1. // Euro 2016
  2. // Finale
  3. // Portugal-France

20 choses à savoir sur Antoine Griezmann

Avant de devenir le meilleur joueur de l'Euro 2016, Antoine Griezmann a eu un parcours atypique. Ce qui donne pas mal d'anecdotes à raconter.

Modififié

1. Bob l'éponge


Michy Batshuayi est bien gentil avec son sac à dos Bob, mais le premier taré à s'être pris d'amour pour l'éponge carrée, c'est bien Antoine. Buteur avec un caleçon à l'effigie du héros de dessin animé, Griezmann a longtemps considéré ce calbute comme un porte-bonheur. L'affaire est allée tellement loin que l'on trouvait même des gâteaux Bob l'éponge dans les boulangeries de San Sebastián...

2. Écarté


Énième preuve des failles du système de formation français, Antoine Griezmann est passé entre les mailles du filet étant gamin. Testé à peu près partout dans l'Hexagone, le gamin n'a jamais convaincu, et ce, pour une seule raison : sa taille. Principal regret dans le camp Griezmann : le FC Metz, dont les dirigeants lui avaient promis un contrat avant de se rétracter. « On ne va pas prendre votre fils parce qu’il est trop petit » , ont-ils finalement balancé au Papa. Grosse erreur.

3. Mâcon


Où Antoine a grandi et où il a tapé le ballon sérieusement pour la première fois, notamment sous les ordres de son passionné de papa, à l'UF Mâconnais. Au total, il passera sept années dans le club de sa ville, où il revient dès qu'il a un peu de temps. Non, Antoine n'oublie pas d'où il vient.

4. Célébration


Danse imitant le rappeur canadien Drake, baiser de Payet sur son pied… Les manifestations de joie de Toinou après un but valent le coup d’œil. Mais la plus réussie reste celle de son premier goal en pro, avec la Sociedad, lorsqu’il monte dans une voiture en exposition sur la pelouse avec tous ses potes. Bien vu.

5. Amoureux


Griezmann a rencontré Erika Choperena, sa compagne avec qui il a eu un enfant en avril, au Pays basque espagnol. À l’époque, la demoiselle ne savait même pas qu’il était footballeur. « Je l’ai connue quand j’étais en deuxième division, raconte le joueur. Il y avait une sorte d’internat à côté de là où nous étions, et il y avait des filles. On s’est croisés plusieurs fois, puis on a échangé quelques messages.  » Le coup de foudre, quoi.

6. Chien


Hookie est celui qui partage la vie des deux tourtereaux. Le genre de chien pas beau mais attachant, suffisamment fidèle pour regarder Antoine faire une partie de FIFA. Griezmann lui rend bien : il lui parle en espagnol.

7. Famille


S’il y a d’ailleurs bien une chose que Griezmann ne met pas de côté, c’est la famille. Pas le dernier à regretter les siens lorsqu'ado, il s'est retrouvé éloigné ses siens, Antoine a notamment une relation fusionnelle avec sa sœur Maud. En même temps, les deux ont l'air de bien se marrer, comme le prouve la vidéo réalisée par la sœurette durant leurs vacances à New York il y a trois ans de ça.

Vidéo

8. Beckham


S’il confie s’inspirer de Cavani – «  J’adore son envie de tout arracher, les appels et les courses défensives qu’il fait. Je sais qu’il est remis en cause en France, mais c’est un tueur devant le but. » –, son véritable amour d’enfance s’appelle David Beckham. L’idole d’un jeune.

9. Jamaïque


En 2003, le petit Antoine se pointe à un essai proposé par Montpellier. Sauf que personne ne lui a filé de maillots. «  J’étais le seul à ne pas avoir le survêtement du club. Tous les enfants étaient tous bien habillés, sauf moi, qui portais un T-shirt "Jamaïca" » , se marre-t-il encore. L'histoire ne dit pas si c'est pour ça que Puma est venu le chercher par la suite...

10. Record


Premier Bleu à inscrire six buts dans un même Euro depuis 1984 et Platini, recordman de buts marqués en Liga pour un Français sur une saison (22 pions) avant les 24 de Benzema en 2015-2016, Griezmann est aujourd’hui un monstre devant le but. Même si le gardien s’appelle Neuer.

11. Larmes


Derrière le joueur de foot se cache un grand sentimental. Ainsi, on a déjà vu le buteur en pleurs à plusieurs reprises après des défaites, comme lors de l’élimination au Mondial 2014. Quand il a dû quitter sa famille pour rejoindre l’Espagne, les larmes ont également beaucoup coulé. Un gars sensible.

