23, v'là les Bleus !

Laurent Blanc a balancé sa liste de 23 joueurs pour les matches éliminatoires de l'Euro 2012 contre la Roumanie puis le Luxembourg, les 9 et 12 octobre prochains. Une demi surprise : Dimitri Payet. Des retours attendu : Gourcuff et Nasri. Le reste n'est qu'hécatombe... Blanc a joué dans la continuité de la victoire en Bosnie. Les choses se précisent...

Modififié
0 1
Gardiens :

Zéro surprise. The winners are... Hugo Lloris, Steve Mandanda, Cédric Carrasso ! R.A.S... L'ordre des noms qui précèdent indique le rang de chacun dans la hiérarchie. Hugo reste le N°1 et Ruffier peut toujours saisir les tribunaux administratifs pour réintégrer les Bleus. Temps d'attente : 6 mois minimum.




Défenseurs :

Bacary Sagna, Adil Rami, Philippe Mexès, Mamadou Sakho, Benoît Trémoulinas, Gaël Clichy. Que 5 défenseurs quand Raymond en prenait 8 pour le Mondial sud-africain (vous pouvez vérifier, bande d'abrutis !)... C'est un signe, non ? Plus intéressant, il n'a ajouté qu'un Sakho (qui ne jouera pas titulaire) pour faire l'appoint à sa défense axiale Rami-Mexès. Là aussi, geste fort, énorme témoignage de confiance envers son duo en lequel il croit très fort (trop fort ?). Lolo Blanc avait de toutes façons annoncé la couleur chez Liza à RTL, lundi soir : « On a pris une option avec Philippe et Adil, il faut qu'ils aient des automatismes et surtout de la complémentarité. Ils ont besoin de jouer ensemble » . Traduction : « Pas touche à Phi-phi et Adilou ! C'est ma paire et j'y crois ! » Zéro concurrence pour l'instant pour les deux. Rami-Mexès, c'est le socle sur lequel Lolo veut bâtir une défense forte, l'assise béton de sa nouvelle équipe de France. Dont acte... Ça veut dire que tous les autres prétendants vont ramer sévère pour aller eux aussi brouter à Clairefontaine. Alors exit Koscielny, Squillaci, Delpierre, Planus, Gallas, etc. Mal barré pour eux.



En latéraux, Trémoulinas serait doublure de Clichy. Bacary Sagna a l'air seul à son poste, mais en fait la présence de Lass Diarra dans la liste laisse penser qu'il pourrait reculer du milieu en latéral droit : il l'a déjà fait en Bleu et en Meringué, pas trop mal d'ailleurs. Là aussi, Lolo Blanc joue la continuité, mais une continuité plus ancienne, celle de l'ère Domenech, avec Sagna et Clichy. Petite déception : le choix quasi indiscuté de Sagna pose problème et la récente forme moyenne de Clichy fait douter. N'est-il pas temps d'essayer d'autres noms ? Liste des sacrifiés : Abidal, déjà. Normal : il joue peu ou pas. Lolo ne l'imagine qu'en latéral et on verra si Eric est tricard ou en réserve de la républuff...Exit, également : Anthony Reveillère, Aly Cissokho et Mathieu Debuchy. Normal pour le Lillois, pas en super forme et blessé. Pas sympa pour les deux Lyonnais, surtout Aly, plutôt pas mauvais ces temps derniers. Enfin, dura lex sed lex.




Milieux :

Mathieu Valbuena, Lassana Diarra, Alou Diarra, Yann M'Vila, Abou Diaby, Florent Malouda, Blaise Matuidi, Yoann Gourcuff, Samir Nasri. Déjà, retour de Yoann (qui a purgé son match de suspension) et Samir. Normal : Lolo Blanc veut s'appuyer constamment sur au moins un meneur axial. Il connaît bien Gourcuff et il compte énormément sur lui. Idem pour Nasri, convaincant à Oslo et gagnant de l'épaisseur à Arsenal. Blanc est tout simplement en train de sauver le soldat Gourcuff. Mais pas le soldat Toulalan, relégué troufion première classe... Malgré son retour plutôt réussi au milieu à l'OL, Toul est en train de se faire méchamment doublé par le « trio global » Alou Diarra, M'Vila et Diaby. « Les présents ont fait un grand match, ils ont marqué des points dans l'esprit de tout le monde. Le groupe m'a donné satisfaction, il mérite d'être revu » . Ce discours général de Blanc ciblait prioritairement ce « trio global » ...


Adieu, Jérémie ? Ca y ressemble, vu que Blaise Matuidi est lui aussi convoqué, ce qui constitue une autre surprise : le Blaise s'installe. Sinon, P'Tit Vélo fait son trou, Lass fait jouer sa polyvalence et Maloude, il explose toujours les compteurs. Exit : Toul, donc, Yohann Cabaye, mais aussi Ribéry (évidemment, il est blessé !) et Ménez. Petit rappel : le milieu nancéen Julien Féret, qui avait reçu une pré-convocation, n'a pas non plus été appelé. Heureusement, sinon Ben Arfa aurait tout cassé ! Car Hatem (plutôt « attaquant » ?) n'a pas non plus été appelé. Newcastle est encore trop frais après une longue période de footing au Bois de Vincennes...



Attaquants :

Dimitri Payet, Kévin Gameiro, Karim Benzema, Loïc Rémy et Guillaume Hoarau. On commence par la « surprise » Payet. Dimitri, le jeune Russe de Sainté, a éclairé de son aura une pauvre L1 : meilleur buteur avec 7 buts en 7 journées, il était supervisé de très près par Laurent Blanc et ses émissaires. Un autre signal fort de Lolo Blanc : même jeune (23 ans), même de « petit gabarit » , même dans un club « secondaire » (ASSE leader, OK, mais pas grosse cylindrée du foot français actuel) et même à un poste hyper concurrentiel (un paquet d'attaquants sont en lice), le nouveau sélectionneur démontre qu'il appellera les meilleurs joueurs du moment. On peut faire pareil constat pour Gameiro, surprenant revenant en Bleu, issu lui aussi d'un club « secondaire » , Lorient...Maintenant, il ne faut pas aussi être absolument taré : Blanc a convoqué Payet parce que, outre son talent, c'est aussi la nouvelle coqueluche de la France du Foot. Chaque sélectionneur fait aussi des choix « politiques » .


Benzema est bien là, mais sérieusement griffé par le sélectionneur dans France-Soir ( « Karim n'a pas l'habitude de travailler » ) Avertissement sans frais pour Benz toujours peu utilisé à Madrid et décevant à Auxerre, sous les yeux de Blanc ? Loïc Rémy revient, ce qui ne se discute pas trop. A l'inverse d'un Hoarau plutôt empoté avec le PSG. Mais, là aussi, c'est une question de foi : Blanc croit beaucoup en Guillaume... Exit : Gignac, Cissé et Louis Saha (blessé). Voilà... Comme annoncé par Lolo Blanc himself, le poids de la victoire très positive à Sarajevo (2-0 contre la Bosnie) a pesé lourd quant à la composition de son onze-type. Des places sont toujours à prendre, mais elles seront de moins en moins nombreuses...




Chérif Ghemmour

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Payet, une demi douzaine de bons matchs et boum en EDF comme si c'était devenu un super attaquant d'un coup!

Suffit qu'il passe à côté lors de 3 ou 4 matchs et vlan ça sera un merde!

On appelle ça la "théorie Gourcuff"
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Qui es-tu Karpaty Lviv ?
0 1