Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Groupe B
  3. // Angleterre-Pays de Galles

20 choses que vous ne savez pas sur Angleterre-Galles

La mèche a été allumée. D’un côté, Gareth Bale juge que le pays de Galles a « plus de fierté et de passion » que l’Angleterre qu’il qualifie d’ « ennemie » . De l’autre, Jack Wilshere : « On sait que les Gallois ne nous aiment pas. Est-ce que nous les aimons ? Pas vraiment. » Vingt nuances de haine.

Modififié
1. Historiquement, les Gallois descendent de peuples celtes, à l’inverse des Anglais, qui sont plutôt descendants des Saxons. Et comme Astérix nous l’a appris, entre les deux cultures, ce n’est pas toujours la joie.

2. Il existe un terme pour désigner la haine des Gallois. Ça s’appelle de la cymrophobie. À l’inverse, l’anglophobie n’existe pas qu’en France. Certains Gallois aussi détestent les Rosbeefs.

3. Si les Français – et surtout les Parisiens – aiment se moquer des Cht’is, les Anglais sont aussi friands de petites blagues sur leurs voisins gallois. Et eux aussi vont parfois trop loin.


4. Politiquement parlant, les Gallois n’ont jamais vraiment pardonné à la couronne d’avoir imposé l’anglais comme langue courante et d’avoir ainsi fait disparaître le gallois. Oui oui, le gallois était bien une langue.

5. D'ailleurs, certains Anglais détestent la langue galloise. Rod Liddle, un journaliste anglais, la décrivait il y a peu comme « une langue misérable, qui ressemble à de la purée d’algues mâchée » . Forcément, ça n’aide pas à rapprocher les peuples, des comparaisons pareilles.

6. Le stade Bollaert de Lens sera la scène de la 102e confrontation entre le pays de Galles et l’Angleterre. Au fond, on s’en fiche et ça ne permet pas d’emballer en soirée.


7. Jusqu’ici, les Three Lions maîtrisent largement les Dragons avec 66 victoires contre 14 succès gallois. Simba > Elliott.

8. La dernière fois que le pays de Galles a battu l’Angleterre, Mark Hughes avait encore des bouclettes, un short trop court et n’avait pas encore touché les étoiles. C’était en mai 1984 (1-0). Les matchs se jouaient encore à Racecourse Ground, le stade international le plus vieux du monde. Depuis, les Dragons n’ont plus marqué un but aux Anglais.


9. Depuis, l’Angleterre est sur une série de quatre victoires consécutives dont une victoire à Cardiff (2-0) en 2011 avec un but de Darren Bent. Ouais, c’était aussi l’époque où le Royaume rêvait avec Joleon Lescott.

10. Au cours de son histoire, le pays de Galles a eu deux sélectionneurs anglais : Mike Smith (1974-79, 1994-95) et Bobby Gould (1995-99). Oui, le même Gould qui avait humilié Robbie Savage après avoir vu le milieu de Leicester se balader avec un maillot de Maldini avant un Galles-Italie en 98.


11. En s’imposant contre la Slovaquie (2-1), le pays de Galles est devenu la première sélection britannique à remporter son premier match en championnat d’Europe. L’art de la lose.


12. La plus large victoire dans un Galles-Angleterre date de 1896. Un 9-1 pour les Anglais au cœur d’une série de 32 confrontations sans défaite. Et c’est qui le Lion maintenant ?

Vidéo

13. Généralement, en sport, et surtout en rugby, les Gallois n’obéissent qu’à une règle : « As long as we beat England. » Dans une phrase, ça donnerait : « On se fout de perdre 4-0 contre la Mauritanie tant qu’on bat l’Angleterre. »


14. Cet Angleterre-Pays de Galles sera seulement la deuxième confrontation entre blocs du Royaume-Uni. La première, un Angleterre-Écosse en 96, s’était terminé par une gourde dans la glotte.

Vidéo

15. 82% des vingt-trois Gallois jouent en Angleterre (19 sur 23) et encore, Swansea a préféré un mariage de raison avec le championnat anglais. Donc on peut grimper à 91%. À l’inverse, le rêve gallois n’existe pas.

16. Sur le CV, le match est inexistant. 2016 est la première phase finale de championnat d’Europe du pays de Galles cumulée à une participation à la Coupe du monde, en 1958, terminée sur un quart de finale contre le Brésil de Pelé (0-1). L’Angleterre, elle, a déjà accroché une étoile sur son maillot avec un braquage en 1966 et dix phases finales de championnat d’Europe. Viens me chercher.


17. Minute culture : l’emblème du maillot des Dragons était au départ celui du prince de Galles avec trois plumes d’autruche enfournées dans une couronne. Ce symbole a été repris par le XV de rugby. Le blason actuel a débarqué en 1951 sous le crayon de H. Ellis Tomilson : les onze poireaux jaunes représentent les joueurs sur le terrain. Le tout avec le slogan Gorau Chwarae Cyd Chwarae ( « Le meilleur jeu est le jeu d’équipe » ). Chouette.

18. Pour l’Angleterre, on découvre dix roses Tudor et trois léopards avec la gueule ouverte depuis la fin des années 40 et la volonté de la Fédération de foot de distinguer le blason du foot de celui du cricket. Histoire féline.

19. On fait les comptes : l’Angleterre affiche plus de deux millions de licenciés contre… 138 000 pour le pays de Galles. Reste que le Royaume n’a qu’un seul Ryan Giggs.

20. En 1977, avant un match de rugby opposant les deux équipes, un joueur gallois, Phil Bennett, aurait prononcé ce discours pour motiver ses coéquipiers : « Regardez ce que ces bâtards ont fait au pays de Galles. Ils sont venus prendre notre charbon, notre eau, notre métal. Ils achètent nos maisons pour n’y vivre que deux semaines par an. Et qu’est-ce qu’ils nous donnent en échange ? Absolument rien. On est exploités, violés, contrôlés et punis par les Anglais, et ce sont eux que vous allez affronter cet après-midi. » Ambiance, donc.

Par Maxime Brigand et Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 2 heures Rooney à la Maison-Blanche 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 15:55 Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 87