12. Latino


Il va bien falloir s'y faire : Antoine n'est pas vraiment français. Devenu homme à San Sebastián, Griezmann a les mots qui lui viennent plus facilement dans la langue de Cervantes que dans la langue de Molière. C'est d'ailleurs pour cela qu'il a chanté en espagnol lors de son bizutage avec les Espoirs. Copain comme cochon avec Carlos Vela, qui vivait la porte à côté dans les hauteurs de San Sebastián, puis avec Diego Godín, Griezmann a utilisé sa passion de Bob l'éponge pour s'imprégner de la culture sud-américaine. Preuve principale de cette intégration : son amour du maté.

13. Basketball


L’autre passion du garçon, c’est le basket. «  J’adore la NBA ! Je suis un grand supporter des Bulls. Pourquoi ? Pour Derrick Rose. C’est pour lui aussi que j’ai commencé à regarder la NBA.  » Il va falloir supporter les Knicks maintenant, du coup.

14. Déclic


Printemps 2006. Griezmann a 15 ans et sort d’un entraînement tout pourri. Eric Olhats, son mentor, le sort alors de son lit en pleine nuit. «  Une fois arrivés sur une place de Bayonne, on sort les plots et les ballons de mon coffre pour bosser jusqu’à minuit sur ce qui n’allait pas. C’était artisanal et on avait l’air de deux branquignoles. Je ne suis pas un magicien. Mais aujourd’hui encore, si tu lui demandes, il te dira que c’est le déclic de sa jeune carrière. » Un poil rude, quand même.

15. Bowling


On a trouvé son point faible : le bowling.

Vidéo

16. Tartiflette


Le pêché mignon alimentaire d’Antoine ? La tartiflette de Maman Isabelle. Qui lui a énormément manqué lorsqu’il est parti très jeune en Espagne. C’est autre chose que la tortilla.

17. Tatouages


Sur son bras droit, la Vierge Marie et le Christ. Sur le bras gauche, l’inscription Fame en hommage au 4e album de Chris Brown. Sur les doigts, la mention Hope. Les croyances ancrées dans la peau.

18. Crystal Lounge


Yann M’Vila, Chris Mavinga, M’Baye Niang, Wissam Ben Yedder… et Antoine Griezmann. Voilà la superbe bande qui a eu la bonne idée de sortir en boîte à Paris la veille d’un match contre la Norvège avec les Bleuets. Ce qui leur a valu quelques mois de suspension avec la sélection. Certains ont fait appel. Lui non. « Pour la bonne et simple raison que quand tu fais une connerie, il faut assumer.  » Comme quoi, se remettre en question, ça paye.

19. Simeone


Lui-même le confie : depuis qu’il est sous les ordres du Cholo, il a changé de dimension. « Il m'a complètement changé  » , confie simplement l'attaquant. Le Ballon d’or, on sait à qui il le devra.

20. Efforts défensifs


Et du même coup, c’est en travaillant avec l’entraîneur argentin que Grizou a appris l'amour de la défense. « Au début, à l'Atlético, je ne prenais pas de plaisir. C'était chiant de courir. Mais maintenant, je ne m'en rends plus compte. Je fais les efforts pour les coéquipiers, c'est devenu naturel. S'il faut faire des courses défensives, je les fais. » Pas le même état d’esprit qu’Ibra.

Par Florian Cadu et Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Dans cet article

En terme de QI football, dont on parle tant, en voilà un très bon exemple.

Intelligence qui se transforme en science.

C'est un joueur d'esquive et d'anticipation, il a un côté brésilien dans sa manière de penser et faire vivre le football.

Avec Simeone il a pris un volume de jeu qui manque justement au joueur brésilien.

En ce moment ce qu'il donne, c'est très fort.

Il a l'air d'être honnête et naturel, ce qui fait qu'humainement, çà passe bien.

Je suis impressionné.
Sidney ★ Niveau : CFA
Message posté par sox75
En terme de QI football, dont on parle tant, en voilà un très bon exemple.

Intelligence qui se transforme en science.

C'est un joueur d'esquive et d'anticipation, il a un côté brésilien dans sa manière de penser et faire vivre le football.

Avec Simeone il a pris un volume de jeu qui manque justement au joueur brésilien.

En ce moment ce qu'il donne, c'est très fort.

Il a l'air d'être honnête et naturel, ce qui fait qu'humainement, çà passe bien.

Je suis impressionné.


Pourquoi "brésilien"?

Pour moi c'est un pur produit de la formation espagnole. Sans cesse disponible dans les intervalles, habileté à s'extraire d'un marquage, joue volontiers en une touche, dribble uniquement pour se dégager d'un pressing ou créer une ouverture, toucher de balle extrêmement fin, conduite fluide... il respire le foot espagnol.
Message posté par Sidney ★
Pourquoi "brésilien"?

