Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

48h chrono

Un coup franc télescopique, le retour en grâce de Mamad' Sakho et Emmanuel Macron qui se prend pour un capo marseillais. Un week-end de foot.

Modififié

Vendredi 31 mars


20h41 : Problème : Benjamin Nivet + Chaouki Ben Saada + un terrain + un ballon = ? Réponse = 72 ans et plus de 1000 matchs en pro cumulés, le but du 4-0 troyen avant la mi-temps contre Orléans, la deuxième passe décisive du match pour le premier, le quatrième but de la saison pour le second. Le compte est bon, les champions vont pouvoir se reposer tranquillement devant Des chiffres et des lettres comme tout septuagénaire qui se respecte. Et après, hop, à la belote.



20h55 : L’En Avant de Guingamp enfonce l’ASNL au Roudourou, 1-0. Le Chardon vers les barrages ? Après la tendance Lille - Lens, Nancy - Strasbourg, ça le fait aussi.

21h37 : Le candidat NPA à la présidentielle, Philippe Poutou, tient déjà la punchline du week-end.



21h57 : C’est parti pour les play-offs en Belgique ! Et c’est Youri Tielemans, le clutch player d’Anderlecht, qui donne la victoire à son club contre Zulte-Waregem. Ça fait vingt buts pour lui cette saison. Et comme il n’a que dix-neuf ans, Monaco serait dessus.

23h26 : Patrick’s Athletic - Bohemians, deux blases qui pèsent pour un derby dublinois sexy. Les premiers dérouillent leurs rivaux 4-0 avec cette chiche surpuissante du dénommé Conan Byrne.




Samedi 1er avril


12h02 : Après l’attaque, la détente : Poutou s’empare du poisson d’or avec son texte « Pourquoi je retire ma candidature au profit de celle d’Emmanuel Macron. » Raison numéro 7 : « Parce qu’en soutenant Emmanuel Macron, je rejoins un groupe de vrais rebelles, de gens qui veulent changer le système : Jacques Attali, François Bayrou, Manuel Valls, Gérard Collomb, Dominique Perben, Che Guevara... » Souvent discret, il jaillit au bon moment et reste relâché pour conclure : appelez-le Pippo Poutou.

13h29 : Le Merseyside derby n’a pas encore commencé que les premiers frissons montent déjà : Anfield rend hommage à Ronnie « Bugsy » Moran, légende du club décédée la semaine dernière. Jamie Carragher rappelait qu’il est l’homme qui l’a replacé en défense centrale. Son papa à lui, en quelque sorte.



14h45 : Mars est bel et bien terminé pour Lukaku. Le joueur du mois passé en Premier League se fait voler la vedette par Origi pour le BOTM, le titre de Belge du match. Entré à la 56e, le Red n’a besoin que de quatre minutes pour faire le break contre Everton. Avec son sixième but en sortant du banc, Origi devient le deuxième meilleur supersub d’Angleterre, derrière l’intouchable Giroud. Mais ça, Michael Cullen s’en fout. Plus connu sous le nom de Speedo Mick, l’homme a fait le déplacement à Anfield depuis Buckingham Palace, avec pour seuls vêtements son bonnet de bain, son slip et son écharpe aux couleurs des Toffees. Mais c’était pour une œuvre de charité, alors il est pardonné.



16h11 : Deux leçons de réalisme en 24 heures pour Allardyce. Vendredi, il affirme sereinement que « si Yohan (Cabaye) fait le boulot pour nous et que Marseille aligne les millions, Steve (Parish) se demandera s’il ne vaut pas mieux prendre les millions, et ce sera certainement le cas. Et on les prendra. » Samedi, son Palace marque deux buts en deux minutes avant de résister jusqu’à la 98e aux assauts de Chelsea. Big Sam featuring Mamad’, tube implacable.



16h27 : « On craint dégun » , qu’il a dit... En meeting à Marseille, Emmanuel Macron coche toutes les cases du bingo démago.





Et il chantera Les Corons, quand il sera en meeting à Lens ?

17h30 : L’amour de la cagoule. Aubameyang a planté pour Dortmund dans le derby de la Ruhr (1-1, face à Schalke) et ressorti pour l’occasion un masque. Sauf qu’il s’agissait de celui du « finisseur masqué  » , une création de Nike.


De là à y voir un troll tout en finesse envers son club, qui lui avait tapé sur les doigts après que PEA s'était dessiné la virgule de la marque américaine dans les cheveux... Le BvB a annoncé qu'il y aurait sanction.


16h45 : Mais qu’est-ce qui prend aux Brestois ? Alors qu’ils mènent 0-1 à Lens dans leur duel au sommet de la Ligue 2, le banc s’enflamme pour une faute anodine de Kenny Lala dans les arrêts de jeu. Ça jette de l’eau, ça s’embrouille jusque dans les couloirs, ça ne veut pas lâcher l’affaire. Alors que quand on s’appelle Kenny Lala, on ne peut pas être méchant, c’est impossible.

17h56 : OH DEAR ! Après la défaite face à Palace (1-2). Eden Hazard place son meilleur dribble depuis sa passe décisive pour Fàbregas quand un journaliste lui demande s’il a envie de partir en Espagne, en référence à l’intérêt du Real Madrid. « Pourquoi tu veux me mettre dans la merde, hein ? » , lance le Belge à l’intervieweur. Son pote Christian Benteke a kiffé la provoc'.

Vidéo

18h12 : Tenu en échec par Dijon au Vélodrome (1-1), l’OM fait grise mine. « On voulait mettre la pression sur nos concurrents et ils doivent bien rigoler. Il va falloir qu’on se bouge  » , s’énerve Rudi Garcia. Allez, hop, pas de repos dimanche matin et entraînement à la Commanderie à 9h30.

18h44 : Quatre buts dans les dix dernières minutes entre Leverkusen et Wolfsburg, qui portent le total de la 26e journée de Bundesliga à 35 buts. Et au milieu de tout ça, Francfort et Gladbach ont réussi à faire 0-0. Rabat-joie.

20h10 : Panne de courant à Bastia, les supporters allument leur téléphone pour éclairer l’aire de jeu. Parce que, oui, il y a aussi des lumières dans les tribunes de Furiani. Sur le pré, De Préville permet à Béria de fêter sa 300e en Ligue 1 avec une grande respiration au classement. Il en faut, pour souffler 300 bougies.

20h20 : Southampton 0-0 Bournemouth : le South Coast Derby fait pschiit, et le penalty de Harry Arter parcourt les 33 miles qui séparent les deux villes.

20h50 : Un stade plongé dans le noir, un trophée géant, le son grandiloquent de Woodkid : à Lyon, c’est la Coupe de la Ligue des champions.



20h59 : Le match en tribune donne un aperçu de ce qui se déroulera sur le terrain. Pendant que les Monégasques peinent à déployer un maillot géant en guise de tifo, les Parisiens sont bouillants.



21h04 : But pour Paris ! Julian Draxler ouvre le score face à Monaco... En fait, il était hors jeu... Ah, non, c’était limite-limite... Avec la solution « magique » de l’arbitrage vidéo, il aurait fallu cinquante ralentis pour rendre une décision qui, de toute façon, n’aurait pas fait l'unanimité. Moralité : les émotions dans l’instant > la justice à tout prix.



21h10 : Les ravages du 1er avril ? À la 25e minute d’un Málaga-Atlético pas franchement enthousiasmant, la technique donne quatre, cinq, six puis sept buts d’avance à l’Atlético. Deux seront finalement suffisants pour prendre la troisième place au FC Séville.



21h25 : « M. Silva, allez vous excuser auprès du joueur » : où l’on apprend que M. Schneider aussi considère Thiago Silva comme un enfant dans les grands rendez-vous.

21h30 : Bienvenue dans la Cathédrale.



21h56 : Džeko est éternel. En doublant la mise contre Empoli, le Bosnien efface Totti des tablettes et embarque le record de buts marqués sur une saison pour la Louve, avec 33 réalisations. Il prend aussi seul la tête du classement des buteurs en Serie A et remet la Roma à cinq points de la Juve. La fièvre du samedi soir.

22h50 : Champion, mon frère ! Cavani pose le clap de fin, le PSG tord Monaco, 4-1.




22h57 : Casillas va bien, merci pour lui. À 35 printemps, le portier sort un double arrêt monumental devant Mitroglou puis Cervi. Une parade qui vaut un point, celui du match nul préservé pour Porto (1-1), à défaut de prendre la tête de la Liga NOS. San Iker chez la Bonne Mère, quand même, ça aurait de la gueule.



23h : Les joueurs bastiais peuvent rentrer chez eux après avoir été retenu pendant deux heures aux abords de leur vestiaire par une centaine de supporters irrités. Et le Sporting terminera le week-end en position de lanterne rouge pour la première fois de la saison. Une semaine bien pourrie qui s’annonce.

23h30 : Le capitaine Thiago Silva câline une supportrice. Mais le fragile, ce soir, c’était Kylian Mbappé.




Dimanche 2 avril


04h17 : Bastian en Amérique. Premier match et premier but pour Schweini avec les Chicago Fire. Un bon coup de casque pour ouvrir le score, mais un match nul contre l'Impact de Montréal au bout.



6h48 : Pendant que les supporters parisiens rêvent de leur douce soirée, le Parc OL se réveille avec la gueule de bois. Les ultras de la capitale ont laissé leur trace dans le virage Nord des Bad Gones : des stickers partout, quelques rangées de sièges (il est vrai, peu solides) arrachés et des tags dans les toilettes.



