1. //
  2. // Rosario Central-Newell's Old Boys

25 choses à savoir sur le Clásico de Rosario

Rosario Central face à Newell’s Old Boys. Une ville divisée en deux. Les « Canailles » contre les « Lépreux » . Certainement le clásico le plus chaud du monde. Mais pourquoi tant de haine ?

Modififié
  • Ces deux clubs ont des origines britanniques, comme beaucoup en Argentine. Isaac Newell, télégraphiste anglais, débarque à Rosario 1869. Quinze ans plus tard, il fonde un collège. Évidemment, on y joue au football, puisque Newell est le premier homme à avoir amené un ballon en cuir sur le sol argentin. Et c’est en 1903 que Claudio Newell, fils d’Isaac, fonde le Club Atlético Newell’s Old Boys.

  • En 1889, des ouvriers anglais de l’entreprise ferroviaire Ferrocarril Central Argentino créent un club de football nommé Central Argentine Railway Athletic Club. Sous la pression de certains Argentins qui rejoignent la team, le nom du club devient Club Atlético Rosario Central.

  • « Lépreux » et « Canailles » , mais c’est quoi ces surnoms ? Au début du XXe siècle, la ville de Rosario connaît une violente épidémie de lèpre. L’hôpital Carrasco invite les deux clubs de la ville pour jouer un match de charité en faveur des lépreux. Les joueurs de Central refusent l’invitation. Une honte pour les partisans de Newell’s qui insultent leurs rivaux de « canailles » . Ceux de Ñuls (qui ont répondu favorablement à la proposition de l’hopital) deviendront les « lépreux » . D’abord péjoratifs, ces surnoms sont devenus officiels avec le temps.

  • Le premier clásico se joue le 18 juin 1905 lors d’un tournoi organisé par la Ligue de Rosario. Avec un but de Faustino González, Newell’s gagne 1-0. Le premier titre amateur de l’histoire du club.

  • Le premier match de l’ère professionnelle entre ses deux équipes se dispute en championnat, le 18 juin 1939. Un petit match nul 1-1.


  • L’année suivante, Rosario Central vient gagner chez Newell’s, sur le score de 3 à 1. Le premier vainqueur officiel de l’histoire de ce derby.

  • Pourquoi Rosario s’enflamme (et se divise) chaque 19 décembre ? Ce jour-là, en 1971, Leprosos et Canallas jouent la demi-finale du championnat argentin. Central gagne 1-0, grâce à une tête plongeante d’Aldo Poy. Chaque 19 décembre, les supporters de Rosario Central se réunissent four fêter et se remémorer ce but myhique. La légende raconte qu’une proposition a été faite au Livre Guiness des records pour immortaliser ce but comme « le plus fêté au monde » .

    Vidéo

    Un but tellement mythique qu’il a été conté par l’auteur Roberto Fontanarrosa dans une nouvelle intitulée 19 de diciembre de 1971. En finale, Central bat San Lorenzo et remporte pour la première fois un championnat de première division, après 32 ans.

  • Central est d’ailleurs la première équipe non originaire de Buenos Aires à remporter un titre officiel.

  • Trois ans plus tard, Newell’s tient sa revanche. La Lepra remporte le Torneo Metropolitano (championnat au format différent) après un match nul historique contre son ennemi. Grâce à un superbe but de Zanabria, Newell’s égalise à 2-2. C’est le premier titre de l’ère professionnelle pour le club fondé par Isaac Newell. Avec des joueurs comme Américo Rubén Gallego et Jorge Valdano tout de même.

  • Du côté des supporters de Newell’s, on célèbre le 21 juillet comme le « Jour de l’ami lépreux » . Ce jour n’est autre que l’anniversaire de Marcelo Bielsa, idole du club.

