1. // Coupe des confédérations
  2. //
  3. // Rétro

2001, odyssée des Bleus

Lors de l'édition 2001 de la Coupe des Confédérations, l'invincible équipe de France du début des années 2000 empoche un trophée supplémentaire avec une drôle d'équipée, à mi-chemin entre les A et les A'. Mais contrairement aux apparences, pour Roger Lemerre, l'heure n'était pas à la préparation au mondial 2002.

Modififié
Quand Roger Lemerre embarque pour la Corée du Sud en mai 2001, il a des têtes inhabituelles autour de lui. Avec les Bleus, les champions du monde et champions d'Europe en titre, pas de Zinédine Zidane, pas de Barthez, pas de duo Henry-Trezeguet. À un an de la Coupe du monde, la meilleure équipe de football du moment ne se présente pas avec toutes ses meilleures armes pour disputer un tournoi qui, sur le papier, n'excite pas vraiment les médias, ni certains joueurs. C'est somme toute logique. Ce n'est que la Coupe des confédérations qui s'annonce, à un an de la deuxième étoile brodée d'avance par Adidas sur le maillot tricolore. Une broutille.

Testeurs par défaut


Si l'équipe ressemble à un beta-test d'avant 2002, pour voir de près les aspirants Bleus, ce n'est pas tellement l'objectif du sélectionneur. Roger Lemerre agit sous la contrainte, comme se remémore aujourd'hui Nicolas Gillet : « Les joueurs qu'il a pris, si ce n'était pas des habitués, ce n'était pas un choix délibéré de sa part. Certains joueurs étaient bloqués par les clubs à cause des championnats, qui n'étaient pas encore terminés. Et il y a eu des blessures en plus... » Pour le Canari, l'heure n'est alors pas à la Coupe du monde un an plus tard. La joie de la première sélection lui suffit amplement. Pour Laurent Robert, qui agite déjà sa patte gauche pour Newcastle, ce n'est pas tout à fait le même son de cloche. L'espoir de vivre un Mondial l'anime : « Avant cela, j'avais loupé l'Euro... Là, la logique était de faire le Mondial ensuite. » À leurs côtés, Desailly, Karembeu, Vieira ou encore Djorkaeff composent l'héritage de 1998.

Une France qui gagne


Si le groupe n'est pas le meilleur possible à l'époque, et que la motivation n'est pas à son comble non plus, les réticences sont oubliées dès l'arrivée sur le tarmac en Corée du Sud. « J'ai vu des compétiteurs en fait, lance Nicolas Gillet. Ce n'était pas la Coupe du monde ou le championnat d'Europe, c'est sûr. Mais ils voulaient gagner coûte que coûte. Les joueurs ne sont pas toujours très motivés au moment d'y aller, mais une fois dedans, ils ne se posent plus la question, ils sont à fond. » Robert confirme avoir « ressenti cette concentration chez les autres aussi » . La France est à bloc. Le pays hôte en fait les frais et encaisse un sévère 5-0 d'entrée. Gillet n'apparaît sur le terrain qu'au deuxième match, pour une défaite face à l'Australie. Un souvenir logiquement mitigé. « Même si je peux me dire que je ne suis pas passé à côté, c'est un gros point noir quand même d'avoir perdu contre l'Australie. Ça manque de saveur quand il n'y a pas la victoire collective pour aller avec sa première sélection. » Pour autant, l'échec a le mérite de mobiliser tout le monde pour de bon. Roger Lemerre y va de sa colère à la pause contre le Mexique, lors du troisième match. Les Bleus retrouvent leur magie. Éric Carrière plante deux buts au retour des vestiaires. La France veut un titre de plus, et ni le Brésil, ni le Japon en finale ne peuvent l'en empêcher. L'équipe est imbattable. Mieux, les jeunes s'intègrent aisément et sont mis à l'aise par les anciens. Gillet se souvient en particulier de la mi-temps du Mexique, après l'intervention de Lemerre. « Marcel (Desailly, ndlr) s'est tourné vers moi pour avoir mon avis, savoir ce que je pensais de leur performance en défense. Moi je trouvais que tout allait bien, et qu'il me demande à moi... alors qu'il est champion du monde ! »

