1. //
  2. // Décès de Johan Cruyff

68 ans de Cruyffismes

Lors de ces 68 années passées ici-bas, Johan Cruyff aura été un orateur hors pair. Qu’on les nomme citations, punchlines, Cruyffismes ou aphorismes, ses déclarations balancées en conférence de presse, dans les médias ou en privé auront toutes marqué ses interlocuteurs. En voici 68. L’Espiègle ne se sera finalement trompé qu’une seule fois…

Modififié
1k 21

Ego




  • « Dans un sens, je suis probablement immortel. »

  • « Je suis Johan Cruyff, je connais un peu le foot, hein. »

  • « Les joueurs d'aujourd'hui ne frappent que du coup de pied. Moi, je pouvais frapper de l'intérieur, du coup de pied et de l'extérieur des deux pieds. Autrement dit, j'étais six fois plus fort que les joueurs d'aujourd'hui. »

  • « Nous avons rappelé à tout le monde que le football était un plaisir. Nous avons ri et nous avons passé des moments extraordinaires. J'incarne une époque où le football offensif était synonyme de succès. Le plaisir était une notion fondamentale. »


  • « Je suis contre tout jusqu’au moment où je prends une décision, dans ce cas-là, je suis pour. »

  • « Les changements effectués par la génération post-guerre ont déterminé de nombreuses choses. Les Beatles et les Rolling Stones reflétaient ce désir de liberté et de changement. Peut-être que moi aussi. »

  • « Quand on prononce le nom de Cruyff, tout le monde sait de qui on parle. »

  • « Les gens qui ne sont pas de mon niveau ne peuvent me toucher dans mon intégrité.  »


  • « Je suis ancien joueur, ancien directeur sportif, ancien entraîneur, ancien manager, ancien président honoraire. Une belle liste qui montre encore que tout a une fin. »

  • « Un titre, c'est bien ; deux, c'est mieux. Mais à force de porter ses médailles, un héros finit par se fatiguer.  »


  • « Si j’avais voulu que tu me comprennes, je me serais mieux expliqué. »

  • « Je ne promets pas de titre, mais du spectacle. J’ai l’intention de marquer une époque exceptionnelle dans ce club. » (Lors de son arrivée à Barcelone)

  • « Je ne fais presque jamais d’erreurs parce que j’ai beaucoup de mal à me tromper.  »

  • « Je fais l'équipe pour qu'elle gagne 3-0. La perfection n'existe pas. Mais mon boulot consiste à m'en rapprocher le plus possible. »



    Philosophie(s)




  • «  Le hasard est logique. »

  • «  Les Italiens n’ont pas gagné, mais nous avons perdu. » (Euro 2000)

  • «  Le football est un jeu d'erreurs. Celui qui commet le moins d'erreurs gagne la partie.  »

  • « La qualité sans les résultats ne sert à rien. Mais les résultats sans la qualité, c'est ennuyeux. »

  • « Qu'est-ce que la vitesse ? Les sportifs confondent souvent la vitesse d'action et la vitesse d'analyse. Si je commence ma course avant mon adversaire, c'est parce que j'ai compris ce qui se passait avant lui. »


  • « Chaque inconvénient a son avantage. »

  • « Les footballeurs qui jouent dans la rue sont plus importants que les entraîneurs diplômés. »

  • « Jouer au foot, c'est très simple, mais jouer un football simple est la chose la plus difficile qui soit. »

  • « J’adore travailler, mais seulement le travail que j’aime faire. »

  • « Si nous avons le ballon, les autres ne peuvent pas marquer. »

  • « Dans mon équipe, le gardien est le premier attaquant et l'attaquant le premier défenseur. »


  • « Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux et autres, le monde vit une mutation extraordinaire. En cinq ans, les changements sautent aux yeux. Mais moi, je vis toujours sans téléphone portable ni tablette. Sur moi, je n’ai rien d’autre qu’un portefeuille. »

  • « La solution qui paraît la plus facile est toujours la plus facile. »

  • « J'ai joué dans une équipe fantastique qui a offert un grand moment à des millions de spectateurs. C'est ça, le football. »

  • « Pourquoi ne pourrait-on pas battre un club plus riche ? Je n'ai jamais vu un sac de billets marquer un but. »

  • « À moins qu’ils soient stupides, mes attaquants ne doivent jamais courir plus de 15 mètres.  »

  • « Il vaut mieux perdre avec ses idées qu’avec celles d’un autre. »

  • « Si celui qui commande est faible, les autres seront encore plus faibles. »