  • On ne peut évoquer cette rivalité sans réserver une partie à Marcelo Bielsa. El Loco a même failli se couper un doigt pour ce match :


  • Kily González, idole de Rosario Central, a raconté cette anecdote, sur ESPN : « Mon père est très caractériel. C’est un supporter de Central, un vrai. Quand j’étais petit, j’ai joué pour Newell’s, une finale contre Central. Dans le stade, il y avait deux tribunes, une pour chaque équipe. Je jouais pour Newell’s, mais mon père va s’installer dans celle de Central. Il restait deux minutes, et je marque le but de la victoire, 1-0. Je le fête comme un fou, c’est normal, j’avais 10 ou 11 ans. À la fin du match, mon père me récupère. Dans la voiture, je lui dis : "T’as vu papa, on a gagné ?" Il me répond : "Assieds-toi derrière." Sur le chemin, il ne m’adresse pas un mot. On arrive chez moi, et ma mère me demande le résultat. Je lui ai répondu qu’on avait gagné. Et mon père s’adresse à ma mère et lui dit : "Demande à ton idiot de fils ce qu’il a fait. Il a marqué pour Newell’s et il a fêté le but juste devant moi." Il ne m’a pas parlé pendant trois mois. »


  • Figo, Fiorèse, Tévez. Ils sont nombreux à avoir porté le maillot de deux clubs qui se haïssent. À Rosario, il y en a peu. Ou plus. Depuis 1982, aucun joueur n’est passé d’un club à l’autre. « Pour rien au monde, je ne porterais un maillot de Newell’s » , avait lâché Kily González, certainement marqué par la réaction de son père.

  • César Luis Menotti, le mythique entraîneur argentin, a joué à Central (de 1948 à 1963) avant d’entraîner Newell’s (entre 1970 et 1971). Il résume ainsi le clásico de Rosario : « Le clásico me rappelle ma vie, mes débuts. Le peu que j’ai et que je sais, le fait de différencier le bien du mal, tout cela je l’ai appris dans mon quartier de Rosario. »

  • Les années 80 sont marquées par la descente de Rosario Central. Mais deux ans plus tard, les Canallas remontent et remportent directement le titre (1986-1987), sans perdre aucun clásico.

  • En 1989, un jeune formé à Newell’s plante un doublé contre Central, lors d’un match mythique gagné 5 à 3 par les lépreux. Il a 20 ans. Il s’appelle Gabriel Batistuta.

    Vidéo

  • Les années 90 sont celles des « abandons » . En 1991, Newell’s écrase son rival 4 à 0 quand les supporters de Central quitte le stade. Un match nommé le « 4 à 0 et il n’y a plus personne » . Le 26 juin 1996, le clásico est suspendu quand les fans canallas jettent des pétards sur le terrain. Un an plus tard, ce sont les joueurs de NOB qui décident de foutre en l’air le match. Central gagne alors 4-0 quand, à 25 minutes de la fin, l’arbitre se voit obligé d’arrêter la rencontre. La raison ? Quatre expulsions et une blessure douteuse laissent Newell’s à six.


  • À Newells, Batistuta, Tata Martino ou encore Roberto Sensini. À Central, Di María, Mario Kempes, Eduardo Coudet, Aldo Poy. Sacrées idoles.

  • Au point de vue du palmarès, Newell’s a remporté six fois le championnat local, contre quatre pour Central. Mais les Canallas ont remporté un tournoi international – la Copa CONMEBOL 1995 –, tandis que Ñuls a perdu en finale de Libertadores.

  • Les meilleurs buteurs de cette affiche sont Edgardo Bauza pour Central et Santiago Santamaría pour les Old Boys avec chacun neuf pions.


  • L’Uruguayen Jorge José González a joué 45 clásicos sous le maillot de Rosario Central. Le recordman leproso est Mario Zanabria, avec 31 derbys disputés.

  • En 2010, Central est de nouveau descendu en seconde division. Et remonte trois ans plus tard. Cette même année, Newell’s remporte le titre de champion d’Argentine avec Tata Martino à la tête du club.

  • Le stade de Newell’s, appelé le Coloso del Parque, est devenu le stade Marcelo Bielsa en 2009. L’enceinte de Central s’appelle le Gigante de Arroyito.

  • Ces dernières années, les clásicos de Rosario se disputent sans public visiteur (comme le reste du football local). Ce qui n’empêche pas de folles ambiances.

