1. //
  2. // Groupe F
  3. //
  4. // Barcelone/PSG

1995, quand le PSG terrassait FC Barcelone de Cruijff

En mars 1995, le PSG de Luis Fernandez terrassait le FC Barcelone de Johan Cruijff en quarts de finale de Ligue des champions. Alors que les Parisiens tentent de défendre leur première place dans le groupe F mercredi, José Cobos se remémore l'exploit réalisé il y a près de 20 ans.

Modififié
15 mars 1995, Parc des Princes, quart de finale retour de Ligue des champions. Le PSG reçoit le FC Barcelone de Johan Cruijff, champion d'Europe en 1992 et vice-champion la saison précédente. Face à une Dream Team certes vieillissante mais toujours compétitive, les Parisiens ont réussi à arracher un match nul précieux au Camp Nou. Pour ce match décisif, les hommes de Luis Fernandez sortent le grand jeu, mais manquent de réussite en première période : Weah, Raï, puis Ginola par deux fois trouvent les montants de Busquets en première période. Au retour des vestiaires, le capitaine catalan Bakero jette un froid dans le stade en ouvrant le score de la tête sur coup franc. Alors dos au mur, le PSG lance ses dernières forces dans la bataille : Ginola trouve encore du bois à la 67e, puis la lumière vient à la 72e.

À la réception d'un coup de pied arrêté offensif, Raï profite d'une sortie approximative du gardien du Barça pour catapulter le cuir dans les filets. Un partout, la prolongation se profile jusqu'à la 83e minute, lorsque que le Brésilien Valdo décale Guérin. L'international français a vu un espace entre Busquets et son poteau droit, il est à l'extérieur de la surface, mais tente sa chance... Peu puissante mais placée au ras du montant, la frappe du Parisien libère le stade. Le Barça ne revient pas dans le match, et Paris décroche alors sa troisième demi-finale consécutive sur la scène européenne. Le tour suivant est celui de la frustration face à un Milan AC qui semblait accessible au match aller, mais qui stoppe Paris une nouvelle fois aux portes de la finale. Simple partie remise puisque le PSG décroche sa première et unique Coupe d'Europe la saison suivante, face au Rapid Vienne en Coupe des coupes.

José Cobos : « Le Barça de 2014 est un peu plus fort »


Titulaire au poste de latéral droit lors de la double opposition contre le FC Barcelone, José Cobos en conserve un souvenir fort : « J'ai l'impression que c'était maximum il y a dix ans, j'ai même l'impression que c'était hier parce que ce sont des matchs qui marquent. D'une part à cause de mes origines, toute ma famille était venue me voir en Espagne, et d'autre part de rencontrer une équipe qui avait gagné la Champions League. » Pour l'ancien du centre de formation strasbourgeois, le match aller reste le moment le plus marquant : « C'était la première fois que j'allais au Camp Nou, c'était impressionnant. Même le vestaire ou la chapelle à côté du stade, leurs joueurs avec notamment un Ballon d'or, Stoïckhov. Même la préparation m'avait marqué : on préparait un grand match contre un grand club. » Si le latéral a les yeux grands ouverts au moment d'affronter les Catalans, le PSG d'alors, présidé par Michel Denisot, n'est déjà plus un enfant sur la scène européenne : lors de la saison 1992-1993, les Parisiens atteignent les demi-finales de la C3 en sortant Naples, Anderlecht ou encore le Real Madrid à la suite d'un match d'anthologie, et ne cèdent dans le dernier carré que contre la Juventus, ou plutôt contre son génial trequartista Roberto Baggio. L'année suivante, le PSG sort une nouvelle fois le Real en quart avant de se briser les dents sur Arsenal. Autant dire qu'en 1995, le club de la capitale est rompu aux spécificités des joutes européennes et ne s'avance pas forcément en victime contre la bande à Hristo Stoïchkov.