Pour moi c'est un pur produit de la formation espagnole. Sans cesse disponible dans les intervalles, habileté à s'extraire d'un marquage, joue volontiers en une touche, dribble uniquement pour se dégager d'un pressing ou créer une ouverture, toucher de balle extrêmement fin, conduite fluide... il respire le foot espagnol.

Certainement sauf que l'Espagne n'a rien inventé. Les Brésiliens jouaient déjà comme cela dans les années 60 70.

Le brésil 70, le Flamengo 79 jouaient déjà ce football avec le même genre de profil de joueurs.
Entoutemauvaisefoi Niveau : DHR
Et une ola pour le foot français, qui une fois encore a fait preuve de flair, d'une grande perspicacité.

Changez pas, vous pourriez vous faire une entorse du cerveau.
Pap-i-rus Niveau : DHR
Si on gagne cet euro - même si on le gagne pas d'ailleurs - on pourra remercier les entraîneurs étrangers comme jamais.
Entre Griezmann qui devient un des 5 meilleurs attaquants du monde grâce à Simone, Bielsa qui relance complétement Payet, Kos qui développe une agressivité exceptionnelle en angleterre, Pogba avec Conte etc...
Tous nos joueurs importants de cet euro ont été formés ou post-formés soit à l'étranger soit par un entraineur étranger.
Il y a que Lloris qui était déjà un très bon gardien avant de partir (on a tjrs formé de très bon gardiens en France, en particulier à Lyon).
En y réfléchissant je vois aucune autre bonne équipe qui dépendent autant de la formation étrangère quand on regarde Allemagne, Espagne, Italie, Angleterre... (même si pour ces derniers ca plutôt joué en leur défaveur), toutes ces équipes ont leurs joueurs important formés dans leurs pays d'origine.
Pap-i-rus Niveau : DHR
En allant plus loin même dans les précédents vainqueurs d'une grande compét j'en vois pas beaucoup qui était aussi peu dépendants de leurs formation.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Message posté par Sidney ★
Pourquoi "brésilien"?

Pour moi c'est un pur produit de la formation espagnole. Sans cesse disponible dans les intervalles, habileté à s'extraire d'un marquage, joue volontiers en une touche, dribble uniquement pour se dégager d'un pressing ou créer une ouverture, toucher de balle extrêmement fin, conduite fluide... il respire le foot espagnol.


Tout-à-fait, il ne dribble quasiment pas ce qui l'éloigne de la majorité des attaquants brésiliens et pratique un football basé sur les déplacements et l'évitement. C'est une sorte de super-pedro avec un excellent jeu de tête.
C'est un peu le Thomas Müller français en plus technique. Attention ça veut pas dire que l'allemand est une quiche balle au pied, loin s'en faut.

Griezman, comme dit plus haut, sans être le plus rapide, est un joueur suffisamment intelligent pour savoir se placer entre les lignes et se démarquer du marquage adverse.
Y'a qu'à voir son jeu sans ballon pour s'en convaincre (cf, sur but contre l'Islande et celui contre le Bayern en 1/2 de LDC), il comprend le jeu, sens les coups et un sens du collectif, ce qui le rend indispensable pour ses équipes.

Quand je vois que certains le qualifient de tout droit, et bin dès comme lui, j'en veux dans mon équipe.
Vraiment Griezmann c'est un kiffe. Depuis pas mal de temps. Amateur de beau jeu. J'ai souvent apprécié sa capacité à faire souffrir le barça qui date déjà de la Réal.
Bref, vous pouvez dire beaucoup de choses mais ce n'est pas le recordman des buteurs français en liga sur une saison :
http://www.lequipe.fr/Football/Football … 22047.html
lui oui. ce record datait de l'année dernière.
merci. bisou
Message posté par djam15
Vraiment Griezmann c'est un kiffe. Depuis pas mal de temps. Amateur de beau jeu. J'ai souvent apprécié sa capacité à faire souffrir le barça qui date déjà de la Réal.
Bref, vous pouvez dire beaucoup de choses mais ce n'est pas le recordman des buteurs français en liga sur une saison :
http://www.lequipe.fr/Football/Football … 22047.html
lui oui. ce record datait de l'année dernière.
merci. bisou


Je pense que si la France gagne l'Euro, Benzema aurait pu mettre 70 buts en une saison de Liga que tout le monde s'en fichera.