    Au Gigante de Arroyito, en 2014 :
    Vidéo

    Au stade Marcelo Bielsa, l'an passé :
    Vidéo

  • Ce dimanche, les deux ennemis s’affrontent pour la deuxième journée du championnat argentin, dans le stade de Central. Rosario Central, entraîné par Eduardo Coudet, a remporté son premier match contre Godoy Cruz. Les hommes de Lucas Bernardi (oui, l'ancien Monégasque) ont perdu face à San Martín de San Juan. L’année passée, le match aller s’est soldé par un 0-0. Au retour, Central est venu gagner chez son rival sur le score de 0-1. Vivement dimanche.

    L'ambiance lors de Rosario Central-Godoy Cruz, la semaine dernière :

    Le Banderazo (quelques jours avant un gros match, les supporters se réunissent dans le stade pour foutre une ambiance de malade, ndlr) de Newell's, jeudi soir :


    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    KingMastre Niveau : CFA2
    Ruben, y'en a qui ont fini pendu sur la place plublique pour moins que ça...

    Et Messi, il a joué pour qui bordel (los leprosos en l'occurrence...)?
    Messi a joué pour les Newell's (tout est relatif, c'était avant de débarquer à Barcelone, avant qu'il ait 13 ans donc), c'est pour ça qu'un supporter un peu con de Rosario Central a tenté de le frapper y a quelques années.
    Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
    Ruben, merci pour tes articles qui sont toujours un délice!
    Ruben Curiel Niveau : District
    Message posté par KingMastre
    Ruben, y'en a qui ont fini pendu sur la place plublique pour moins que ça...

    Et Messi, il a joué pour qui bordel (los leprosos en l'occurrence...)?


    Oui mais il ne rentre pas dans la case "idoles" je pense.
    bullrogg77 Niveau : CFA2
    Le père de Kily González est un abruti de première .
    L'anecdote de Kily Gonzales c'est quelque chose.
    Je suis en plein dans le bouquin el loco unchained, il y a pas mal d'anectodes croustillantes. Ca parle un peu de Newell's évidemment. Bouquin que je recommande.
    De très très loin le match le plus 'beau', le plus authentique, le plus fort en décibels de Primera avec une ambiance fabuleuse lors de ces Central/Ñuls.
    Le must si l'on à l'occasion d'y assister, avec les deux moitiés de la ville qui se détestent plus que cordialement (les supporters de Central étant connus comme étant parmi les plus fous d'Argentine) même si j'ai vu pire lors d'un derby entre Rafaela et Ben Hur où c'était carrément la guerre civile...
    Une petite anecdote que tu as oubliée Ruben...le Che était un grand fan Canaya, et il trouvait toujours un moyen pour se renseigner sur les derniers résultats de son club favori où qu'il soit dans le monde...
    Petit problème chronologique:
    création des clubs fin du 19ème siècle au début de l'article.

    Alinéa suivant: vous parlez d'une épidémie de lèpre qui donne leur surnom aux deux clubs au début du 19ème. Ne serait-ce pas au début du 20ème siècle?
    Le plus beau des clasicos c'est bien vrai !

    Sinon côté supporter j'avoue être tombé sous le charme du "gordo de Central". U
    n mec qui est devenu pote avec toute la 12 de Boca en même temps, lors d'un déplacement à Rosario, du temps où Palacio était encore azul y oro ...
    A voir sur Youtube pour rigoler un peu, son marcel noir vaut carrément le détour !
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Au niveau ambiance et passion, peut-être le plus beau derby au monde ! En tout cas, je donnerais cher pour pouvoir y assister un jour en tribunes...
    Et c'est vraiment fou de voir tout ce que la ville de Rosario a donné au football argentin (je refais pas la liste, tout le monde la connaît) !
    tranquilo_chiquito Niveau : CFA2
    grave, je rigole toujours en la revoyant cette vidéo.
    qu'est ce qu'il prend dans la tronche, ca fait rire tout le monde autour.
    tranquilo_chiquito Niveau : CFA2
    en reponse a matt
    Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
    Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
    jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)