Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

25 exemptions thérapeutiques délivrées durant le Mondial 2010

Modififié
Comme les mecs qui passent à l'infirmerie avant le cross du collège.

Les hackers des Fancy Bears, qui ont déjà révélé des cas de dopage dans l'athlétisme ou dans le tennis, viennent de rendre publics des documents médicaux concernant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Ces éléments révèlent que vingt-cinq joueurs ont reçu des exemptions thérapeutiques durant la compétition, c'est-à-dire qu'ils ont été autorisés pour des raisons médicales à recourir à des substances normalement illicites comme les corticoïdes, par exemple.


Parmi eux, on retrouve trois joueurs bien connus du championnat de France : Ryad Boudebouz (Algérie), Kanga Akalé (Côte d'Ivoire) ou encore Gaby Heinze (Argentine). D'autres noms bien familiers du football mondial sont également cités comme Mauro Camoranesi, Dirk Kuyt, mais aussi Carlos Tévez ou Mario Gómez.

Et ce sont les sélections allemandes et argentines qui sont particulièrement pointées du doigt par les Fancy Bears puisque quatre joueurs allemands ont obtenu des autorisations d'usage et cinq du côté de l'Albiceleste dont quatre d'entre eux ont eu recours au même produit (Betamethasone).

À noter qu'aucun champion du monde espagnol ni joueur français n'ont été inscrits sur cette liste. HL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 9
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible