En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // 15 ans du Scudetto

14 mai 2000 : le jubilé de la Lazio

Le 14 mai 2000, il y a quinze ans jour pour jour, la Lazio décrochait le deuxième Scudetto de son histoire. Le dénouement de l'une des journées les plus folles de l'histoire de la Serie A.

Modififié
Quinze ans plus tard, les supporters de la Lazio se souviennent encore de tout. De l'heure exacte, 18h04. De ce sentiment d'attente interminable. De cette tension. Et puis de cette explosion. Une explosion que le peuple laziale avait attendue 26 ans. Du 12 mai 1974 au 14 mai 2000. De Giorgio Chinaglia à Alessandro Nesta. De Tommaso Maestrelli à Sven-Göran Eriksson. L'histoire d'un Scudetto improbable, quasiment inimaginable quelques semaines encore auparavant. « Gagner le Scudetto avec la Lazio a été l'un des meilleurs moments de ma vie. Je me rappellerai toute ma vie de l'accolade du président Cragnotti, des joueurs, de Spinosi, de tout le staff. Je me rappelle chaque moment » avait raconté il y a deux ans Sven-Göran Eriksson aux micros de Lazio Style Radio. Le couronnement de trois années de travail, et d'un long et coûteux investissement.

De la victoire en Coupe à la remuntada du Milan


Retour en arrière d'une dizaine d'années. Au début des années 90, la Lazio remonte en Serie A après des années 80 très compliquées, passées la plupart du temps en Serie B (scandale Totonero, etc.). Un nouveau président, Sergio Cragnotti, débarque, avec la ferme intention de faire de la Lazio le plus grand club italien. Il construit une jolie équipe qui, avec des joueurs comme Beppe Signori, Gigi Casriaghi ou Paul Gascoigne, va venir titiller les gros du championnat. Mais il manque ce petit quelque chose. Ainsi, à l'été 1997, Cragnotti débauche l'entraîneur suédois Sven-Göran Eriksson et ramène par la même occasion Roberto Mancini, Vladimir Jugović ou Almeyda. L'équipe est ambitieuse, va réaliser une deuxième partie de saison magnifique, couronnée par une victoire en Coupe d'Italie (premier titre depuis le Scudetto de 1974) et une finale de Coupe UEFA perdue contre l'Inter de Ronaldo. Les reins de Luca Marchegiani s'en souviennent encore.


À l'été 1998, Cragnotti décide de passer à la vitesse supérieure. Le recrutement est pharaonique : Salas, Mihajlović, Conceição, De la Peña, Stanković et Vieri débarquent dans la capitale italienne. Le début de saison est hésitant, mais lorsqu'Alessandro Nesta et Christian Vieri reviennent de blessure, au mois de décembre, la Lazio devient une machine de guerre. Au mois de mars, elle caracole en tête de Serie A, avec une avance de sept points sur le Milan AC, deuxième. Mais à cause de deux faux pas face à la Roma et la Juventus, les Biancocelesti voient les Milanais recoller à un point. Cet écart d'un point est maintenu jusqu'à l'avant-dernière journée. Une journée terrible pour les hommes d'Eriksson, qui font match nul à Florence pendant que Milan déglingue Empoli (4-0) et s'empare, pour la première fois de la saison, de la première place. La semaine suivante, les Milanais s'imposent 2-1 à Perugia, et sont sacrés champions d'Italie. Une désillusion terrible pour les Laziali, en tête de janvier à mai, et qui se sont écroulés sur la dernière marche. Seule la victoire finale en Coupe des coupes permettra aux tifosi de sécher quelque peu leurs larmes.

Vidéo

Neuf points de retard, puis six, puis trois...


Mais Cragnotti n'en démord pas. Pendant l'été, il se sert de la revente de Vieri à l'Inter pour acheter Veron, Simone Inzaghi, Sensini et Diego Simeone. La saison commence par une victoire en Supercoupe d'Europe face à Manchester United (1-0). Un match qui laissera un joli souvenir à Sir Alex Ferguson qui, quelques années plus tard, déclarera que « cette Lazio est l'équipe la plus forte qu'il ait jamais affrontée » . Désormais sûre de sa force, l'équipe d'Eriksson démarre la saison tambour battant et s'empare vite de cette première place qu'elle avait abandonnée sur la maudite pelouse de l'Artemio Franchi. Un mano a mano débute avec la Juventus, et les Bianconeri profitent d'un coup de mou des Laziali à l'hiver pour prendre de l'avance en tête du classement. Le 19 mars, la Lazio perd 1-0 sur la pelouse du Hellas Vérone, et voit la Juve s'envoler à +9. Neuf points de retard à huit journées de la fin : les jeux semblent faits. Pourtant, Eriksson y croit encore. « Qui a arrêté d'y croire ? Qui a arrêté de rêver ? Certainement pas moi » déclare-t-il à l'heure d'affronter la Roma. Un derby que les Biancocelesti remportent 2-1, profitant de la défaite de la Juventus face au Milan pour revenir à six longueurs.