  • « La technique, ce n'est pas de pouvoir faire 1000 jongles. Tout le monde peut y arriver en s'entraînant. Ensuite, vous pouvez travailler dans un cirque. La technique, c'est passer en une touche de balle, à la bonne vitesse, sur le bon pied de votre coéquipier. »


  • « Quand vous jouez un match, il est statistiquement prouvé que les joueurs n'ont la balle que trois minutes en moyenne. Le plus important, c'est donc ce que vous faites pendant ces 87 minutes lors desquelles vous n'avez pas la balle. C'est ce qui fait que vous êtes un bon joueur ou non.  »

  • « Parfois, quelque chose doit arriver avant que ça arrive. »

  • « Ce qui est difficile dans un match facile, c’est de réussir à faire mal jouer un adversaire mauvais. »

  • « Quand vous avez gagné quelque chose, vous n'êtes plus à 100%, mais plutôt 90%. C'est comme une bouteille d'eau gazeuse ouverte. Après un moment, il y a un peu moins de gaz. »

  • « Au royaume des aveugles, le borgne est roi. Mais il reste borgne. »

  • « Les Pays-Bas ont disputé trois finales de Coupe du monde. À chaque fois, on a perdu, mais bordel, combien de pays peuvent se targuer d’avoir joué trois finales comme ça ? Je préfère perdre sans trahir mes idées que gagner sans m’amuser. »

  • « Deux chefs valent mieux qu’un. Pendant que l’un se tourne, l’autre est en action. Les joueurs doivent donc travailler plus dur.  »

  • « Le football touche toutes les couches de la société. Le football, ou le sport d'une manière générale, peut guérir bien des maux, comme l'obésité et le diabète. »



    Conseils




  • « Si tu ne peux pas gagner, essaye au moins de ne pas perdre. »

  • « Avant de faire une erreur, ne la fais pas. »

  • « Ne cours pas le sifflet à la bouche. Garde-le dans ta main, comme ça, tu auras plus de temps pour réfléchir avant de siffler. »

  • « Si tu es mené, tu dois faire entrer un défenseur. »

  • « Tu dois savoir ce que tu ne sais pas faire. »

  • « Il n’y a qu’un moment où vous pouvez être à l’heure. Si vous n’êtes pas là, c’est trop tôt ou alors trop tard. »


  • « Le ballon doit courir le plus possible, pas les joueurs. »

  • « Si tu as le ballon, tu dois rendre le terrain le plus grand possible. Et si tu n'as pas le ballon, il faut le réduire au maximum. »

  • « Si vous choisissez le meilleur à chaque poste, vous n'aurez pas une bonne équipe, mais onze numéros un. »

  • « Il n’y a qu’un seul ballon, donc vous devez en avoir la possession. »

  • « Un mauvais joueur n’est pas mauvais parce qu’il tire dans son propre but, mais parce que lorsque vous le mettez sous forte pression, il perd le contrôle du ballon. Il faut donc accélérer le rythme du match et il vous rendra automatiquement le ballon. »



    La religion




  • « Je ne suis pas croyant. En Espagne, les vingt-deux joueurs se signent avant d'entrer sur le terrain. Si ça marchait, tous les matchs se finiraient sur un match nul. »

  • « Je ne crois pas parce que je ne suis pas croyant. Je crois qu’il y a quelque chose quelque part, mais je crois uniquement en ce que je crois qu’il y a uniquement quelque chose quelque part.  »



    L'argent




  • « Je gagne plus que ce que je dépense… Mais combien je dépense ? Aucune idée. »

  • « Je suis un idéaliste, et non un chasseur de fric. »

  • « Figo est le dernier cadeau que j'ai laissé au Barça en héritage. Je l'ai acheté 2 millions d'euros et je l'ai vendu 60. C'est une bonne affaire. »

  • « Ça fait longtemps que je n'ai plus d'argent sur moi. Mon nom et ma tête suffisent. »



    Les autres




  • « Les joueurs qui ne sont pas de vrais leaders, mais qui essaient de l'être, blâment toujours les autres quand ces derniers font une erreur. Les vrais leaders sur le terrain assument déjà les erreurs à la place de ceux qui les feront. »

  • « Il semble que Messi soit un peu un dictateur. Quand vous avez la possibilité d’être le meilleur joueur dans chaque match, vous devez être un peu un dictateur parce que votre prestige est en jeu.  »

  • « Ibrahimović a une bonne technique pour un mauvais joueur et une mauvaise technique pour un bon joueur. »

  • À propos de Mourinho : « L'Unique ? Ce qui est certain, c'est qu'il ne valait pas un rond comme footballeur. Peut-être que c'est aussi l'unique à qui on devrait mettre une camisole de force.  »


  • À propos de Rosell : « Sa philosophie n'est pas la mienne. Avec Rosell, je ne vois pas en quoi le Barça est plus qu'un club.  »

  • À propos de Neymar : « Le problème au Barça est qu'il y a un joueur de 21 ans qui gagne plus d'argent que les autres joueurs qui, eux, ont tout gagné. (…) À 21 ans, personne n'est Dieu et cela pose donc un problème pour le Barça et pour le joueur. »

  • À propos de Cristiano Ronaldo : « Je ne voudrais pas de lui au Barça. On joue un football différent et lui est toujours en train d'essayer de montrer combien il est bon. »



    La langue




  • « L’espagnol est une langue facile parce qu’on l’écrit comme on la prononce. Même si je ne sais pas l’écrire. »

  • « Je parle mieux l’espagnol que n’importe quel Hollandais. Mais je parle un moins bon espagnol que n’importe quel Espagnol.  »




    Le dernier




  • « Mon état d'esprit, c'est que la chimiothérapie est mon amie, car elle est là pour tuer le cancer. Pour moi, c'est une bataille, mais une bataille que je suis convaincu de remporter. »

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Note : -1
    Beaucoup de belles citations.

    Mais yen a une que j'aime particulièrement:

    « Si vous choisissez le meilleur à chaque poste, vous n'aurez pas une bonne équipe, mais onze numéros un. »

    En ces temps où nos 60 millions de sélectionneurs s'affolent, c'est bon à rappeler.
    Note : 4
    Message posté par Phil...
    Beaucoup de belles citations.

    Mais yen a une que j'aime particulièrement:

    « Si vous choisissez le meilleur à chaque poste, vous n'aurez pas une bonne équipe, mais onze numéros un. »

    En ces temps où nos 60 millions de sélectionneurs s'affolent, c'est bon à rappeler.


    Pas sûr qu'il pensait à Cabaye et à Jallet quand il a fait cette décla
    Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
    Note : 2
    Message posté par Phil...
    Beaucoup de belles citations.

    Mais yen a une que j'aime particulièrement:

    « Si vous choisissez le meilleur à chaque poste, vous n'aurez pas une bonne équipe, mais onze numéros un. »

    En ces temps où nos 60 millions de sélectionneurs s'affolent, c'est bon à rappeler.


    Par contre on n'est pas oblige de ne jamais mettre le meilleur a chaque poste.
    Y'en a quelques unes qui sont tellement à la fois juste et folles : à mi-chemin entre Michael Scott et coach Taylor dans Friday Night Lights

    Au delà de ses qualités sur le terrai, c'est sans doute un vrai génie
    Note : -1
    On n'est pas non plus obligé de penser ses propres convictions forcément supérieures à celles des professionnels.

    On peut avoir l'humilité de penser que si un coach fait un choix qu'on ne comprend pas, il y a plus de chance que ce soit parce qu'on a soi moins de compétences foot que le coach en question, plutôt que ce soit parce que le coach est con.

    Maintenant, j'avoue, parler d'humilité sur un article hommage à Cruyff, ça fait limite mauvais genre.
    Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
    Note : 3
    Message posté par Phil...
    On n'est pas non plus obligé de penser ses propres convictions forcément supérieures à celles des professionnels.

    On peut avoir l'humilité de penser que si un coach fait un choix qu'on ne comprend pas, il y a plus de chance que ce soit parce qu'on a soi moins de compétences foot que le coach en question, plutôt que ce soit parce que le coach est con.

    Maintenant, j'avoue, parler d'humilité sur un article hommage à Cruyff, ça fait limite mauvais genre.


    Tu peux avoir un avis different d'un professionnel sans pour 1) manquer d'humilite et 2) avoir tort.

    Etre professionnel dans un domaine ne veut pas non plus dire que tu as tout le temps raison. Quand un coach reprend une equipe en main il fait souvent des changements non? Ca veut dire que celui avant avait forcement tort alors?

    Apres libre a toi de ne jamais questionner l'avis ou le choix d'un professionnel parceque tu estimes que lui aura toujours raison par rapport a toi.
    Et dire que Cruyff était tout proche de signer au SEC BASTIA ...
    paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
    C'est pas lui aussi qui avait dit: "le groupe vit bieng" ?
    @ Blatter: ne t'en fais pas, ça m'arrive TRES régulièrement de mettre en cause le jugement de mecs supposément plus compétents que moi.