Concernant le Barça de 1995, Cobos se souvient que c'était « l'équipe de Johan Cruijff. Cela jouait dans le même esprit qu'aujourd'hui, sauf Koeman qui était capable de jouer des transversales de 40-50 mètres ou d'envoyer de puissantes frappes de loin. » Pour l'actuel adjoint au maire de Nice en charge des grands événements, le FC Barcelone de 1995 « passait aussi par le beau jeu, et il y avait de la vitesse devant, mais ils avaient peut-être moins de grosses individualités que l'équipe de 2014 avec Messi, Neymar, Suárez... » Si bien qu'il voit l'équipe de Luis Enrique comme supérieure à celle que le PSG avait terrassée il y a 19 ans : « L'équipe actuelle, c'est la plus titrée du XXIe siècle. Elle est quand même un peu plus forte. Ils sont critiqués quand ils finissent deuxièmes de leur championnat, cela veut tout dire. » Aujourd'hui, malgré son aura internationale, les investissements du Qatar et sa victoire à l'aller, Paris reste clairement l'outsider. Ce qui n'était pas le cas en 1995 après une phase de poules maîtrisée de main de maître (6 matchs 6 victoires contre le Dinamo Kiev, le Spartak Moscou et le Bayern de Munich). « À l'époque, c'était le premier de chaque championnat qui jouait la Ligue des champions. Seuls les meilleurs de chaque pays la jouaient. Le PSG avait peut-être moins de visibilité à l'échelle mondiale, mais en termes de résultats dans les compétitions internationales, à cette période-là, il n'y avait que le Milan AC et São Paulo qui faisaient mieux. »

« Même à 1-0 pour le Barça, on ne doutait pas »


Pour marcher dans les pas de leurs glorieux aînés, les hommes de Laurent Blanc auront tout intérêt à employer quelques-unes de leurs recettes. « Ce qui nous a fait gagner à l'époque, c'est la préparation. Au centimètre près, on savait ce que l'on devait faire, c'était le travail de Luis Fernandez, Joël Bats et Nabamtingue Toko. On avait fait beaucoup de séances, une préparation extraordinaire » , se souvient Cobos. D'après lui, les Parisiens s'étaient présentés pleins de certitudes : « On savait que pour les battre, il fallait qu'on soit à 100%. On a fait beaucoup de vidéo et d'application sur le terrain. On travaillait en binômes. Et puis sur les deux matchs, il y a eu un gros investissement des joueurs. J'étais sur le côté droit avec Daniel Bravo devant, on savait que sur notre côté, personne ne devait passer. Nous faisions en sorte d'être toujours un de plus dans la zone du ballon. »

Et pourtant, en début de seconde période au Parc des Princes, Bakero avait semblé briser l'élan parisien, mais Cobos assure que les siens et lui n'ont « jamais douté, même à 1-0 pour le Barça. On avait des joueurs d'expériences avec Raï, Weah, Ginola, Valdo... On ne doutait pas. » Même après le 5e poteau parisien du match de Ginola après l'ouverture du score. « On a seulement cherché à respecter les consignes, et on savait qu'on passerait devant. Même après le match nul en Espagne, on n'est pas arrivés avec la fleur au fusil et on a respecté l'adversaire » , confirme le latéral droit de l'époque, qui se souvient ne pas avoir connu le moindre sentiment euphorique suite à la qualification : «  Le travail est tellement usant qu'à la fin, on était contents, mais moi, je n'ai apprécié la victoire qu'après, car il y avait une usure physique et mentale. J'avais tellement donné. »

Mieux armé pour briller


Cette usure mentale expliquerait-elle qu'après l'exploit, le PSG se soit heurté au mur milanais en demi-finale (0-1, 0-2) ? «  La demi-finale contre le Milan AC, la seule chose qui nous manque, c'est l'expérience de cette compétition. Cela s'est joué à très peu, une barre de notre côté, puis un but à la 90e de Boban. » Pour José Cobos, le PSG n'avait pas la stature nécessaire pour passer en 1995, un peu comme le PSG version QSI la saison passée à Chelsea : « C'était trop tôt pour que le club puisse passer. Regardez le PSG la saison passée. Avant de gagner la Ligue des champions, il faut expérimenter des éliminations en quarts, ensuite en demi-finales. » Une analyse qui sonne en message d'espoir pour le PSG de la saison 2014-2015, moins brillant dans le jeu qu'il y a un an, Cobos se souvenant que « ce n'est pas avec la meilleure équipe qu'on a gagné la Coupe des coupes en 1996, mais c'était grâce à la défaite contre le Milan AC l'année d'avant. Il y a des étapes pour devenir un grand club, Paris a perdu en quarts de finale la saison passée, mais ils ont appris. »

