1. //
  2. //
  3. // Huitièmes de finales
  4. // PSG/Nantes

3 Zéros

PSG-Nantes au Parc des Princes en Coupe de France, c'est tout sauf une première. Entre les deux clubs, il y a de nombreux précédents. De la finale 1983 avec le but stratosphérique de José Touré au penalty de Ronaldinho arrêté par Landreau, les deux clubs ont souvent livré des matchs épiques sur la pelouse du Parc. En 1993, cette affiche était même une finale. À l'arrivée, ce fut une boucherie.

Modififié
Le score, tout le monde le connaît : 3-0 pour le PSG. Une démonstration. Pourtant, sur la pelouse, il y avait du beau monde : Ginola, Weah, Ricardo, Guérin, Bravo, Ouédec, Makelele, Pedros, Loko, Karembeu ou encore Vulić. Deux écoles du football différentes. D'un côté, le PSG façon Canal Plus avec ses stars, sa puissance physique et son envie de gagner des titres. De l'autre, le FC Nantes de Jean-Claude Suaudeau, sa formation à la nantaise et une certaine idée du jeu. La donne était simple : Nantes régnait sur la terre ferme quand Paris faisait la pluie et le beau temps dans les cieux. À cette époque, le FCNA était une symphonie : maîtrise, enchaînement, accélération, mobilité et disponibilité. Six mois plus tôt, les Parisiens s'étaient fait danser dessus à la Beaujoire en championnat (1-0). Mais au Parc, Nantes a joué sans son chef d'orchestre Japhet N'Doram, suspendu. La partition est donc très vite partie en sucette.

Rémi Harel fait son match


Comme souvent dans ce genre de cas, les jeunes Nantais ont joué le match trop tôt. Soit dans les médias, soit tout simplement dans leurs tronches. On reprochait aux Canaris de ne pas savoir mettre le pied ou d'aller au mastic. Avant le match, Jean-Michel Ferri tente pourtant de dédramatiser l'enjeu : « Le football sueur, on sait aussi faire maintenant quand l'enjeu est d'importance » . Sauf qu'en face, le PSG jouait à domicile. Une raison de plus pour ne pas se rater, car Paris devait gagner. Parce que l'OM venait d'être sacré champion de France et d'Europe, et qu'en deux ans, Canal avait injecté de l'argent, mais n'avait remporté aucun trophée depuis 1991. Et deux ans, quand on met l'argent sur la table, c'est long… Mais cette finale va être à sens unique. Et l'arbitre inexpérimenté Rémi Harel va en être le meilleur joueur. Sur le pré, le PSG impose son jeu, sa force et son expérience. Sans des ratés incroyables, la finale aurait dû être bouclée à la pause, tant les hommes d'Artur Jorge domine les débats. On se dit que les Nantais ont un coup à jouer, finalement. « À la mi-temps, dans les vestiaires, mes joueurs étaient bien » , avouera Suaudeau à la fin du match.

En dix minutes, l'affaire est pliée


Puis vient le premier tournant du match. Début de seconde période, Christian Karembeu récupère un ballon dans les pieds de George Weah avant de le perdre dans la foulée, subtilisé par Laurent Fournier qui s'enfonce dans la surface. Le Kanak allonge finalement la jambe, touche un peu Fournier qui s'effondre, penalty. Fournier la joue à l'expérience. Tout ce qu'il manque à Karembeu, qui disjoncte immédiatement et pète un plomb face à Rémi Harrel. Drôle quand on sait que la veille, Coco disait de son joueur que « l’événement n'a pas de prise sur lui » . Rouge direct et penalty transformé par Kombouaré, ancien Nantais. La suite ? Un cauchemar. Paris remet le couvert six minutes plus tard par Ginola, sur coup franc. 180 secondes passent, et sur un corner parisien tiré par Guérin, Roche enfonce le clou. En dix minutes et trois coups de pied arrêtés, le PSG a broyé Nantes. Mais les Canaris ont répondu dans un autre domaine : celui de l'expulsion. Après Karembeu, c'est Vulić, puis Lima – pour un attentat sur Colleter, un comble – qui filent à la douche avant la 90e minute.