Et j'ajouterais que l'absence de mecs comme lui aura fait un bien fou à cette équipe.
ce joueur est une merveille d'intelligence, notamment lorsqu'il se met entre les lignes pour fluidifier le jeu d'attaque, en étant disponible.
j'espère juste qu'on ne va nous en dégoûter à grands renforts de média qui l'érigerons en modèle de vertu, contrairement à qui vous savez...
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par Pap-i-rus
Si on gagne cet euro - même si on le gagne pas d'ailleurs - on pourra remercier les entraîneurs étrangers comme jamais.
Entre Griezmann qui devient un des 5 meilleurs attaquants du monde grâce à Simone, Bielsa qui relance complétement Payet, Kos qui développe une agressivité exceptionnelle en angleterre, Pogba avec Conte etc...


Payet, qui l'a déclaré récemment, et l'immense majorité des bleus de cet euro doivent tout ou presque aux formateurs français.
Kos??? Ca fait 6 ans qu'il est en angleterre alors qu'il démarre le foot en 93...

Et pour cet euro, s'il y a bien un entraîneur à remercier c'est notre Didier national.
Il est resté fidèle à lui-même et son, groupe "qui vit bien" pendant que les aveugles trouvaient tout ce qui se faisait à l'étranger plus beau...

Bref, ce serait plutôt aux entraîneurs étrangers de nous remercier tu crois pas?
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par djam15
Bref, vous pouvez dire beaucoup de choses mais ce n'est pas le recordman des buteurs français en liga sur une saison :
http://www.lequipe.fr/Football/Football … 22047.html
lui oui. ce record datait de l'année dernière.
merci. bisou


La chiasse tranquille...

Beaucoup de bisous à son cul, il doit en avoir besoin. alors que l'EdF n'a manifestement pas besoin de lui.

En fait, vous avez vu passer les dizaines d'idiots qui nous assuraient qu'on ne passait pas les poules sans le baiseur de putes?
Boaz Solossa superstar Niveau : DHR
Il peut sans doute dire merci à tous les formateurs français qui ont refusé de lui faire signer un contrat. Il a pu s'endurcir et apprendre sans doute plus qu'il n'aurait appris ici.

Dire qu'il y a 20 ans la formation française était montrée en exemple partout. Les autres ont su s'en inspirer, nous on a un peu stagner. Et les victoires actuelles ne vont pas aider à la remise en cause.
Sylvain Kastropdoeuf Niveau : District
Platini, Griezmann....le FC Metz a du nez. Ca doit laisser rêveurs, tous les gamins recalés chaque année.
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par Boaz Solossa superstar
Dire qu'il y a 20 ans la formation française était montrée en exemple partout. Les autres ont su s'en inspirer, nous on a un peu stagner. Et les victoires actuelles ne vont pas aider à la remise en cause.


Pourquoi il faudrait se remettre gravement en cause?
Les jeunes français sont toujours autant recherchés, pas seulement Coman, Martial, Coman ou Umtiti?
Tu te fondes sur quoi? Le cas Grizou?
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
On dirait que je suis amoureux de Coman...
Areola, pogba, Kanté et Dembele pour équilibrer.

Qui sont les dizaines de jeunes anglais, espagnols ou italiens qui devraient faire rougir la France en terme de formation?
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Je ne voudrais pas être désagréable mais on a quand même l'impression que le frensch-bashing est réservé à une élite dont le QI est inférieur à 50.

Ca vous emmerderait de réfléchir un peu avant de parler ou vous êtes en campagne au service d'une propagande douteuse?
Charles K'est bourré Niveau : DHR
Pour faire plaisir à tout le monde, je dirais que notre formation manque de diversité, notamment au niveau des milieux et des offensifs.
Mais ça ce n'est pas propre à la France, tu regardes en Espagne par exemple, ils n'ont que des petits milieux de terrains techniques (ok je schématise un petit peu) et des latéraux rapides; mais je penses que les gars voudraient avoir autant de choix que nous aux niveaux de leurs jeunes pour le poste de défenseur centrale.

Les principaux avantages de la France, c'est que :
- notre championnat n'est pas un des meilleurs (tout en étant relativement relevé) et n'attire pas énormément de joueur, ça permet aux jeunes de jouer
- nos jeunes s'adaptent assez bien à l'étranger (forcément la formation ou pré-formation française joue un rôle la dessus), ce qui nous permet d'avoir des profils variés (et ce n'est pas l'origine raciale du joueur qui va déterminer son profil).
il y a 1 heure Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 2 il y a 1 heure Des matchs de C1 sur Facebook 4
Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 13 Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 17 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 32 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 31
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 25 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5 Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11
lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage...
À lire ensuite
La fierté du coq