Aujourd'hui, en dépit des piétinements dans le jeu, le Niçois est persuadé que le PSG est mieux armé pour briller en C1 : « Ils sont prêts pour cette année. Le championnat et la Ligue des champions, cela n'a rien à voir, ils ont la concentration pour aller loin. Paris a autant sa place en demi-finale qu'un Bayern, qu'un Chelsea ou un Barcelone. Après, cela va se jouer à très peu, à des détails, mais même s'ils terminent seconds de leur groupe, cela ne changera rien, ils ont le potentiel pour aller en demi-finales. » Finalement, José Cobos ne reconnaît qu'un seul bémol dans la situation parisienne, la baisse de compétitivité de la Ligue 1, car « en 1995, le championnat de France était plus relevé, avec de grands joueurs, ce qui offrait une bonne préparation pour faire face à de grands clubs en Coupes d'Europe. » Les propriétaires qataris n'ont sûrement pas l'intention d'attendre un nouvel âge d'or du football français pour décrocher la coupe aux grandes oreilles...

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

tin y a pas ... les maillots KAPPA c'était bien moche !!
(avec la blague de cacher la moitié verticale ou horizontale du logo avec la main)

Certain que le Paris 2014 est moins fort que ce Paris d'époque !
...ce casting xxl quand même "Raï, Weah, Ginola, Valdo"
et "Luis Fernandez, Joël Bats" vla les ref.

Maintenant il bande le barca 2014 pour son trio devant ... enfin c'est aller un peu vite en besogne, à part dans football manager et sur le papier, ce barca là n'a encore rien prouvé (suarez va pas tout chambouler non plus et quand tu vois 2013 :x).

C'est celui de 2009 (<3 Henry/EtoO) qui claque le boule de tous les autres barca qui ont existé ouais !! surtout ceux à moitié hollandais lol
et ça me coûte de le reconnaitre, fan inconditionnel de Rivaldo (avec Kluivert/Figo/Simao/Cocu/xavi/puyol/guardiola/LuisEnrique) et dans une moindre mesure du Gaúcho.
tin y a pas ... les maillots KAPPA c'était bien moche !!
(avec la blague de cacher la moitié verticale ou horizontale du logo avec la main)

Certain que le Paris 2014 est moins fort que ce Paris d'époque !
...ce casting XXL quand même "Raï, Weah, Ginola, Valdo" (avec Lama/Kombouaré/Roche/Cobos/Ricardo)
et "Luis Fernandez, Joël Bats" !!! vla les ref.


Maintenant il bande le barca 2014 pour son trio devant ... enfin c'est aller un peu vite en besogne, à part dans football manager et sur le papier, ce barca là n'a encore rien prouvé (Suarez va pas tout chambouler non plus et quand tu vois 2013 :x).

C'est celui de 2009 qui claque le boule de tous les autres barca qui ont existé ouais !! surtout ceux à moitié hollandais lol
et ça me coûte de le reconnaitre, fan inconditionnel de Rivaldo (avec Kluivert/Figo/Simao/Cocu/Xavi/Puyol/Guardiola/LuisEnrique) et dans une moindre mesure du Gaúcho...
labitapapalacouillacharlotte Niveau : Loisir
Quel souvenir,j'étais étudiant sur paname...et je n'avais pas reussi à avoir de placespas trop chères,je m'étais contenté de bietry et gilardy :quel pied!!!
M.Manatane Niveau : CFA
Note : 3
Putain que ces coupes d'Europe me manquent...
"Le PSG avait peut-être moins de visibilité à l'échelle mondiale, mais en termes de résultats dans les compétitions internationales, à cette période-là, il n'y avait que le Milan AC et São Paulo qui faisaient mieux."

A la louche...Juventus (C1 1996, finale 1997 et 1998, C3 1994, finale 1995), Ajax (C1 1995, finale 1996, C3 1992), Parme (C2 1993, finale 1994, C3 1995), Barcelone (C1 1992, finale 1994, C2 1997 et finale 1991), Inter (C3 1991, 1994, 1998 et finale en 1997)...


Ça fait plez de revoir ces maillots liptonic ou Kappa n'empêche plutôt que 2 équipes sponsorisées par le Qatar et équipées par Nike..
labitapapalacouillacharlotte Niveau : Loisir
en fait je confonds: c'etais jean mimi et thierry rolland ...
Cet article est dédicacé à tout ceux qui aiment à répéter que le PSG n'a aucune histoire sur la scène Européenne.
Je chipotte sur le titre de l'aricle, mais c'est son vrai nom c'est Cruijff, mais vu qu'on sait pas trop comment le prononcer, on a utiliser Cruyff pour les non néerlandophones.
Si on veut s'amuser à le dire, ça donnerait quelquechose comme " Creuirf ".

