné à 9 M€ d'amende par la justice espagnole 61