Avant la France qui perd


Sur le papier, l'opération est donc parfaitement réussie pour Roger Lemerre, qui sait désormais qu'il a quelques remplaçants en cas de pépin. Cependant, rares sont les élus un an plus tard. De 2001, il ne reste personne en dehors de Sagnol pour 2002. Laurent Robert en garde une certaine déception : « J'ai été très surpris de ne pas faire le Mondial, alors que j'étais en forme avec Newcastle. » Roger Lemerre en a préféré d'autres, plus routiniers chez les Bleus. « C'est surtout dommage pour moi. J'avais sûrement ma place. » Le choix est d'autant plus regrettable que la France ne tourne pas rond sur ce Mondial. Le relais avec 2001 n'est pas passé. Pour Laurent Robert, cela ne fait aucun doute, « certains joueurs étaient en fin de cycle et il aurait fallu plus de fraîcheur » , celle qui a permis de gagner l'année précédente, même s'il nuance en admettant que c'est « facile à dire maintenant » . En fait, selon Gillet, l'aventure n'a pas été un bon thermomètre sur tous les plans. « Pour l'intendance, c'était bien de voir les lieux avant. Sportivement en revanche, ce n'est pas tellement une bonne préparation à cause des absents. Le groupe n'allait pas être le même l'année suivante... » Alors Coupe des confédérations, piège à cons ? Si aucune équipe n'a encore réussi à enchaîner le trophée avec une victoire au Mondial, ceux de 2001 ne regrettent pas l'aventure. Gillet toujours : « C'est toujours mieux que jouer des amicaux. Et gagner un titre avec l'équipe de France, c'est énorme. Encore aujourd'hui, je ne me rends pas bien compte. Évidemment, cela va faire marrer ceux qui ont pu avoir une Coupe du monde, ou qui jouent la Ligue des champions régulièrement, mais c'est quelque chose de super important dans ma carrière, c'est un souvenir génial. » Laurent Robert ne dit pas autre chose : « C'est merveilleux ce trophée, c'est le premier que j'ai gagné. C'était magnifique. » Un trophée comme un autre. Et une victoire qui vaut toujours mieux qu'une élimination sans saveur un an plus tard.



Par Côme Tessier Tous propos recueillis par CT
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Si si, lelimination en 2002 avait bien une saveur. Celle de la merde.

Putain de Coupe du Monde 2002
Note : 2
Avec TF1 qui avait survendu le truc avec tous les animateurs de la chaine qui y mettaient du leur au point de nous sortir l'immonde 'tous ensemble' avec pernault et flament.. vraiment la pire emission de foot qui me ferait presque avoir un peut de tendresse pour france 2 foot ou foot 3
Cf le zapping: https://www.youtube.com/watch?v=c8p9FLBGXTE

Ridicule de bout en bout, un ramassis de connerie. Cette élimination était largement méritée.

"La cuisse à Zidane".
floyd pink Niveau : CFA
Putain Roger Lemerre...
Franchement quand on compare l'équipe en 2002 et en 2010, on peut se dire que c'était pas le pire Raymond en fait...
Note : 2
si si c'était le pire. Et son equipe de 2010 il a eu 6 ans pour la constituer

Lemerre au final avait bien réussi son euro 2000 avec un très bon coaching. Vainqueur de la CAN.
floyd pink Niveau : CFA
LOL !

Heuu... ha non t'es sérieux en fait ?
Pouretcontre Niveau : CFA2
Pernaut chauvin? Non, on n'aurait pas pensé.

Allez, je vais me mater un reportage sur les poupées de porcelaine fabriquées dans un petit village de Lozère par une dame retraitée et passionnée.
floyd pink Niveau : CFA
Moué... l'équipe en 2000 est quasi identique à celle de 98 hein.
Vainqueur de la CAN....