« Oh Suaudeau, ferme ta gueule »


La finale est tellement électrique que sur un contact Vulić-Colleter, le Parisien s'en prend à l'entraîneur nantais de manière audible et compréhensible sous les yeux du corps arbitral : « Oh Suaudeau, ferme ta gueule » . Pourtant, c'est Nantes qui termine à huit. « On était impuissants. Je plains les gens qui ont regardé ça… » , déclare Reynald Pédros à la fin du match. « Dans ce métier, il faut du vice. Il y a des choses qu'on ne sait pas faire. À de petites agressions multiples, on répond par des brutalités complètement stupides. Des réactions épidermiques que l'on paie cher. Le PSG avait dit après la Juve qu'il allait apprendre. On peut dire que les Parisiens ont appris vite » , conclut Jean-Claude Suaudeau, à la fois admiratif et désabusé. Après tout, son équipe vient de perdre une finale où elle n'aura jamais tenté le moindre tir. En face, les Parisiens auront marqué sur trois phases arrêtées. Le football est pragmatique. En ce début de saison 1992-1993, le PSG voulait se rapprocher de l'OM et franchir deux tours en UEFA. Moralité, les Parisiens ont titillé les Marseillais, échoués en demi-finale face à la Juventus Turin et braqué une Coupe de France. Pari réussi. Comme celui que s'apprêtait à faire la jeunesse nantaise. Malheureux dans cette finale de Coupe, les Canaris seront sacrés champions de France deux ans plus tard. En jouant.

Vidéo


Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Paris et l'arbitrage, une histoire d'amour !

En espérant que ce soir il n'y ait pas trop de penalty pour Paris, histoire que le match soit un minimum intéressant ...
Georges Abitbol Niveau : CFA2
Message posté par Marien
Paris et l'arbitrage, une histoire d'amour !

En espérant que ce soir il n'y ait pas trop de penalty pour Paris, histoire que le match soit un minimum intéressant ...



T'es un bon toi. Regarde le resume de 10 min du match et dis nous que Paris a vole ce match. Relis l'article et dis nous que Paris a vole ce match.
Oscar Muller Niveau : DHR
C'était à peine le début de cette génération, c'était déjà pas mal d'être en finale... Ils avaient commencé à se faire remarquer cette année-là en gagnant à Marseille puis en passant 6-0 à Montpellier la semaine suivante. Ils avaient dû finir cinquième, je crois...
Tapis ironisait après la finale en disant que s'il avait gagné contre huit nantais on aurait dit qu'il avait acheté le match...
Bon dire qu'en 1992-1993, le FC Nantes était une symphonie.... Le club est alors surtout en reconstruction après l'été 92 où le club est relégué en D2 (puis repêché) administrativement, proche du dépôt de bilan. Il a fallu vendre les meilleurs joueurs (Dessailly...), et s'appuyer sur les jeunes du centre : Loko, Pedros, Loko, Karembeu and co qui enverront du rêve deux saisons plus tard.
Nepalimonkey Niveau : District
Pas une occas' des Canaris dans ce résumé.
Certes il y a deux rouges, mais dès le début du match Loko et ses potes sont aux fraises.
La faute de Karembeu dans la surface sur le 1er but est indiscutable et il n'avait pas à provoquer l'arbitre. En plus c'est lui qui perd le ballon à la base face à Fournier. Maintenant, Colleter aurait dû se faire expulser aussi pour ses insultes envers Suaudeau. L'arbitre du terrain a tout vu et entendu, et pendant ce temps l'arbitre de touche se débine. Aucune sanction ! Je me souviens d'avoir vu ce match et après ce deux poids deux mesures par le corps arbitral j'ai compris pourquoi ces jeunes nantais ont pété un boulon et qu'il ne voulait plus jouer !

