3 matchs de suspension pour Assou-Ekotto

Modififié
1 9
Trois matchs de suspension et 63 000 € d'amende. C'est le tarif pour Benoît Assou-Ekotto.

Le joueur de Tottenham a été condamné ce vendredi par la Fédération anglaise (FA) car, en décembre dernier, il avait tweeté ceci à Nicolas Anelka : « Je te félicite pour ta belle quenelle. »

Le 28 décembre, l'international français avait fêté son but avec West Bromwich en effectuant ce geste. Il avait été licencié par son club et avait pris 5 matchs de suspension.

« J'ai toujours dit que quand j'ai tweeté à Nicolas Anelka, je le congratulais pour son geste anti-establishment et pas pour un geste antisémite » , a plaidé Assou-Ekotto. Anelka avait adopté la même ligne de défense.

La FA a quant à elle jugé que le Camerounais était coupable « parce qu'il était conscient avant d'envoyer son tweet que le geste était associé à Dieudonné et que, pendant l'automne 2013, l'artiste était au centre d'une affaire suite à ses allégations anti-sémites » . AB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Même s'il est à l'abri du besoin, 63 000€ ça fait une belle amende.
DoutorSocrates Niveau : CFA
Même si j'ai toujours pas compris si une quenelle était un geste anti-establishment ou un geste antisémite, je trouve très bien que BAE aie assumé la chose et n'aie pas simplement fait des excuses factices pour ne pas se mettre l'establishment à dos. Y'a rien à dire, dans le monde lisse et stupide du foot pro, BAE détonne et ça fait plaisir. J'espère revoir ses crochets sur les attaquants adverses prochainement sur les pelouses de Premier League. COYS.
Lefootologue Niveau : DHR
Le mec joue pour un club gèré et supporter par des juifs, mais il est antisémite, Biensur.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 9