3 matchs de suspension pour un chewing-gum

Modififié
7 1
Un Malabar, tu te barres.

Parfois, sur un coup de nerf, on jetterait tout ce qui nous passe sous la main à celui qui nous a vexé. C'est une réaction humaine que de vouloir se venger d'une mauvaise parole, d'un mauvais coup, mais il faut en assumer les conséquences.

C'est ce qui est arrivé à Muhamed Muhamed Bešić, le milieu d'Everton. Le 6 septembre dernier, la Bosnie battait Andorre 3 buts à 0. Rien de fou jusqu'à la 63e minute et un contact entre Bešić et Ayala. Visiblement irrité après avoir reçu un tacle bien appuyé, le Bosnien a carrément jeté un chewing-gum sur Josep Ayala, l'auteur du vilain geste. Carton rouge, échauffourée, la classique. Sauf que personne ne l'a oublié et selon Goal.com, la sentence serait tombée pour Bešić qui a écopé de trois matchs de suspension avec la Bosnie.


Ça fait cher la bulle. BA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La FIFPro va porter plainte
7 1