Et puis ça devait être plus facile pour le PSG de jouer les finales à domicile à cette époque ! N'empêche que grâce à ce match, découvrant à peine ce sport (j'avais 6 ans) je me suis pris d'affection pour le FC Nantes, et que j'ai été dégoûté du Psg (et de l'OM aussi, sacrée année 1993), moi qui suis parisien et qui y vit encore. La joie que j'ai eu quand Nantes leur avait mis 3-0 au parc en Janvier 95, et la rage quand Paris leur ont mis 5-0 en Décembre 95 avec Loko au PSG et les buts de taré de Djorkaeff et Rai ! En tout cas merci So Foot pour m'avoir fait revivre mes premiers souvenirs footballistiques ...
gwynplaine76 Niveau : CFA2
En fait le ton de cet article résume assez bien l'impression générale d'après-match, à cette époque: on avait stigmatisé l'arbitre, on avait regretté le scénario du match: qu'il n'accouche pas d'une belle finale, comme celle de 10 ans plus tôt. Mais on était passé très vite sur le comportement des Nantais et on s'était bien gardé de saluer le 1er trophée du Niou PSG, parce que beau jeu à la Nantaise (ce qui était vrai), parce que Suaudeau, parce qu'à l'inverse Paris/Canal+/jeu moins emballant (c'était vrai aussi).
Et pour un peu, tout ça c'était la faute des Parisiens et de l'arbitre.

Vous dites que c'est de la paranoïa de supporter? Je voudrais bien le croire, sauf que cet article me conforte dans cette impression.
J'ai une grande admiration pour ce Nantes, mais le fait est qu'ils ont merdé cette finale, à tous points de vue. Ce que fait Karembeu, au-delà des questions d'éthique, c'est une faute professionnelle. Paris a su gérer l'affaire, c'est tout.

Toute proportion gardée, ça me rappelle tout ce qui est tombé sur M. Turpin dimanche.
le penalty sur Fournier est flagrant, Karembeu ne touche même pas le ballon. Le vrai scandale de ce match, c'est qu'il ait lieu au Parc des Princes, le stade du PSG ! Pour une finale, jouer à domicile, c'est un avantage énorme, et c'est sans doute pour ça que le PSG en a perdu très peu jusqu'à ce qu'elles soient délocalisées au SDF.

Nantes jouait bien au ballon, mais dès qu'il y avait une opposition un peu viril, l'équipe implosait comme en UEFA contre Leverkusen (5-1 et 1 expulsion de Pedros je crois) alors que Nantes était largement supérieur !
Merde, je pensais qu'on allait parler du chef d'oeuvre cinématographique de Fabien Onteniente.
RobertoBaggio Niveau : DHR
Cette époque où les ballons ne s'envolaient pas à toute vitesse à la moindre pichenette...
Midnight_City Niveau : CFA2
Message posté par devedj
le penalty sur Fournier est flagrant, Karembeu ne touche même pas le ballon. Le vrai scandale de ce match, c'est qu'il ait lieu au Parc des Princes, le stade du PSG ! Pour une finale, jouer à domicile, c'est un avantage énorme, et c'est sans doute pour ça que le PSG en a perdu très peu jusqu'à ce qu'elles soient délocalisées au SDF.

Nantes jouait bien au ballon, mais dès qu'il y avait une opposition un peu viril, l'équipe implosait comme en UEFA contre Leverkusen (5-1 et 1 expulsion de Pedros je crois) alors que Nantes était largement supérieur !


P'tit bémol sur Leverkusen, c'est surtout un concours de circonstances hallucinant avec les 3 gardiens out en même temps, et le rappel de ce pauvre J-L Garcia (qui s'était bien troué mais pouvait-il en être autrement ...) qui les avait coulés
Yavait du monde sur la pelouse...
et des belles moustaches aussi!
Note : 1
Philippes Houix, à jamais le meilleur commentateur de l'histoire du foot.. Que de souvenir à entendre ta voix dans les résumés interminables de C1 le credi soir sur TF1 à l'époque ou tous les matches se jouaient le meme soir. We miss u
C'est marrant comme la mémoire peut être parcellaire. Je suppose que l'auteur de ce papier a revu le match en entier.

dans mes souvenirs, c'est pas juste le péno de Karembeu qui fait disjoncter les jaunes.

Ce sont 2 ou 3 touches sifflées dans le mauvais sens, des corners jaunes qui se transforment en 6 mètres parisiens, des coups de latte non sifflés contre Paris et le tout, dans un stade réservé aux supps de Paris.

Ensuite, désolé mais en 1993 (comme cela a été évoqué plus haut), c'est une équipe de gamins qui est en construction suite au quasi dépôt de bilan du FCN. Elle marche pas du tout sur l'eau, elle est dans le ventre mou du championnat, juste bonne à tenter un coup en coupe.

Match de merde.
il y a 2 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164