8h12 : L’ex-éphémère coach du FC Nantes, René Girard, règle ses comptes avec Franck Kita, dans les colonnes de L’Équipe. « C'est un menteur, dégaine Girard, à propos du recrutement. Jordan Veretout, je le voulais, j'avais discuté avec lui et il voulait revenir en prêt. On me dit que ça coûte un million d'euros. Il est finalement allé à Saint-Étienne pour 500 000 euros. Je n'étais pas dans le financier, il (Franck Kita) pouvait me raconter ce qu'il voulait. De Préville, je le voulais et on me répond : "De Préville, ce n'est pas bon, c'est trop cher..." » Sûr que moins de cinq millions pour une première saison à huit buts en 17 titularisations, jusqu’ici, ce n’est pas bon, c’est trop cher.

14h : La belle sévillane a perdu de sa splendeur. Quatrième match sans victoire en Liga pour les hommes de Jorge Sampaoli, accrochés à domicile par le Sporting Gijón (relégable), 0-0. Séville tombe du podium pour la première fois depuis la onzième journée.

14h30 : Le Torino surpris à domicile par la Fio ? Alors, comme d’habitude, Andrea Belotti sort du bois et égalise de la tête, 2-2. Une 23e réalisation de la saison en Serie A, qui lui permet de retrouver la tête du classement des buteurs, à égalité avec Edin Džeko.

15h12 : Un moment d’absence qui coûte cher. Gianluigi Donnarumma laisse filer une passe en retrait de Paletta, et le Milan concède le nul (1-1) sur un but gag. T'inquiète, ça arrive même au meilleur, Gigio.

15h26 : 28 victoires, deux nuls, zéro défaite : avec ce bilan monstrueux, le Celtic est officiellement sacré champion d’Écosse, pour la 48e fois de son histoire, la sixième consécutive. En beauté, puisque les Bhoys ont tapé Hearts 5-0 à Edimbourg.

16h40 : Alerte prix Puskás à l’Amsterdam Arena ! Lasse Schöne envoie un missile sol-sol pour ouvrir comme il se doit De Klassieker. Son Ajax tape le Feyenoord, 2-1, et se replace à trois points dans la course au titre, à trois points du leader... Feyenoord.

16h54 : À onze contre dix, l’OL réussit l’exploit de prendre un but et de concéder le nul à Rennes, 1-1. Le moment de ressortir cette vidéo :


17h51 : Andy Delort fait le coq. Comme chez lui à Montpellier, le natif de Sète donne la victoire au Téfécé (1-0). Mais d’où sort ce maillot blanc Décathlon ? C’est celui de la réserve, l’arbitre ayant refusé aux Toulousains leur traditionnel maillot extérieur.


Les Violets se rattraperont la semaine prochaine, en arborant un maillot collector hyper classe, face à l’OM, pour célébrer les 80 ans du club.


18h51 : Arsenal et Man City se quittent dos à dos, à l’Emirates, 2-2. « Je ne vais pas prendre ma retraite, déclarait Arsène Wenger avant le match. La retraite, c'est pour les jeunes. Pour les vieux, la retraite, c'est la mort. Bien sûr, je suis aussi affamé que quand je suis arrivé. J'ai un peu plus de pression sur les épaules qu'il y a vingt ans, mais la faim est la même. » Reste que les Gunners sont désormais sixièmes. Alors, question : Arsène va-t-il mourir sur scène ?


18h52 : Sous le soleil de La Beaujoire, le FC Nantes domine le SCO Angers, 2-1. Encore un doublé pour Préjuce Nakoulma et trois points de plus qui font quarante et un au classement pour les Canaris. Mission maintien accomplie, Sérgio Conceição.

19h25 : Pierre Ménès est vu à la télé. D’un côté, il y a l’invitation de Cyril Hanouna pour un «  couscous football club » . De l’autre, la bandelette de Toifilou Maoulida. Choisis ton camp, camarade.



20h40 : À Naples, le San Paolo accueille Higuaín avec tout son amour.



Sur le terrain, le Napoli et la Juve se quittent sur un tristounet 1-1.

21h16 : Les projecteurs du dimanche soir réveillent Super Mario. Un penalty pour revenir au score contre Bordeaux, le premier but de Balotelli depuis sept journées. Et la semaine prochaine, il marque à l’extérieur ? En attendant, avec sa victoire 2-1, Nice revient à quatre points de Monaco.

22h46 : Bienvenue dans le club des 100. Avec son but dans le temps additionnel contre Grenade (1-4), Neymar atteint la centaine avec le Barça. Ils sont 18 dans son cas, dont les trois de la MSN. Wizz !

23h : Les années 90, c'est déjà le bon vieux temps...




Par Eric Carpentier et Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 50 Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Le Barça sirote Grenade