Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Année 2016
  2. // Bilan
  3. //

2016 : la Bundesliga en chiffres

Un Rekordmeister qui n'a jamais aussi bien porté son nom, un promu qui n'a pas froid aux yeux, des entraîneurs qui bougent, et toujours autant de monde au balcon. Bref, une fois de plus, la Bundesliga a régalé.

Modififié
2,60. Qui dit stade dit généralement « Bratwurst » , la fameuse saucisse grillée. La moins chère se trouve à Dortmund, et ne coûte que 2,60 euros. La plus chère est à Munich. En même temps, c'est le royaume de la « Weißwurst » , la fameuse saucisse blanche bouillie qui se consomme avec de la moutarde sucrée.

4. En soulevant le Meisterschale pour la quatrième fois consécutive au printemps dernier, le FC Bayern Munich a tombé un nouveau record. En effet, jamais une équipe n'avait fait le quatre à la suite en Bundesliga. Bientôt le cinq sur cinq ?

5. Cinq penaltys ratés pour le Bayer Leverkusen cette année en championnat, dont quatre au cours de cette saison 16/17. Sur quatre tentatives, c'est moche. Très moche.


8,60. Les bières les plus chères de Bundesliga se trouvent à Francfort et à Brême. Compter 8,60 euros pour le litre de Krombacher à la Commerzbank Arena ; même somme pour un litre de Haake Beck, de Beck's, de Franziskaner ou encore de Corona au Weserstadion. Le litre le moins cher, lui, se trouve à Leipzig : 7 euros pour de la Ur-Krostitzer.

10. L'année 2016 a été mouvementée sur les bancs de Bundesliga. En effet, dix entraîneurs ont été priés d'aller voir ailleurs, à savoir Armin Veh (Francfort), Thomas Schaaf (Hanovre), André Breitenreiter (Schalke), Viktor Skripnik (Werder), Bruno Labbadia (HSV), Dieter Hecking (Wolfsburg), Markus Kauczinski (Ingolstadt), Nobert Meier (Darmstadt), Dirk Schuster (Augsburg) et André Schubert (Gladbach). Sept d'entre eux ont été virés au cours des trois derniers mois. Dur dur.


12. Onze cartons jaunes, un carton rouge : Sebastian Rudy remporte sans contestation possible le trophée du joueur le plus averti du championnat durant l'année civile 2016. Une petite résolution pour 2017, peut-être ?

18. Le Bayern a encaissé neuf buts lors de la phase retour de la saison 15/16, et neuf lors de l'exercice en cours. Le tout en 33 matchs. Prochain objectif : moins de dix buts par saison.

20. En feu aussi bien avec Darmstadt qu'avec Hoffenheim, Sandro Wagner a marqué 20 buts cette année. Il est donc le meilleur buteur allemand de 2016, devant Mario Gómez (18) et Marco Reus (14).


28. Ans. Et 205 jours. C'est l'âge exact auquel Julian Nagelsmann est devenu coach du TSG Hoffenheim après que Huub Stevens a jeté l'éponge, en février dernier, en raison de problèmes de santé. Depuis, son bilan est plus qu'honorable : 14 victoires, 12 nuls et 6 défaites (en 32 rencontres), soit 1,69 point/match. Le fameux mec sur la pochette de Football Manager, c'est lui.

54. Bien qu'il survit du mieux qu'il peut dans l'élite, le HSV peut se targuer d'être la seule équipe de Bundesliga à être présente depuis la création de la formule en 1963, soit 54 saisons de suite. C'est mieux que le Werder (53) et le Bayern Munich (52). Le « Dino » sera-t-il en première division l'année prochaine ? Les paris sont ouverts.


55. En accédant à l'élite pour la première fois de son histoire, le RB Leipzig est devenu la 55e équipe à jouer en 1. Bundesliga depuis 1963. Et grâce à son sublime parcours lors de la phase aller (qui s'achèvera en janvier prochain), le RB est déjà 47e de la fameuse « Ewige Tabelle » (classement de tous les temps), devant des clubs légendaires tels que le Fortuna Cologne ou encore Preußen Münster.

78. La saison dernière, le Borussia a terminé à dix points du Bayern. Néanmoins, le BvB a totalisé 78 points, soit le meilleur total de tous les temps pour un dauphin. Il y en a qui sont devenus champions avec moins de points que ça. Kaiserslautern en 1998 ou Wolfsburg en 2009, pour ne citer qu'eux.


190. Claudio Pizarro n'a toujours pas marqué durant cet exercice, mais sa douzaine de buts lors de la phase retour de la saison 15/16 lui a permis de porter son total à 190 buts en Bundesliga, soit le meilleur total pour un joueur étranger. Au général, le Péruvien devance Giovane Élber et Robert Lewandowski (133 réalisations chacun).


133. En scellant la victoire de Hambourg sur le terrain de Darmstadt (0-2) le 4 décembre dernier, Matthias Ostrzolek a dû pousser un ouf de soulagement. Non seulement parce qu'il s'agissait de la première victoire du HSV cette saison, mais aussi parce que le latéral gauche ouvrait enfin son compteur but. Après 132 rencontres de Bundesliga sans faire trembler les filets, ça fait plaisir.

999. En marquant le but du 4-0 face à Wolfsburg le 10 décembre dernier, Thomas Müller a mis fin à 999 minutes d'inefficacité devant le but en championnat. La barre symbolique à quatre chiffres n'a pas été franchie, le Meunier peut se rendormir tranquille.


2058. La victoire d'Ingolstadt face à Leipzig a non seulement fait tomber le promu pour la première fois de la saison, mais a permis pour la première fois en 2058 jours (soit un peu plus de cinq ans et demi) de voir une lanterne rouge battre le leader du championnat. La dernière fois, c'était le 23 avril 2011, lors de la 31e journée de Bundesliga : le Gladbach de Lucien Favre avait battu le Dortmund de Jürgen Klopp 1-0. Trois points qui lui avaient permis d'arracher les barrages lors de la dernière journée.

826. Comme le nombre de buts cette année en Bundesliga. Soit une moyenne de 2,78 par match. Qui dit mieux ?

12 160 160. Le nombre de spectateurs cette année en Bundesliga. Soit une moyenne de 40 293 par match. Qui dit mieux ?

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Préparer son équipe 3
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:38 L'avocat de Mogi Bayat ne comprend pas pourquoi son client est toujours en prison 32 Hier à 09:06 Le magnifique coup franc de Rooney avec DC United 11