5 simulations pour abandonner le match

Modififié
1 5
Au Pérou, on ne pratique pas que la flûte de Pan. On excelle également au pipeau.

Ce week-end, les joueurs du Defensor la Bocana ont trouvé la parade pour stopper l'hémorragie lors de la rencontre qui les opposait au Defensor Bolivar en demi-finale aller de coupe régionale. Menés 4-1, ils ont tout simplement simulé des blessures pour causer l'arrêt du match.

Alors qu'ils évoluaient déjà à 9 contre 11 suite à deux expulsions, cinq filous de la Bocana se sont écroulés comme un seul homme, simultanément à la 83e minute. Face à cette hécatombe, l'arbitre a été contraint d'interrompre la partie, le nombre de joueurs minimum par équipe n'étant plus atteint. Mais juste avant que l'homme en jaune ne prête attention à leur gesticulation, les acteurs de la Bocana ont encaissé un 5e but qui fait désormais débat, puisque ses dirigeants arguent du fait que leur équipe ne comptait plus assez de membres valides pour disputer la rencontre.

Toutefois, la complainte pourrait rester vaine. En effet, les autorités se penchent désormais sur le cas du club péruvien et de l'opportunité de disputer le match retour prévu ce mardi, en raison de la tricherie manifeste.

Inca unique.
RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PinkCrimson Niveau : Loisir
Ha les pro d'excellence, promotion B...etc jeunes (17/18 ans) connaissent ça!

"Les gars ils sont 14, on est 8, si à la mi temps on en a trop dans le sac, Kader tu t'écroules au moindre contact, j'te sors et on se casse, y'a Om-Lorient ce soir"
Zlatan D Ibra Niveau : DHR
"Inca unique"

J'appelle de suite Philippe Bouvard, prépares toi à une offre qu'on ne peut pas refuser mon ptit RG !!
Zlatan D Ibra Niveau : DHR
Ah...ba...heu...non en fait

Désolé (Michel Denisot Style)
cingulate Niveau : DHR
Y a pas tout simplement forfait dans ces cas-là ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 5