Non mais sinon surtout, ce qui me choque c'est quand on voyait ses discours devant les joueurs. Le mec a strictement aucun charisme; t'as même l'impression que ça doit être franchement dur pour les joueurs de pas rigoler quand il parle.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  01:36  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Y a quand même une grosse différence entre l'EDF 98 et 2000, c'est l'attaque des Bleus qui a été totalement chamboulée ! On passe de Guivarch, Dugarry, Diomède (avec Henry et Trezegol en simples jokers) à un quatuor d'attaquants de haut niveau interchangeables, Henry-Anelka-Trézéguet-Wiltord...
floyd pink Niveau : CFA
Moué l'équipe type ne bouge quasiment pas.
Défense + goal exactement pareil. Seul Vieira rentre au milieu de terrain.
Devant certes il y a des nouvelles tête, mais c'est surtout Anelka et Wiltord, sinon Henry, Djorkaeff et Henry qui sont déjà titulaires en 98.
Henry pas titu en 98. c'était duga ou guivarch
10 réponses à ce commentaire.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Nicolas Gillet!
Je me souviendrai toujours de son attentat sur le petit Mionnet.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
La Coupe du monde 2002, celle ou j'annonçais à mes camarades de la cour de récréation et coéquipiers du club de foot ou j’exercerais mes talents de rugueux milieu défensif que :

-le Groupe A verrait se qualifier la France et l'Uruguay
-l'Argentine avait la meilleure équipe donc remporterait la compétition ; l'Italie ayant la gueule du finaliste malheureux
-des deux co-organisateurs, un allait se faire éliminer au premier tour, j'ai nommé la Corée du Sud
-le Portugal serait 1/4 de finaliste, performance honorable dans la lignée de son bel Euro 2000

2002 fut donc un cru particulièrement fructueux pour les prédictions.

J'avais tout de même annoncé que la Turquie serait la surprise de la compétition, l'honneur est sauf.
Ce commentaire a été modifié.
abistodenas Niveau : CFA2
le mec il se parle à lui même sur une page de commentaires ...c'est gênant ...
Ronahldoignon Niveau : Ligue 2
Note : 3
Le mec parle pour ne rien dire c'est encore plus gênant …
abistodenas Niveau : CFA2
waow l'auto branlette , fascinant !!
3 réponses à ce commentaire.
Je me souviens encore de la patate de Patrick Vieira en finale, forcément mémorable puisqu'il n'a pas souvent marqué pour l'équipe de France.

Mais juste pour se convaincre de la pantalonnade qu'était cette édition, un coup d'oeil au XI brésilien en demi-finale.
Dida- Ze Maria, Edmilson, Lucio, Leo - Leomar, Leandro (Vampeta), Fabio, Ramon - Carlos Miguel (Robert), Washington

Soit seulement 4 joueurs qui feront partie de l'équipe championne du monde l'année suivante.
Ce commentaire a été modifié.
N'empêche que le France-Corée, je me souviens encore des buts de Marlet et Vieira:

Sympa le ciseau du gauche ! Même si les coréens ont pas vraiment l'air prêts à se faire décapiter pour le gêner...

Et encore plus rare que les buts de Vieira, il y avait eu un but de Desailly en demi-finale contre le "Brésil" de mémoire...
2 réponses à ce commentaire.
2002, quand en France nous avons cru que les spots publicitaires faisaient gagner une compétition.
2002 seul une faille spatiot temporelle fait que l´equipe de France avec tout les meilleurs buteurs européen arrive a marquer 0 buts.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
J'ai reçu un sms de Jean-Michel Jenculelesmouches, qui m'a charge de vous le transmettre:
lors de la CdC 2001, Laurent Robert n'agitait pas sa patte gauche pour Newcastle. Son transfert n'est intervenu qu'en juillet: entre temps, il a même participé à des matches d'intertoto, et si mes souvenirs sont bons, au 1er match de la nouvelle saison au Parc (où il s'était un peu fait siffler en passant).
Bon vu les rapports qu'il entretenait avec Luis, son transfert était tout sauf une surprise. Mais en juin 2001, il était encore parisien.

Sinon, y'a pas un montage photoshop (de qualité 7è saison de Walking Dead) sur la dernière photo? On a l'impression que Carrière n'est pas vraiment là.
Son dernier match à Paris, un magnifique 0/0 à en vomir, au parc contre le losc. A croire que le stade et l'équipe n'attendaient qu'une chose ; l'autorisation de voir jouer ronnie kke jours plus tard
1 réponse à ce commentaire.
Sofoot, encore un stagiaire qui fait l'article ?? Laurent robert qui traîne son pied gauche chez les magpies je veut bien, sauf que le coupe se joue en juin 2001, et qu'il signe en Angleterre fin août de la même année.
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 11 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 14
Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 27 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 127 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66