Vidéo

Une semaine plus tard, le 1er avril, c'est la confrontation directe au stadio delle Alpi. Un match déterminant, que les joueurs d'Eriksson remportent 1-0 grâce à un coup de casque de Diego Simeone. Une victoire qui relance tout, puisque les Romains reviennent à trois points du leader. Débute alors une course poursuite folle. Trois points d'écart, puis à nouveau cinq, puis deux suite à l'inattendue défaite de la Juventus sur la pelouse du Hellas Vérone (2-0). Il reste alors 180 minutes et la Lazio y croit plus que jamais. À l'avant-dernière journée, elle s'impose 3-2 sur la pelouse de Bologne, pendant que la Juve mène 1-0 face à Parme… jusqu'à la 92e minute. Sur un ultime corner pour les Parmesans, Fabio Cannavaro s'élève, smashe le ballon de la tête et égalise. Mais l'arbitre de la rencontre, Massimo De Santis, annule le but. Hors-jeu ? Faute ? Personne ne le saura jamais. Les tifosi de la Lazio deviennent dingues et protestent pendant toute la semaine. Dans les rues de Rome seront même organisées « les funérailles du football » , avec un joli cercueil. C'est dans ce climat que se tient la dernière journée de championnat, le 14 mai 2000.

Le déluge, et Calori


Cette journée, aucun joueur de la Lazio ne l'a oubliée. Les Laziali affrontent la Reggina et mènent rapidement 2-0. Très vite, le match qui se tient au stadio Olimpico passe au second plan. Tous les spectateurs, une radio à la main, tendent l'oreille vers ce qui se passe à Perugia. Car oui, ironie du calendrier, c'est encore sur la pelouse des Griffoni que se joue le titre. L'année d'avant, Milan y avait été sacré, et tout le peuple laziale a peur que le même scénario ne se répète. Pourtant, à la mi-temps, le score est de 0-0 entre Perugini et Juventini. Le classement récite : Lazio 72, Juventus 72. Les éléments s'en mêlent alors. Tandis qu'à Rome, le soleil est resplendissant, à Perugia s'abat un incroyable déluge. Les joueurs attendent que cela se calme dans les vestiaires, pendant que la pelouse se gorge un peu plus d'eau à chaque minute. À Rome, après avoir attendu en vain que le match de Perugia reprenne, la rencontre redémarre. La Lazio inscrit un troisième but et s'impose donc 3-0. Quand l'arbitre siffle la fin, à Perugia, il pleut toujours. L'arbitre, M. Collina, tente de faire rebondir le ballon sur le terrain. Raté. Deuxième essai dix minutes plus tard. Guère plus concluant. Pourtant, après plus d'une heure d'interruption, les deux capitaines acceptent de reprendre.

Dans des conditions chaotiques, la Juve va alors perdre le plus invraisemblable Scudetto de son histoire. La faute à Alessandro Calori, un joueur qui va sans le vouloir devenir le héros des supporters de la Lazio. C'est en effet Calori qui, à la 50e minute, ouvre le score d'une frappe croisée, sur un mauvais renvoi d'Antonio Conte. La Juve est sous le choc. Elle tente de réagir. Mais ni Zidane ni Inzaghi ne parviennent à égaliser. À Rome, les supporters sont descendus des gradins pour s'amasser sur la pelouse. Certains joueurs sont dans les vestiaires, d'autres dans les gradins. « On regardait le match dans les vestiaires et il y avait un silence incroyable, racontait Juan Sebastián Verón dans une interview à Four Four Two. C'était encore plus stressant qu'une finale de Ligue des champions aux tirs au but. » D'autres, comme Nesta, sont même déjà partis du stade. « Et puis, dans ma voiture, j'ai entendu à la radio qu'il se passait quelque chose et j'ai fait demi-tour  » racontait-il dans une interview à SoFoot en octobre 2012. Les secondes passent, interminables. Et puis, à 18h04, le coup de sifflet final de Pierluigi Collina. Perugia a battu la Juventus. La Lazio est championne d'Italie. « Ce n'était pas de la chance, nous l'avons mérité, assure Roberto Mancini dans une interview au Corriere dello Sport. La vie est étrange, le destin nous a restitué ce qu'il nous avait ôté l'année précédente. » Quelques jours plus tard, la Lazio remporte aussi la Coupe d'Italie, pour un doublé historique. Sacré jubilé de l'an 2000.

Vidéo


Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 8 heures Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22