Vous êtes vaches de me faire valider avec Grenoble, merci de me rapeller que mon club végète dans les bas_fonds du foot français...
Toto Valencony Niveau : DHR
Sans faire le vieux nostalgique, c'était quand même bien sympa d'avoir trois Coupes d'Europe de haut niveau et de nombreuses équipes de qualité avec des grands joueurs éparpillés et non concentrés dans un nombre restreint de formations comme aujourd'hui.
Pas de souvenirs de ce match car trop jeune à l'époque mais putain qu'il était beau ce maillot du PSG.
Avec la bande rouge devant ET derrière et pas coupée pour le numéro.
Si seulement on pouvait revenir au BBRBB.
Allez on y croit pour ce soir !!
@ Anschluss

Hm quand tu dis "on" s'en branle du PSG, tu parle de toi + les autres mecs dans ta tête ? ou de toi + les mecs qui portaient un maillot du psg quand ils t'ont violenter plus jeune ?
Non sérieux précise parce que je trouve ça intéressant !
vincentledu Niveau : Loisir
Mais je comprends pas. Je lis partout que le PSG n'était rien avant le Qatar... On m'aurait menti ?!
Sans oublier ce soir là la très belle banderole du KOB : "Hristo de puta"
Attention à pas trop comparer ce match et celui de ce soir.
Là c'était une demie, ce soir c'est un match de poule.
Et contrairement à ce que la presse veut faire croire, ce match n'est absolument pas le plus important de la saison. Bien au contraire, c'est peut être même le moins important jusqu'à maintenant.
La qualif est déjà acquise. Seul la première place est en jeu. Et si on veut aller en demie, il va forcément falloir taper un gros. Donc si on n'en est pas capable, que ce soit en 8eme ou en quart, ça fait aucune différence.
Yolandi Visser Niveau : Loisir
Message posté par Anschluss


Le PSG est le premier club de juif de France


Tien tien quelque chose me dis que ta pas de papier toi.
On sait que tu t'es fais victimisé par des Parisiens toute ta vie..mais pardonne pardonne

Et il serait surtout temps que ton fasse ton Coming Out petite algérienne, parler avec autant d'amour de " giclée de superme à avaler avec véhémence " ça pus le Gay refouler à des Kms à la ronde
Une époque où, même si tu supportais un autre club en France, tu étais devant une chaîne gratuite, et tu vibrais autant que les fans du psg.
t'étais fier d'être français, t'avais vibrer sur l'om, et tu vibrais sur le psg, avant de vibrer pour ton club le samedi soir à 20h.

Bref le vrai football.

Aujourd'hui, je n'ai qu'une envie c'est que le psg se fasse déchirer par le barca, pour qu'on arrete de nous en faire bouffer à toutes les sauces "zlatan a mal à la cheville" "cavani fait pas pipi drouit" etc...
Olol ptdr qu'est ce que c'est marrant de faire le nazi derriere son ecran. C'est triste d'avoir a en arriver la pour attirer l'attention
Message posté par Anschluss


C'est bien, ouvre ta bouche au maximum pour recevoir une grosse giclée de sperme que tu prendra soin d'avaler avec véhémence, pauvre pute du bois de Boulogne...Pourquoi tu suce comme ça?? Pour rendre hommage à ta mère?

Je te rassure, t'en est encore très loin....



Pourquoi je suce? Mais parce que j'aime ça pardis!
Une bonne giclée tout les matins, c'est encore plus riche en calcium qu'un petit filou parait-il!

Par contre je suis plutôt du côté de rue saint denis si tu à besoin de mes services. Je te ferais un prix d'amis ;)

Quand à ma mère, qui est aussi ma soeur, n'as en revanche jamais eu le plaisir de s'adonner à cette pratique gustative appelée fellation.
En effet, sa dentition sembable à celle d'un cheval, empêche tout objet de pénétrer au sein de sa délicieuse bouche.

La légende raconte qu'à l'instar de Kevin Kostner qui serait le fruit d'une relation entre un humain et une baleine. Ma mère aurait eu une aventure avec un étalon appartenant à Jean Rochefort.
Si Kevin Koster fut doté d'une capacité surnaturelle pour la nage, je te laisse imaginer ce que la nature m'a offerte de ce coït...
Orso94210 Niveau : CFA
On se fait vieux...
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30