En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

48 heures chrono

Paris pioche à domicile contre Toulouse, Monaco se fait accrocher en Corse, Ancelotti fait des doigts, Bielsa revient en France et le Barça ne va pas beaucoup mieux. C'était un week-end de foot, entre des amateurs anglais et un Ribéry opportuniste.

Modififié

Vendredi 17 février


20h37 : Instant hommage, les joueurs de l'AS Monaco s'échauffent à Furiani avec un T-shirt « Força Gabriel » en référence à Gabriel Boschilia, dont la saison s'est terminée une semaine plus tôt à Metz. Un peu plus de quatre-vingt-dix minutes plus tard, c'est le bordel. Les hommes de Jardim ont été accrochés à Bastia (1-1). Mauvaise pioche.

20h45 : Cosmo. Grenade est entré dans l'histoire de la Liga. Grâce à sa victoire facile contre le Betis Séville (4-1) ? Non, en devenant la première équipe à aligner un onze composé de onze bonshommes de nationalités différentes.

20h53 : Special K. En ouvrant le score à Augsbourg (score final 1-3), Karim Bellarabi a inscrit le 50 000e but de l'histoire de la Bundesliga. Chouette, Bild lui file un gâteau et un beau ballon tout mignon.


21h25 : C'est fou comme c'est doux un Dybala. Allez hop, 4-1 pour la Juventus contre Palerme (4-1) et une vingt-neuvième victoire consécutive à domicile en championnat. Juste assez pour battre un record stéphanois qui date de 1975, mais le Barça – 39 victoires de rang – est encore un peu loin.

Vidéo

21h56 : Huit matchs, quatorze buts – dont cinq lors de la nouvelle défaite de Tours à Bourg-en-Bresse (3-2) –, pas de doute, on est bien en Ligue 2. Bonne opération pour Reims, vainqueur à Clermont (0-1), qui grimpe sur le podium en attendant le match de Lens à Orléans lundi soir.




Samedi 18 février


05h20 : Pas de panique, Gignac s'est réveillé. Une séance chez un hypnotiseur au Mexique et le voilà enfin buteur pour la première fois de la saison avec les Tigres, vainqueurs à Veracruz (0-3). Un but toutefois moins important que les assauts subis par les supporters de Tigres, dont des proches de Gignac faisaient partie. Logiquement, ça énerve.


08h : Dans les colonnes de L'Équipe, Waldemar Kita, le président franco-polonais du FC Nantes, se fait plaisir tout seul et balance avec fierté : « Si je me retire, le club coule en CFA. » Le patron qui régale.

09h : Gueule de bois en Australie pour John Hall, le gardien d'Adelaide United.

Vidéo

14h40 : Kevin Gameiro voulait rendre hommage à sa grand-mère décédée dans la semaine. Inscrire le triplé le plus rapide de l'histoire de la Liga depuis 1995 en cinq minutes sur la pelouse de Gijón (1-4), c'est costaud. Surtout en sortie de banc.


15h02 : À la suite des sanctions infligées par la DFB au Borussia Dortmund, le Mur jaune est vidé intégralement de ses abonnés. Du coup, de jeunes supporters du BvB protestent devant le Westfalenstadion. Et demandent l'autorisation de s'asseoir dans la fameuse Sütribune. Choupibuli.



15h14 : Sean Raggett ouvre le score et file la victoire à Lincoln City sur la pelouse de Burnley (0-1). Tac, une première équipe de 5e division posée sur un quart de finale de FA Cup depuis 103 ans. Massif.


15h56 : Romain Brégerie (Ingolstadt) inscrit son premier but en Bundesliga. Porter le même maillot que Marcel Tisserand, ça donne des ailes.


16h41 : L'heure du coït entre Cristiano Ronaldo et David López.


17h18 : Classique Bayern. Un nul arraché à la toute dernière seconde grâce à Robert Lewandowski sur la pelouse du Hertha Berlin (1-1). Pas content, Carlo balance un doigt à l'assistance de l'Olympiastadion.


17h45 : Trois mois après, Gareth Bale is back. Remis de sa blessure à la cheville, l'attaquant du Real remplace Álvaro Morata sous les applaudissements du Bernabéu. Onze minutes plus tard, le Gallois plante le deuxième but madrilène face à l'Espanyol (2-0). Dragon Bale.

17h53 : La FA Cup n'a pas fini de vous surprendre. Réduit à dix contre onze devant Leicester City, Millwall, pensionnaire de League One (D3), arrache sa qualification pour les quarts de finale à la 90e minute grâce à Shaun Cummings. Avec supplément envahissement de pelouse et chambrage à l'intention des Foxes.


Vidéo


18h19 : Voilà, voilà.



21h24 : El Local Passi lance la révolution lilloise et gratte trois points à Caen grâce à El Ghazi. Miam.

21h47 : Le calme suisse prend une patate en pleine poire. Nice s'impose à Lorient (0-1), mais Balotelli est exclu et Lucien Favre allume Lionel Letizi, l'entraîneur des gardiens.


23h37 : Sérgio Conceição est amer. « On avait le ballon, on était tranquille pour finir le match. Et à la fin... Est tombé un penalty d'un nuage, je sais pas comment, et on a perdu deux points » , rage le coach du FC Nantes au micro de Jour de Foot. Ses Canaris croyaient tenir une deuxième victoire de suite avant que Metz n'égalise à 1-1. Tout ça à cause d'un « penalty à la nonantième minute » , regrette celui qui est passé par le Standard de Liège à la fin de sa carrière de joueur.


Dimanche 19 février


12h08 : Appelez-le El Losco ! Marcelo Bielsa sera l'entraîneur du LOSC à partir de cet été, comme l'a officialisé le club nordiste. Bielsa, Emery, Jardim, Favre, Garcia & co, le prochain exercice du championnat de France s'annonce délicieux...


13h37 : Kaiser.



14h11 : La bonne pioche de l'Inter. Beau succès à Bologne (0-1) et c'est Gabriel qui rit.



16h47 : Quoi ?! 3-0. Oui, c'était bien au Matmut Atlantique avec un François Kamano en chaleur.



16h56 : Pendant ce temps-là...


18h39 : Lacazette a marqué autant de penalties que Cristiano Ronaldo depuis le début de la saison 2014-15 (20). Du coup, joue-la comme Licha. Avant de voir Baptiste Reynet couiner contre l'arbitrage.


18h45 : Du côté de Blackburn, Mourinho s'agace encore. Pogba et Zlatan entrent. Hop, l'addition est réglée et ce sera Chelsea en quart de finale.



19h47 : La Roma enchaîne et saccage le Torino (4-1) grâce à un nouveau but de Džeko.

20h49 : Stop. Le Barça n'est plus mort et Messi a marqué contre Leganés. Attention danger.


21h16 : Lui, c'est Gerard Deulofeu et il court toujours avec une étiquette d'espoir sur la gueule. Et ça, c'était contre la Fiorentina avec l'AC Milan (2-1).


21h45 : Mi-temps au Parc. Et on manque de s'endormir. Pep Dupraz est en place, alors que Ben Arfa se marre sur le banc. Du coup, Unai Emery fait débarquer Verratti.


22h45 : Nul pourri au Parc, victoire à l'arrache du Barça. Mais qu'est-ce qu'il se passe ?

23h07 : Pascal Dupraz boucle le week-end : « Ce soir, après mon exclusion, j'ai cru que j'allais me retrouver en taule. »




Par la rédaction de sofoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 5 heures Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport)
il y a 6 heures Quand Ronaldo planquait de la bière 44 il y a 8 heures Dupraz quitte le TFC 124 il y a 9 heures Robinho en route vers Sivasspor 56 il y a 12 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 8 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7