    Mais les nombreux sur ce forums qui font des avis définitifs disant que DD est une sombre buse, la cause des maux de l'EDF, c'est un extrême qui me fait bien rire.

    Comme souvent, j'invite simplement à un juste milieu. Dire "je suis pas d'accord avec le choix du coach", pas de problème. Dire "c'est un incompétent son choix est débile et indéfendable", ça, c'est un manque flagrant d'humilité.

    Ou juste de la bêtise, remarque.
    dobbystereo Niveau : DHR
    Il avait dit aussi que Zidane était le plus grand joueur africain... Et là j'ai le sketch des Guignols qui était nostalgique du football africain avec Gullit et compagnie
    Note : 1
    Yen a un paquet qui sont à la fois justes, pertinentes et drôles. C'est flippant à ce niveau là. Maintenant qu'il n'est plus là, qui aurait une telle science du foot?
    Message posté par toof11
    Yen a un paquet qui sont à la fois justes, pertinentes et drôles. C'est flippant à ce niveau là. Maintenant qu'il n'est plus là, qui aurait une telle science du foot?


    Au hasard Bielsa, son fils spirituel Guardiola. Apres le combo charisme, science du foot, liberté totale, c'est fini!
    « Les joueurs qui ne sont pas de vrais leaders, mais qui essaient de l'être, blâment toujours les autres quand ces derniers font une erreur. Les vrais leaders sur le terrain assument déjà les erreurs à la place de ceux qui les feront. » Cette phrase est merveilleuse de justesse. On ne peut que voir Cristiano Ronaldo lever les bras en l'air en râlant.
    US Pantoufle Niveau : District
    Un des meilleurs joueurs de tout le temps, une des rares personnes capable de révolutionner un sport sous autant d'aspect ! Un génie !
    ça va il était très humble l'ami Cruyff :D
    imaginez si ce gars avait gagné une coupe du monde mdrrrr il aurait passé le reste de sa vie a chier sur tout ceux qui n'en auraient pas gagné...
    que Dieu l'envoie au paradis ce grand monsieur... et il laissera un grand vide dans le mon du foot, mais franchement son égo je ne le regrette pas du tout...je trouve que pour l'icone qu'il était, il aurait pu avoir une posture un peu plus classe...
    enfin, ce ne sera plus d'actualité maintenant... RIP la légende
    Il n'y a qu'à côté de Pelé qu'on le sent intimidé, admiratif.
    Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
    Message posté par Phil...
    @ Blatter: ne t'en fais pas, ça m'arrive TRES régulièrement de mettre en cause le jugement de mecs supposément plus compétents que moi.

    Mais les nombreux sur ce forums qui font des avis définitifs disant que DD est une sombre buse, la cause des maux de l'EDF, c'est un extrême qui me fait bien rire.

    Comme souvent, j'invite simplement à un juste milieu. Dire "je suis pas d'accord avec le choix du coach", pas de problème. Dire "c'est un incompétent son choix est débile et indéfendable", ça, c'est un manque flagrant d'humilité.

    Ou juste de la bêtise, remarque.


    La on est d'accord. En tant que supp de la Juve je suis fou a chaque fois que je lis ou entend certaines critiques sur Allegri.

    Pour en revenir a Cruyff, ce mec est fascinant. Il est tellement arrogant, balance des phrases qui ne veulent parfois rien dire, mais au fond tu sais quand meme qu'il a raison. Je sais plus qui disait dans le Sofoot papier que Cruyff pensait tellement avoir tout le temps raison qu'il pouvait te dire qu'il buvait mieux de l'eau gazeuse que toi.
    @ Blatter:

    Ravi qu'on se rejoigne. Et effectivement, Allegri, c'est un cas d'école.

    De par son déficit de charisme vs Conte, il a été pourri par plein de Juventini, alors qu'en termes de résultats, il a humilié Conte.

    Parce que Conte qui par de la Juve en disant en substance que jamais on ne lui avait donné les moyens de faire mieux en CL (où son bilan est très moche), et qui crache sur Allegri, puis Allegri qui avec le même groupe, limite affaibli, fait finale puis quart de finale, ça s’appelle une humiliation.

    Mais voilà, Allegri n'est pas sexy.
    C'est fou de voir à quel point beaucoup de ces remarques s'appliquent parfaitement au Barça de Guardiola. Le Barça a gardé la logique offensive et collective après Cruijff, mais Pep reste celui qui a traduit cette philosophie de la manière la plus pure. Presque trop finalement, vu que le spectacle n'était parfois plus vraiment au rendez-vous (à part pour les puristes), le Barça faisant tourner le ballon sans fin!
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    1k 21