Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Attentats de Paris

4 morts en marge de France - Allemagne

Modififié
Une partie de l'horreur qui a frappé Paris et Saint-Denis vendredi soir s'est déroulée près du Stade de France.

La scène se déroule peu avant la mi-temps du match amical France - Allemagne. Deux explosions retentissent non loin de l'enceinte de Saint-Denis, le public qui ne se doute pas de l'atrocité de la situation, croit d'abord entendre des gros pétards.



Pour au moins l'une des deux détonations, il s'agit en réalité d'un attentat kamikaze, comme le rapporte l'AFP, tandis que des stadiers ont indiqué à l'agence de presse que des grenades ont également été lancées sur le parvis de l'enceinte. Dans la foulée, le président de la République, François Hollande, est évacué du Stade de France. Le match, lui, se déroule jusqu'au bout (2-0 pour les Bleus, buts d'Olivier Giroud et André-Pierre Gignac). À l'issue de la rencontre, les spectateurs se regroupent sur la pelouse du stade et sont évacués plus tard dans la soirée.


À 2h du matin ce samedi, selon une information rapportée par Le Monde, la mairie de Saint-Denis fait état d'un premier bilan de six morts en ce qui concerne les événements du Stade de France. Un bilan finalement redescendu à 4 morts (dont 3 terroristes). À la même heure, Le Monde avance que les multiples attaques survenues dans la soirée ce vendredi dans la capitale (le Bataclan, rue Bichat, rue de Charonne, boulevard Beaumarchais et avenue de la République) ont fait au moins 112 victimes, dont plus de 80 dans la salle de concert du Bataclan, où trois assaillants se sont fait exploser après avoir tué plusieurs dizaines de personnes.

Pour la première fois depuis 1961, le président de la République a déclaré la France en situation d'état d'urgence. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall