En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options

30 choses à savoir sur Steven Fletcher

C'est la nouvelle barbe folle du Sud. Peu utilisé cette saison avec Sunderland, Steven Fletcher débarque à l'OM pour doubler Michy Batshuayi. Un Britannique comme Marseille n'en a plus connu depuis Joey Barton. Entre Cascarino, Wayne Rooney et Bruce Wayne.

Modififié
- Le talent de Steven se mérite. Il n'y a qu'à regarder son CV : plus gros transfert de l'histoire de Burnley (à l'époque), de Wolverhampton et de Sunderland. Steven aux pieds d'argent.

- Bon, il a surtout été performant en tant que supersub, chez les Wolves notamment.

- Il n'a jamais fait une saison à plus de douze buts en Premier League.

- Pourtant, alors qu'il jouait à Hibernian, le Real Madrid avait envoyé des scouts pour le superviser après de bonnes prestations avec les sélections écossaises de jeunes. Fletcher avait 20 ans.

- Il a été élu deux fois de suite meilleur jeune écossais.

- En 2006, il était le buteur des moins de 19 ans écossais, finalistes du championnat d'Europe de la catégorie contre l'Espagne.

- Le Scotsman l'avait alors cité parmi les dix sportifs écossais à suivre pendant l'année 2007.

- Son père était soldat. Steven l'a suivi sur les bases militaires de l'armée britannique, en Angleterre et en Allemagne, jusqu'à ses huit ans. Papa sergent.

- Mort d'un cancer lorsque Steven avait dix ans, son père avait confié à son frère Billy ses petits mots : « Assure-toi que Steven devienne joueur professionnel. »

- Gosse, Fletcher était un habitué d'Anfield où il fut plusieurs fois mascotte du Liverpool FC. Papa liverpuldien.

- En janvier 2014, lors d'une promenade en pousse-pousse à Londres, Steven Fletcher a craché sur son chauffeur du jour. Plaisir perso, le filmer et le publier sur Instagram. Un homme de la toile.


- Le 29 mars dernier, lors d'un match contre Gibraltar (6-1), Steven Fletcher a inscrit le premier triplé d'un joueur écossais depuis Colin Stein en 69. Coup de cœur, Fletcher fera la même au retour.

- Il a refusé un essai de deux mois à Liverpool lorsqu'il avait 16 ans. La raison ? Rester à Hibernian.

- Né en Angleterre, Steven Fletcher a préféré jouer pour l'Écosse. La patrie de maman.

- Arrivé à Sunderland à l'été 2012, il est nommé joueur du mois dès septembre. L'intégration rapide.

- Le Celtic a essayé de le recruter l'été dernier.

- En 2008 déjà, les Hoops avaient tenté de le choper à Hibernian. Fletcher avait jugé : « Pour le bien de ma carrière, il est temps que je parte vers un plus gros club. » Il partira à Burnley un an plus tard. Nice.


- Il a connu sa première sélection en mars 2008 contre la Croatie. Son premier but international sera un an plus tard, contre l'Islande.

- Steven Fletcher ne s'est pas fait que des copains. Première cible, son ancien sélectionneur, Craig Levein avec qui il a plusieurs fois échangé des mots doux.

- Autre homme à qui Steven a lâché des tacles, Paolo Di Canio, qui lui interdisait « de rire à l'entraînement » . Et ça, c'est pas rigolo.

- Son bilan en Premier League avec Sunderland ? 23 buts en 94 matchs. Christian Giménez aime ça.


- Blessé l'an passé, Stevie s'est fait choper en train de craquer sur une Lamborghini à 260 000 pounds. Problème, la photo est balancée sur Twitter. Petite crise au Stadium of Light.


- Bon ok, c'était la même que Bruce Wayne dans le dernier Batman.

- Sa femme, Rachel Monaghan, a été finaliste de Miss Écosse. Prends ça Charlotte Pirroni.


- Steven Fletcher s'est fait implanter deux fois des cheveux. Wayne Rooney pour lui.

- Fletcher est aussi un homme qui aime les derbys. Newcastle s'en rappelle.

- En 2011, Fletcher était le joueur ayant inscrit le plus de buts de la tête. 7 coups de casque.

- Drogba n'est pas revenu, mais sa suite est assurée. Steven aussi aime bien les mains derrière les oreilles.


- Oui, Fletcher, c'est aussi un peu de Gaël Givet. Désolé.

- Steven est avant tout un mec connecté. Il y a quelques mois, il a échangé quelque 70 photos et vidéos avec une charmante inconnue via Snapchat. Témoignage : « Je ne l'ai jamais rencontré, mais il m'envoyait des vidéos de lui, nu, sur son lit. Il n'est pas timide, c'est sûr. »

Par Kevin Charnay et Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
il y a 4 heures Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 21
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs mercredi 21 février Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 90
À lire ensuite
Berahino, la maison close